Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Avec EQUANS, placez votre carrière sur de bons rails – L’interview de Pascal Gessat

Vous avez de l’énergie à revendre et de l’ambition pour la planète ? Suivez les pas de Pascal Gessat, Directeur Systems France & Export Transport d’EQUANS, entreprise du groupe ENGIE.
© Gettyimages

Vous avez de l’énergie à revendre et de l’ambition pour la planète ? Suivez les pas de Pascal Gessat (ESTP Paris 00), Directeur Systems France & Export Transport d’EQUANS, entreprise du groupe ENGIE.

Ingénieur et globetrotter

Avec EQUANS, placez votre carrière sur de bons rails - L’interview de Pascal Gessat

Les travaux publics et les voyages. Ces deux termes résument bien la carrière de Pascal Gessat. Depuis son stage de fin d’études en Martinique jusqu’à sa dernière mission en Inde, en passant par son VIE en Belgique, puis Athènes, Londres ou encore la Malaisie, il a fait du monde son bureau de travail ! « J’ai toujours eu un pied vers l’international. En poste en Inde pour Alstom, je travaillais pour tous les pays de la région : les Philippines, l’Arabie Saoudite, etc. Je ne me suis jamais cantonné au seul périmètre de ma mission. Une entité locale n’est pérenne que si elle sait travailler au-delà de sa zone. »

Les Jeux Olympiques d’Athènes

Son projet le plus marquant ? Le chantier de la ligne ferroviaire reliant la gare au grand stade des JO d’Athènes sur lequel il a travaillé en tant que chef de projet Caténaire. « C’est un moment unique, avec des enjeux nationaux et internationaux très importants, politiques et surtout économiques. Impossible de décaler les Jeux donc vous devez absolument finir à temps ! Ce projet est l’exemple type d’un vrai travail d’équipe mené dans la confiance. »

De l’international à la mobilité

Quoi de plus normal pour ce grand voyageur que de rejoindre ENGIE Solutions France, aujourd’hui EQUANS, pour gérer l’entité des systèmes de transport ferroviaire en France et à l’international ? Parmi ses grands enjeux : accompagner la transformation de la mobilité mondiale autour des nouvelles technologies « vertes » (hydrogène, gaz naturel vert, batteries électriques…). « Nous sommes à la croisée des chemins entre la transition énergétique et la révolution des transports. Nous n’avons toujours pas fini le dessin du transport du futur. Tout reste à créer au rythme du changement climatique et de l’avènement des énergies vertes. Cette décennie verra naître une autre façon de voir les transports. Il est donc  nécessaire de repenser nos métiers et d’anticiper les techniques de pointe de demain. »

L’énergie verte, consommatrice de jeunes « bleus »

Et qui mieux que les jeunes talents pour porter ces sujets de transition énergétique ? Projets d’électrification frugale, déploiement de l’hydrogène dans les transports, mais aussi ingénierie planning, ordonnancement, engineering, interface, suivi de travaux, responsabilité d’offres… EQUANS recrute tous types d’ingénieurs, en CDI, en alternance ou même en VIE ! « Un jeune ingénieur va d’abord être positionné sur une tâche précise. Puis, après quelques années d’expérience, il deviendra chef de projet. Nous cherchons aussi des conducteurs de travaux qui, à terme, pourront devenir responsables d’affaires. C’est une très belle porte à l’expatriation. » Ce qu’on attend de vous ? Que vous ayez la volonté d’aller sur le terrain, de comprendre les sujets en profondeur et de bien connaître les métiers. Donc ne vous cantonnez pas à un seul d’entre eux !

L’ESTP : le BTP en mode aventurier

« Je donnais des cours de maths en parallèle de mes études. Un jeune Polytechnicien m’avait alors dit : ‘‘L’ESTP, c’est 100  % de chances d’être recruté une fois diplômé !’’ Le BTP a besoin de ce côté très orienté terrain de la formation et de cette appétence pour les grands travaux. Voilà ce que vous donne réellement l’ESTP : le goût de l’export. Quand on recrute un ESTP, on sait que l’on embauche un profil aventurier et entrepreneur. »

Mixité, diversité, BTP

Au sein d’EQUANS, la diversité sociale et culturelle des talents est clé. L’entité INEO RAIL compte par exemple 47 % de femmes ! Mais la mixité n’est qu’un aspect parmi d’autres. L’ambition de Pascal Gessat ? Internationaliser ses équipes ! « Il est essentiel de faire appel à toutes les ressources possibles au sein des équipes comme du comité de direction. La richesse d’une entreprise est celle des individus qui la composent. En termes d’expérience, avoir des collaborateurs de tous horizons est aussi ce qui fait l’intérêt d’un projet. »

 « Restez ouverts à l’export. Travailler à l’international vous donne des automatismes que vous n’aurez pas en France. »

Contact : pascal.gessat@engie.com

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter