Vous souhaitez contribuer à façonner le monde de demain ? COO du Groupe Assystem, Stéphane Aubarbier (INSA Lyon, 1990) est au cœur des mutations énergétiques et digitales en cours et à venir. Désormais, à vous de prendre la main sur ces enjeux de société !

 

Comment le Groupe Assystem contribue-t-il aux enjeux de société ?

© Assystem

Nous sommes avant tout un groupe d’ingénierie spécialisé dans le pilotage de grands projets complexes dans les domaines du nucléaire, mais aussi du transport et de la santé. Nos enjeux sont étroitement liés à la transition énergétique d’une part; il est fondamental de décarboner le mix énergétique au niveau mondial pour lutter contre le changement climatique, et à la transformation digitale d’autre part qui bouleverse tant le métier d’ingénieur que les infrastructures sur lesquelles nous travaillons et les services que nous proposons à nos clients.

Quelle vision portez-vous sur ce monde de demain ?

Il est essentiel d’améliorer le « vivre ensemble » car le monde d’aujourd’hui repose davantage sur nos différences et non sur ce qui nous rapproche. Voilà le véritable enjeu de la transition énergétique et de la révolution digitale : remettre l’humain au centre. Ces nouvelles technologies doivent être eu service de l’homme et d’une vie en société plus harmonieuse et non l’inverse. Ces évolutions ne pourront se faire sans prendre en considération les enjeux tant économiques que sociaux Le monde de demain devra replacer les individus au centre et c’est ce à quoi nous aspirons chez Assystem.

L’humain est donc central chez Assystem ?

Environ 75 % de nos managers sont issus de la promotion interne et ont débuté en tant que jeune ingénieur chez nous. Chaque recrue participe vraiment à faire grandir l’entreprise. L’interface métier est directe : on est en contact avec le client au quotidien. Notre différence fondamentale repose donc sur la personne qui pilote le projet. C’est pourquoi le quotient émotionnel prime sur les compétences techniques. C’est la dimension humaine de nos collaborateurs et leur relationnel qui font la différence. Au-delà des compétences techniques c’est la personnalité, la motivation et l’alignement sur nos valeurs qui fera la différence. Pour réussir et grandir dans l’entreprise, il faut savoir faire preuve d’agilité, d’enthousiasme, de motivation, d’empathie, être curieux et surtout avoir soif d’apprendre.

Conservez une forme de mobilité Assystem a mis en place des Graduate Programs pour ses jeunes talents les plus « moteurs ». Pendant 3 ans, vous serez ainsi amenés à changer 3 ou 4 fois de métier, de secteur et de pays. Ensuite, à vous de saisir les multiples opportunités qui vous seront proposées : « L’audace, et la mobilité intellectuelle et géographique sont les clés de votre évolution. Au cours de mes 7 premières années dans le groupe, j’ai déménagé près d’une dizaine de fois en France, en Allemagne, en Espagne… Et aujourd’hui, à Dubaï. »

Quelle place les attend chez Assystem ?

Nous ambitionnons de recruter 2000 ingénieurs dans le monde en 2019, dont 1500 en France, à des postes d’ingénierie projet, d’étude, de supervision des constructions, de commissioning… Votre progression peut ensuite être très rapide car vous êtes dans un mouvement permanent et au contact de situations très différentes. C’est pourquoi nous privilégions votre ouverture culturelle et vos capacités linguistiques – anglais obligatoire ! En retour, nous vous apportons la promesse d’expériences multiples, d’une diversité réelle – 30 % de nos équipes sont composées d’ingénieurEs –, et de possibilités infinies.

Quels sont les atouts des jeunes INSA Lyon pour faire la différence chez Assystem ?

#MyNSALyon, c’est :

  1. Un bagage technique de très haute qualité
  2. Une école de plus en plus tournée vers l’international
  3. Une dimension humaine très importante
  4. Une approche très pragmatique
  5. Une multidisciplinarité vectrice de leadership

My INSA Lyon by Eric Maurincomme

« Les INSA Lyon speakent-ils la data » ?  « Leur formation généraliste et leur approche terrain leur permettent d’appliquer ‘‘facilement’’ le digital aux projets. Cette capacité à faire des choix et à réaliser des expériences très ciblées est une des clés du digital. Les ingénieurs INSA sont de véritables problem solvers. Dans le contexte actuel de révolution de la data, ils ont toutes les qualités essentielles pour faire avancer les problèmes. »

Contact : saubarbier@assystem.com

 

StopCovid : les questions que vous vous posez

A partir du 2 juin 2020, le gouvernement français mettra en place l’application mobile StopCovid qui signalera à ses utilisateurs un contact éventuel avec une personne contaminée par le Covid-19.

Les Millennials s’engagent : la preuve sur le terrain

Service Civique, V.I.E. & co : les jeunes français sont au taquet pour se mettre au service des autres tout en gagnant en compétences professionnelles. La preuve !

Le doute : l’arme fatale contre les fake news

Les fake news vous envahissent ? Faites place au doute et célébrez l’esprit critique

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

[La gueule de l’emploi] Les soft skills à maîtriser pour être recruté à coup sûr

62 % des dirigeants et managers sont prêts à recruter principalement sur la base des soft skills. Alors plus question de négliger ses « compétences douces » quand on cherche un job

Avec AKKA Technologies, passez le cap du handicap

AKKA Technologies a fêté en 2019 les 10 ans de sa politique d’inclusion des personnes en situation de handicap. Bilan.

La Banque Postale : les bons comptes font les belles réussites !

Pour Perrine Kaltwasser, Directeur des risques groupe, la finance est un secteur riche en opportunités pour les jeunes diplômés. A vous de les saisir !

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

Sport VS Covid : le match

Comment se portent les métiers du sport en période de crise sanitaire et économique ? C’était l’objet de la table ronde de La Sports Management School sur BeSport.

Reconversion professionnelle : ils ont osé !

C’est décidé, ils ont changé de vie ! Découvrez trois témoignages d’étudiants qui ont décidé de changer leur avenir professionnel.