Une nouvelle façon de travailler chez BPCE – L’interview de Sophie Février

Interview Sophie Février BPCE
© Fabrice Vallon/BPCE

Rejoindre le Groupe BPCE (Banque Populaire Caisse d’Epargne) qui fait de l’immobilier responsable et du bien-être au travail une de ses priorités : c’est ce que vous propose Sophie Février (Mines Paris-PSL 93), Directrice de l’immobilier, de l’environnement de travail physique & digital.

Interview Sophie Février BPCE
© Chloé Bizot

« Les Tours Duos représentent à elles deux 90 000m² de bureaux. Le groupe BPCE a fait entrer dans son parc immobilier ces deux bâtiments flambant neufs pour regrouper ses équipes jusqu’ici réparties sur plusieurs sites franciliens » explique d’entrée Sophie Février, Directrice de l’immobilier, de l’environnement de travail physique & digital au sein du Pôle Technologies et Opérations de BPCE. A l’heure du télétravail, l’idée était de réajuster la stratégie immobilière du groupe. « En réunissant 9 000 de nos 21 000 collaborateurs franciliens dans ces deux tours modernes et confortables, nous avons pu restituer d’autres bâtiments, en ne conservant que les plus performants. » Au total, BPCE a réduit de 40 % son empreinte immobilière en Ile de France et de 35 % en régions. Afin d’homogénéiser l’expérience des collaborateurs, les bâtiments conservés ont bénéficié de travaux de modernisation pour les adapter aux nouveaux modes de travail collaboratif et au travail hybride. « En presque quatre ans, nous aurons ainsi réinstallé 27 000 personnes dans un nouvel environnement. »

La QVCT à l’heure du travail hybride

« Une de mes missions à mon arrivée en 2019 a été de lancer un grand programme de transformation de l’environnement et des modes de travail, en collaboration avec les directions RH, IT, RSE et Communication. Nous sommes convaincus que les espaces, les technologies innovantes et les services que nous mettons à la disposition des collaborateurs sont des facteurs importants d’efficacité, de satisfaction, et qu’ils participent grandement à leur engagement. » En portant aux collaborateurs la même attention que celle qu’ils donnent aux clients, le groupe vise ainsi à les rendre plus efficaces, plus responsables et plus satisfaits. C’est même devenu un enjeu prioritaire pour BPCE. « A l’ère de l’hybride, les immeubles de bureau sont en compétition avec le domicile. Or notre performance dépend de notre capacité à maintenir du travail en présentiel, essentiel pour développer la convivialité et la richesse des échanges. La QVCT est donc clé. » Espaces de détente et de bien-être pour se ressourcer, grands écrans dans les salles de réunion connectées, déclaration de présence pour optimiser la consommation énergétique et la restauration… rien n’a été laissé au hasard.

Les jeunes recrues très écoutées

Très à l’écoute, le groupe réalise des études internes auprès de ses jeunes collaborateurs. En réponse aux attentes BPCE porte une attention particulière à l’équilibre vie privée/vie pro, propose des projets challengeants et des possibilités de changer de métiers.  « Nous sommes très attentifs aux jeunes talents, à leurs idées et aussi à leurs étonnements, car ils sont en résonnance avec la société et donc avec nos clients. Leur nouveau regard nous pousse à nous remettre en question. Intégrer des jeunes est une belle opportunité sur laquelle nous capitalisons. Ils sont donc très vite responsabilisés et ont immédiatement de l’impact dans le groupe. »

Une politique volontariste en faveur des femmes dans la Tech

BPCE emploie 31 % de femmes dans la Tech au sein de son Pôle Technologies et Opérations, grâce à une politique engagée, composée entre autres d’actions de place, de sensibilisation, de présence sur les forums et d’une chaire X-HEC sur la data. C’est sensiblement plus que la moyenne nationale plombée par une société encore trop genrée et un système de cooptation très masculin. Sophie Février en est persuadée : « c’est en mettant en place des mesures volontaristes et en surjouant la remédiation que l’on arrivera à progresser réellement. »

Mon conseil

« En décidant d’être ingénieure vous avez fait un très bon choix et déjà une grande partie du chemin ! Le biais de cooptation est plus facile à contrer que les biais sociétaux ou éducatifs. En étant investie, lucide et naturelle, vous pourrez atteindre les fonctions qui vous intéressent. »

BPCE recrute 

Le Pôle Technologies et Opérations recrute 300 personnes (CDI) dans des domaines très variés : IT, opérations et supports (dont immobilier, consulting et achats). Parmi les postes à pourvoir : productowner, product manager, data scientist et DevOps.

Contact : Nos métiers – BPCE Recrutement

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter