Que ce soit pour valoriser son travail, chercher un emploi ou mettre en avant son entreprise, le personal branding est fondamental pour façonner sa communication personnelle et créer sa marque. Comment ? Tuto de Marie Beauchesne, auteur de La marque, c’est moi !

Le personal branding quèsaco ? C’est une démarche globale qui permet de mettre en place sa communication personnelle dans le but de construire son avenir. « La communication personnelle est un soft skill indispensable pour accélérer sa carrière, mais aussi pour incarner ses idées et avoir un impact sur le monde », définit Marie Beauchesne.

Tuto Personnal branding marque

Marie Beauchesne. Crédit : Clothilde Redon

Diplômée de Sciences Po, la jeune femme est consultante et formatrice en communication, directrice générale associée de la société de conseil Sens Futur et cofondatrice de BrandMeBaby, une formation au personnal branding. Autant dire que la communication personnelle, elle connait !

>>>> A lire aussi : Les outils numériques pour candidater efficacement

La marque, c’est moi !

Elle a d’ailleurs sorti en janvier dernier un livre sur le sujet. La marque c’est moi est un essai pratique sur la communication personnelle, dédié à ceux et celles qui n’aiment pas se mettre en avant. « Je suis partie d’un constat : il est difficile de parler de soi, de peur de passer pour quelqu’un d’arrogant. Pourtant c’est fondamental de mettre de soi dans sa communication », expose-t-elle.

Dans son livre, elle explique alors pourquoi il est important d’attacher sa personnalité à sa communication et partage une méthode qui s’adresse à tous les actifs dans une logique de transition ou ayant envie de passer à une nouvelle étape de leur carrière. « Je donne les clés pratiques sur comment valoriser sa marque, construire son calendrier éditorial et développer sa communication personnelle à travers le verbal et le non verbal ». La troisième partie développe le lien entre les autres et soi. « Se mettre en avant est bénéfique pour soi, mais aussi pour son équipe, les personnes avec qui on travaille, son entreprise… Il est fondamental de se rappeler que l’on communique pour soi mais aussi pour les autres », expose l’experte en communication.

Tuto : personal branding, on se lance !

– On capitalise sur son réseau. Prenez le temps de lister votre cercle : professeurs actuels ou passés, amis, camarades de promo mais aussi leurs parents. Les opportunités viennent davantage du 2e cercle que de bouteilles à la mer.

-Soigner son CV et sa vitrine en ligne. Cela peut passer par un portfolio, un compte LinkedIn, une page Instagram… Tout dépend du milieu et du support sur lequel vous vous sentez le plus à l’aise.

>>>> A lire aussi : 6 sites pour créer votre portfolio en ligne

– Une fois que l’on a décroché un entretien, on s’exerce à parler de soi. Préparez-vous en amont en faisant, par exemple, des entretiens blanc avec vos amis et votre réseau. L’objectif : arriver à se présenter de manière claire, précise, concise et impactante et ainsi permettre au recruteur de saisir votre personnalité et vos motivations.

Construire sa marque : ça commence dès les études

Et construire sa marque commence dès ses études ou en tout début de carrière ! « En France, la plupart des écoles ne sont pas bien armées pour aider les étudiants dans ce domaine, à part peut-être les écoles de commerce qui proposent des entretiens de personnalité. C’est donc un travail personnel à faire en parallèle de ses études, assure Marie Beauchesne. Ce n‘est pas facile de se définir et de se construire, mais en même temps cela va de pair. » La marque est ensuite une identité en action que l’on fait évoluer en la mettant à jour au fil des années.

Savoir-faire et faire savoir

Avoir une marque bien définie est de plus un bel atout sur le CV, notamment en début de carrière lorsque l’on a peu d’expériences professionnelles. « Les soft skills sont de plus en plus valorisées. A une époque où les carrières sont plus fractionnées, l’élément le plus pérenne c’est soi, développe l’auteure. Les patrons vont alors plus choisir un individu qu’un profil qui remplira toutes les cases. »

En conclusion, Marie Beauchesne souhaite réellement encourager les étudiants à mettre en avant leur personnalité et leurs compétences. « Savoir-faire et faire savoir sont deux parties d’une même pièce. Et il faut vraiment sortir de la dichotomie « soit je me mets en avant soit je mets en avant les autres ». Quand on prend la lumière on en donne aussi aux autres. »