Securitas vous aide à faire de votre environnement un monde plus sûr ! Ce groupe Suédois est spécialisé en solutions de sûreté et de sécurité. Président de l’activité Aviation, Xavier Gondaud (Université Lyon II 96) nous présente ce leader mondial de la sécurité aéroportuaire.

  Securitas Aviation intervient dans le monde entier auprès de 230 aéroports. « En tant qu’expert, nous proposons à nos clients, comme VINCI Airports, ADP ou encore Air France, des solutions de sûreté sur-mesure autour de métiers en perpétuelle évolution : profiler, agent d’évaluation du comportement, accueil ou encore équipe cynophile. »

Un secteur challengeant

© SECURITAS France

L’acteur majeur des solutions de sûreté aéroportuaire n’hésite pas en effet à sortir de son cœur d’activités historique pour développer son offre. « Le secteur poursuivra sa pleine croissance dans les 20 prochaines années et Securitas Aviation apportera toujours des réponses adaptées, à valeur ajoutée, selon les besoins de ses clients et des clients de ces clients : les passagers », garantit Xavier Gondaud. Des réponses adaptées comme l’utilisation de nouvelles technologies : systèmes intelligents, reconnaissance faciale, analyses des datas…

Cap sur l’hospitality

Securitas Aviation ambitionne de se distinguer dans le parcours passager pour que cette expérience devienne beaucoup plus positive par un effet « Ouahou » ! Objectif : (ré)enchanter l’expérience client dès son arrivée à l’aéroport. Comment ? « En diminuant la file d’attente par exemple, ou en postant des hôtesses d’accueil pour renseigner et accompagner nos clients. » Une spécialisation pour une qualité de service au top. C’est d’ailleurs le projet dont Xavier Gondaud est le plus fier. « Nous avons créé une filiale dédiée à l’expérience client, en rupture avec les offres traditionnelles, qui prend de l’ampleur aujourd’hui : l’enjeu est de livrer (temps d’attente, gestion de flux, welcome) ce que le marketing propose », se félicite-t-il.

Le président agile

Car là est la mission du président : traduire les évolutions du marché en offres dans un souci d’efficience économique et stratégique. « Etre président, c’est être opérationnel afin d’incarner son offre. Mais aussi être agile et polyvalent pour anticiper et répondre aux nombreux sujets auxquels est confrontée l’entreprise », se définit-il. L’agilité dans toutes ses composantes : voilà la qualité essentielle de son métier. « Elle permet d’être transversal, tant sur les sujets traités, que pour échanger avec les interlocuteurs en finance, commerce, RH… ».

Des postes à pourvoir

Xavier Gondaud compte d’ailleurs sur la génération Z pour l’accompagner dans ses projets. Pour cela, le dirigeant met un point d’honneur à assurer le bien-être de ses collaborateurs. « Nous valorisons et récompensons l’effort et le travail au travers d’un management de proximité, à l’écoute de nos collaborateurs, qui accompagne et aide la progression dans leur métier quel que soit leur statut. » Preuve de cet engagement : aujourd’hui, 70 % des directeurs et directrices d’agence de Securitas Aviation sont issus du terrain. « Rejoindre nos équipes, c’est l’opportunité d’apprendre, d’acquérir et de déployer une rigueur et un professionnalisme dans l’exercice de son métier », complète-t-il. #PDGTousEngagés « Le monde a besoin de plus en plus de sécurité et l’industrie privée a un rôle à jouer. Notre engagement est sociétal. D’autant que nous sommes un secteur en pleine transformation, un secteur d’avenir qui crée de l’emploi. De beaux projets nous attendent, alors rejoignez-nous ! » #JobBoard Securitas Aviation a besoin de vous ! Oui, mais à quels postes ? Commercial : présentez les offres aux clients stratégiques IT : déployez des technologies en mode projet avec les clients Gestion du changement : soyez un chef de projet rigoureux et un manager qui mobilise les équipes LE poste du moment : ingénieur commercial, avec une appétence et des compétences en matière de chiffrage   Chiffres clés Groupe Securitas : 370 000 collaborateurs dans 58 pays Securitas Aviation Monde : 28 000 collaborateurs dans 38 pays   Contact : gwenaelle.chenel@securitas.fr  

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.