Diplômé des Mines Saint-Étienne en 97, Laurent Thorel est aujourd’hui Directeur industriel à Lure, site historique du groupe Vetoquinol. L’entreprise familiale créée en 1933 offre de nombreuses opportunités aux jeunes diplômés. Rencontre.

 

Vetoquinol est en quête de nouveaux talents dans des domaines variés. « Nous recherchons des vétérinaires, des pharmaciens, des ingénieurs sur des fonctions techniques ou de management industriel, mais également des universitaires dans le domaine de la microbiologie et de la physique-chimie. » Cette PME spécialisée dans la pharmacie vétérinaire plébiscite les jeunes diplômés curieux et polyvalents.

Directeur industriel : un métier aux multiples casquettes

Ce que préfère justement Laurent Thorel dans sa fonction : la diversité ! « Mon rôle est de préparer notre usine aux enjeux de demain, de donner du sens aux actions et aux projets déployés. Je définis les moyens humains, techniques et financiers. Je suis aussi en charge de la rentabilité du site et garant de sa conformité réglementaire. »

Lure In Motion

Laurent Thorel supervise aussi le plan « Lure In Motion » qui met l’usine en marche vers l’avenir avec six piliers clés :

  • Déploiement et intensification du lean manufacturing
  • Passage en unités autonomes
  • Développement du leadership et des comportements agiles
  • Mise en œuvre de projets de modernisation des infrastructures du site
  • Mise en place du programme de développement des compétences et de l’attractivité en mettant l’accent sur le recrutement, la formation et les possibilités d’évolution

Préparation du site à l’accueil des nouvelles technologies de l’information, de la communication et de la production

Les atouts d’une entreprise familiale

Vetoquinol offre à ses 2 300 employés un cadre agréable que décrit Laurent Thorel : « les employés sont très attachés et donnent beaucoup à leur entreprise. Il y a un sentiment de fierté à travailler pour Vetoquinol. C’est aussi une entreprise qui fait confiance et qui offre des perspectives de mobilité interne. »

« Ma progression doit beaucoup à la confiance que l’on m’a accordée »

Ce qui frappe Laurent Thorel, c’est la confiance que Vetoquinol investit dans ses salariés : « ma progression doit beaucoup à la confiance que l’on m’a accordée. J’apprends beaucoup encore aujourd’hui. » Ce n’est pas le seul atout de l’entreprise qui pense également au bien-être de ses salariés. « Nous avons lancé le projet BETTER (pour Bien-Être au Travail pour se Tourner Ensemble vers la Réussite), il y a an. L’objectif est notamment de passer d’un management de contrôle à un management de leadership. Le fait d’être l’un des sponsors de ce projet me donne l’impression d’être plus utile au collectif. »

Laurent Thorel poursuit : « nous disposons d’un cadre de vie préservé avec de nombreux avantages : immobilier abordable, pas d’embouteillages, proximité de la nature. » L’environnement offert par Vetoquinol et la localisation de ses usines sont donc autant de facteurs qui favorisent le bien-être des employés.

 

Un conseil utile que vous avez reçu ? Le premier porte sur le management et guide mon action au quotidien : j’ai un droit et un devoir. Le droit d’être exigeant et le devoir d’être respectueux en toute circonstance. Le second est qu’il fallait que je profite de mes jeunes années pour multiplier les expériences. Ce que j’ai essayé de faire.

Le conseil que vous auriez aimé recevoir ? D’apprendre un peu plus tôt à exploiter mon intelligence émotionnelle. Exprimer ses ressentis, ses valeurs, ses croyances peut accroître son leadership

Chiffres clés : Dans le top 10 mondial de la santé animale / CA 2016 : 350 M€ (dont 55 % sur les animaux de compagnie, 45 % sur les animaux de rente) / 7 sites industriels et 25 filiales dans le monde

 

Contact : sarah.legros@vetoquinol.com/ www.vetoquinol.com

yann.duban@vetoquinol.com

benedicte.etalon@vetoquinol.com

olivier.vermot-desroches@vetoquinol.com