POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Avec BNP Paribas, prenez le « Risk » ! – L’interview de Monique Benaily

Interview Monique Benaily BNP Paribas

Avec 40 % de femmes au sein de la population des senior managers à horizon 2025, BNP Paribas affiche des objectifs de mixité très forts. La preuve avec Monique Benaily (CNAM 93 – Master 2 Sciences Humaines, Université Paris Nanterre 83), Head of Human Resources for Risk chez BNP Paribas.

Interview Monique Benaily BNP Paribas

Avec 5 300 collaborateurs dans 70 pays, Monique Benaily gère un périmètre métier et géographique très large. La fonction Risque de BNP Paribas est présente dans toutes les filiales et activités du groupe, ouvrant ainsi de multiples opportunités aux jeunes talents.

Les portes sont grandes ouvertes

La fonction Risque a en permanence besoin de renouveler son stock de compétences, à commencer par les stagiaires, alternants et VIE qu’elle intègre dans ses équipes en France et à l’international, sans oublier les jeunes diplômés. Parmi les profils recherchés : analystes quantitatifs, data scientists, data analysts, market et credit analystes et chefs de projet transformation. « La fonction Risque a beaucoup à apporter à de jeunes talents. Les analystes quantitatifs notamment, pourront travailler sur de nombreux projets réglementaires dans des environnements bancaires variés. Nos métiers sont aussi en pleine évolution. Nous avons besoin d’intégrer plus de data et de technologie et donc, de profils à même de gérer cette transformation et l’agilité qui lui est inhérente. »

Une culture de l’excellence

Établie sur une culture de l’excellence, la fonction Risk est une porte d’entrée idéale ouvrant sur des perspectives d’évolution dans de multiples environnements du groupe. Une mobilité qui recouvre une triple dimension : internationale, transverse et métier. « Nous cherchons à faciliter les mobilités transverses entre les environnements Risque, c’est-à-dire entre différentes familles de risques (risque de crédit, risque de marché…). Nous favorisons également le passage d’un univers bancaire à un autre au sein même de la fonction Risk (assurance, banque de détail, banque de marché, etc.). »

1000&1 solutions

Ce programme, lancé en 2019, a vocation à ajuster les modes de travail, les styles de management, la collaboration et la communication aux attentes des collaborateurs et aux évolutions des organisations. Il s’agit notamment de favoriser la transversalité dans le travail, de « pousser les murs du quotidien » pour être plus efficaces et plus sereins à l’heure du travail hybride. Chaque collaborateur et manager est ainsi invité à choisir et à expérimenter toute initiative capable de faire évoluer les modes de travail sur la base de sa propre réalité terrain. Depuis deux ans, 3 000 collaborateurs dans toutes les régions du monde participent ainsi à définir le futur du travail au sein de la fonction de contrôle.

Les risques sont partagés

Et qui dit partagé, dit mixité. Recrutée en 1989, Monique Benaily est un témoin privilégié de la féminisation des cadres dirigeants de BNP Paribas et de la mise en œuvre d’actions concrètes, à l’image de la création de MixCity. Une association dont se sont inspirées les RH de RISK pour lancer leur réseau interne : Women of Worth (WoW). « Le réseau a été créé à l’échelle mondiale sur l’idée de donner la possibilité aux femmes de la fonction de s’exprimer dans leur environnement sur des problématiques diverses. Nous avons aussi constitué une task force composée de top managers de RISK afin de mieux connaître nos talents femmes pour les accompagner au mieux et les préparer à la suite de leur carrière, notamment à des postes de senior managers. Le réseau WoW, quant à lui, a défini ses grandes missions via un livre blanc validé par des femmes de RISK. Un board composé de 8 femmes a par la suite affiné les objectifs de la communauté, ses modes de fonctionnement et son programme. Ce réseau est donc conçu par des femmes pour des femmes autour d’objectifs d’échanges, de partage, de formation et d’inspiration. »

Premières !

« J’ai été la première intrapreneure au sein du groupe BNP Paribas. En charge de la formation au début des années 2000, je m’occupais des technologies éducatives et je travaillais avec un prestataire sur un simulateur d’entretien d’évaluation professionnelle à base d’agents virtuels autonomes, ce qui était très novateur à l’époque. J’ai alors proposé de développer un simulateur générique inspiré de celui de BNP Paribas que l’on pourrait vendre sur le marché en coproduction avec ce prestataire. Finalement nous avons opté pour un contrat de droits d’auteur et le produit a même reçu l’Award de l’Innovation. »

Contact : monique.benaily@bnpparibas.com

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter