POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Vermilion, quand l’or noir voit l’avenir en green

Une pompe à pétrole sur le Lac de Parentis-en-Born (Landes, 40).

Premier producteur de pétrole en France, Vermilion a aujourd’hui à cœur d’entamer sa transition écologique pour adapter ses activités aux exigences environnementales de demain. Son directeur général Sylvain Nothhelfer (CNRS 91) en a d’ailleurs fait un cap pour les prochaines années. De quoi inspirer les jeunes diplômés ! 

 

Faire partie de l’aventure Vermilion, c’est relever des challenges de taille. Depuis trois ans, le premier producteur de pétrole en France prend en effet un tournant dans son développement et dans les orientations prises pour son futur. Son principal défi ? Répondre à la loi Hulot qui a annoncé, en 2017, la fin de la production de pétrole au 1er janvier 2040. Un coup d’arrêt alors même que l’entreprise, dont le siège social est basé à Parentis-en-Born (Sud-Ouest), possède 400 puits, en Nouvelle-Aquitaine et en Ile-de-France. « L’annonce a été faite alors que je venais de prendre mes fonctions de directeur général », se rappelle Sylvain Nothhelfer.

Tournant écologique

Un revers fatal ? Pas du tout ! Le directeur général en a même fait sa plus belle réussite. En 2019, il lance le programme de réflexion stratégique, Blue Ocean. « Pendant 8 mois, j’ai invité tous les salariés qui le souhaitaient à échanger avec des associations, universités, entreprises, administrations,… pour mener à bien un nouveau projet d’orientation stratégique de l’entreprise. » De ces 250 interventions sont nés quatre projets majeurs dans l’hydrogène, les métaux rares, le captage et stockage de CO2 et le recyclage, du plastique en particulier. « Des projets qui ont tous du sens en terme de transition écologique aujourd’hui, explique le directeur.
Notre volonté d’aller dans ce sens est très affirmée. Nous ne pouvions pas continuer comme nos « prédécesseurs » ».
Des projets d’avenir et une confiance de retour chez les salariés. Vermilion va par exemple mettre en place des formations et chercher de nouvelles technologies, en partenariat avec des startups et d’autres entreprises notamment. « La loi Hulot a été une chance pour nous car elle nous permet de choisir notre avenir ».

Ancrage territorial

Jamais à court de challenges, Vermilion s’attache également à s’ancrer dans les territoires où il est implanté. L’entreprise propose ainsi aux habitants et entreprises de profiter de la chaleur émise par l’eau chaude extraite en même temps que le pétrole. « Un agriculteur a construit une serre de 15 hectares voisine de nos gisements à Parentis et profite de la chaleur que nous produisons. Cela lui a permis de créer 250 emplois sur une commune de 6 000 habitants, détaille Sylvain Nothhelfer.  Notre business c’est le pétrole, le reste on en fait cadeau ».

Dans le cadre du programme Ways of Caring, les salariés sont aussi encouragés à faire preuve de solidarité. « Ils peuvent, entre autres, consacrer deux jours par an sur leur temps de travail à une association de leur choix, que nous aidons également financièrement, explique le DG. De même, 1 % de nos bénéfices sont reversés chaque année à des associations locales ».

« Faire grandir les collaborateurs »

L’engagement de Vermilion est à l’image de son directeur. Sylvain Nothhelfer fait des valeurs de bien-être au travail, d’humilité, de proximité et d’écoute, les indispensables de son management. « Faire grandir les collaborateurs est ce qui me tient le plus à cœur, insiste-t-il. Sans pour autant oublier la rigueur et le respect des engagements bien sûr ».

 

JobBoard

Vermilion recrute une dizaine de collaborateurs chaque année, sur des postes d’ingénieurs, d’opérateurs, de financiers… « Cette année, à cause de la Covid-19, les embauches ont été gelées à l’exception d’un chef d’équipe et d’un coordinateur technique. Si nous nous stabilisons en 2021, nous reprendrons les embauches », assure Sylvain Nothhelfer. Avis aux stagiaires et aux alternants : Vermilion en recrute tous les ans.

 

Chiffres clés : 250 millions € de CA en 2019 / 170  salariés / 400 puits actifs au total / 10 000 barils par jour / Entre 50 et 70 millions € investis tous les ans

Contact : Christelle Dupouy, Chargée de Communication Externe : cdupouy@vermilionenergy.com

 

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

PGRpdiBjbGFzcz0iX2JybGJzLWZsdWlkLXdpZHRoLXZpZGVvLXdyYXBwZXIiPjxpZnJhbWUgdGl0bGU9IlN5bHZhaW4gTm90aGhlbGZlciAtIFZFUk1JTElPTiA6ICZxdW90O0RhbnMgdW5lIGVudHJlcHJpc2UsIG9uIGTDqXBlbmQgdG91cyBsZXMgdW5zIGRlcyBhdXRyZXMgISZxdW90OyIgd2lkdGg9IjgwMCIgaGVpZ2h0PSI0NTAiIHNyYz0iaHR0cHM6Ly93d3cueW91dHViZS1ub2Nvb2tpZS5jb20vZW1iZWQvTjZyaWx0WkhQa28/ZmVhdHVyZT1vZW1iZWQiIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvdz0iYWNjZWxlcm9tZXRlcjsgYXV0b3BsYXk7IGNsaXBib2FyZC13cml0ZTsgZW5jcnlwdGVkLW1lZGlhOyBneXJvc2NvcGU7IHBpY3R1cmUtaW4tcGljdHVyZSIgYWxsb3dmdWxsc2NyZWVuPjwvaWZyYW1lPjwvZGl2Pg==

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter