ACTELION PHARMACEUTICALS EST SPÉCIALISÉ DANS LA DÉCOUVERTE, LE DÉVELOPPEMENT ET LA COMMERCIALISATION DE TRAITEMENTS NOVATEURS RÉPONDANT AUX PROBLÈMES MÉDICAUX NON SATISFAITS. RENCONTRE AVEC CHRISTIAN ALBRICH, (EXECUTIVE MBA, ESSEC 99), SENIOR VP, GLOBAL HUMAN RESSOURCES.

Christian Albrich, (Executive MBA, ESSEC 99) Senior VP, Global Human Ressources

Christian Albrich, (Executive MBA, ESSEC 99) Senior VP, Global Human Ressources

Créé en 1997 par quatre chercheurs, Actelion Pharmaceuticals, dont le siège est à Bâle en Suisse, investit chaque année jusqu’à 30 % de ses revenus dans la recherche et l’innovation. « La Recherche et le Développement constituent le coeur de notre entreprise afin de nous permettre de mettre sur le marché des médicaments dans les domaines où les attentes médicales sont fortes, indique Christian Albrich. Nous continuons de développer de nouveaux produits dans le domaine de l’Hypertension Artérielle Pulmonaire (HAP) sur lequel l’entreprise s’est construite et menons également des programmes de développement avancés dans les maladies auto-immunes l’oncologie ou encore en antibiothérapie. »

 

UN MANAGEMENT TRÈS OUVERT
« Notre style de management est proche de celui des biotechs américaines qui est ouvert, direct, tourné vers l’innovation et le résultat. Nous privilégions les structures simples qui permettent de rester en contact avec le terrain et autorise chacun à mesurer l’impact de son action. »

 

CAPACITÉ D’ADAPTATION ET OUVERTURE D’ESPRIT
« Nous avons un volume de recrutement de l’ordre de 200 à 300 personnes par an dansle monde entier. Une première expérience dans l’industrie pharmaceutique qui peut également s’acquérir au travers de stages ou une double formation du type Pharmacien ou Médecin plus école de commerce sont des atouts forts. Les recrutements se font soit directement dans les pays où nous sommes présents comme la France ou encore au Siège en Suisse. » Les qualités indispensables ? « Une grande capacité d’adaptation, une ouverture d’esprit qui permettent d’appréhender les évolutions de nos marchés. »

 

INTERNATIONALISER SON PARCOURS
Pour Christian Albrich, il faut trouver le bon équilibre entre changer trop souvent de poste et rester trop longtemps dans une même fonction. « Ne limitez pas votre périmètre de recherche à la France. Les stages aident également dans ce sens. Travailler à l’étranger ou sur un périmètre international est passionnant. Cela permet d’enrichir sa palette de connaissances, de faire des liens entre les cultures et de mieux comprendre comment fonctionnent les gens et les organisations. »

 

LA FORCE DE L’ESSEC ET DE SON RÉSEAU
« L’Executive MBA de l’ESSEC m’a ouvert à des domaines au-delà de ma fonction RH, tels que le marketing, la stratégie, la finance… Cela m’a aussi permis de mieux appréhender les différentes fonctions de l’entreprise et de collaborer plus efficacement avec ces fonctions. Enfin, cette formation m’a doté d’un réseau d’Alumni au sein de ma promotion et au-delà. J’ai d’ailleurs le plaisir d’être actuellement responsable du réseau des anciens de l’ESSEC sur Bâle qui rassemble une quarantaine d’Alumni. Nous organisons des évènements plusieurs fois au cours de l’année qui permettent notamment d’échanger ou encore d’aider les nouveaux arrivants à s’intégrer. »

 

Chiffres-clés
CA 1,7 Mds de Francs Suisse par an
2 500 collaborateurs dans le monde répartis dans 35 pays
7 médicaments sur le marché

 

F.B

 

Contact : christian.albrich@actelion.com