Salariées du groupe APICIL, depuis respectivement 40 et 15 ans, Marie-Christine Eudes (IAE Lyon 07), directrice Innovation & Services et Marie-Eve Saint-Cierge Lovy, directrice marketing (EMLV, 17) participent chaque jour à promouvoir l’égalité femmes/hommes dans leur entreprise. Regards croisés. 

 

MC Eudes© APICIL

Avec plus de 80 ans d’existence, APICIL, 3e groupe français de protection sociale, fourmille toujours de nouveaux projets pour mettre en avant ses collaborateurs et notamment les femmes. Dernier en date : le programme « Potentiel.le », créé il y a deux ans. « Un programme de leadership visant à montrer à nos salariées qu’elles ont la capacité de briser le plafond de verre » expose Marie-Christine Eudes, directrice Innovation & Services du groupe.

Un mot d’ordre : osez !

L’élaboration de ce programme est partie d’un constat RH : un nombre de femmes encore faible dans les instances de Direction. Mais « Potentiel.le » n‘est pas un dispositif de mobilité permettant d’accéder à des postes de manager. C’est un outil pour prendre confiance en soi. « Certaines collaboratrices sont déjà managers et participent à ce programme, souligne Marie-Eve Saint-Cierge Lovy, directrice marketing. Le but est de leur faire prendre conscience de leurs compétences et leur donner confiance en elles pour qu’elles s’autorisent à se lancer dans des projets. »

Un sujet qui concerne tout particulièrement la directrice marketing, qui s’est elle-même lancée dans l’aventure de l’intrapreneuriat. Elle a en effet lancé avec une collègue une plateforme d’entraînement au management collaboratif, appelée « Incollab ». Un projet que les deux femmes ont mis du temps à concrétiser. « Nous faisions un pas en avant et deux en arrière ! sourit Marie-Eve Saint-Cierge Lovy. Nous avons chacune des enfants en bas âge, un boulot passionnant et aucune envie de mettre un terme à notre activité professionnelle. »

Soutien à l’intrapreneuriat

C’est d’ailleurs leur expérience qui a été le déclencheur d’un autre projet au sein de l’entreprise. Depuis 2018, Marie-Christine Eudes pilote un programme d’accompagnement à l’intrapreneuriat au sein d’APICIL. « C’est un outil facilitateur. Nous aidons les intrapreneurs à rencontrer les bonnes personnes, à avancer dans leurs projets en fonction de leurs besoins », décrit-elle. L’entreprise propose notamment une aide au financement, ainsi qu’un temps partiel pour permettre aux salariés de se consacrer, une journée par semaine, à l’entrepreneuriat.  Aujourd’hui, un deuxième projet est en train d’être lancé, par deux hommes cette fois.

Chez APICIL, le sujet de l’égalité femmes / hommes évolue particulièrement depuis une dizaine d’années. « Nous avons plus de femme à des postes de directrices, avec une vraie reconnaissance du marché de l’emploi de manière générale. Avant, on nous nommait plutôt à des postes de responsables de Département », se souvient Marie-Christine Eudes.

Un conseil à une jeune collaboratrice pour se lancer dans de nouveaux projets ?

ME Saint-Cierge Lovy© APICIL

« Se dire que si cela ne marche pas, ce n’est pas pour autant un échec. L’expérience de l’entrepreneuriat est de toute façon super, et même un échec se revend très bien », assure Marie-Eve Saint-Cierge. Pour Marie-Christine Eudes, il faut miser sur la confiance en soi et son expérience. « N’hésitez pas à poser des questions et osez exprimer vos souhaits. »

JobBoard

APICIL recrute ! L’entreprise propose aussi bien des emplois en CDI, CDD ou des contrats d’alternance. Outre des postes en comptabilité, ressources humaines, service qualité ou juridique, APICIL recherche activement des informaticiens-développeurs, des data analysts, des analystes financiers, community managers, des pros du marketing digital et également des compétences spécifiques en DATA, en marketing digital…

Chiffres clés

3,2 milliards d’euros de CA en 2019 / 2 176 collaborateurs / 2 millions d’assurés et plus de 47 000 entreprises / 340 embauches en CDI en 2019

Contact

https://www.apicil-recrute.com/