Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Sondage CPU : près de 70% des Français ont une bonne ou très bonne opinion des universités

Près de 70% des Français ont une bonne ou très bonne opinion des universités (c)unsplash

Communiqué de presse :

Le 27 mai 2021, premier jour du colloque de la Conférence des présidents d’université (CPU), qui fête cette année son cinquantième anniversaire. C’est également le jour de l’ouverture de la phase d’admission de la procédure 2021 Parcoursup. En ces circonstances particulières pour l’enseignement supérieur, la CPU révèle les résultats d’un sondage OpinionWay exclusif sur les Français et leur regard sur l’université.

931 000 candidats recevront les réponses à leurs vœux d’orientation dans l’enseignement supérieur à la rentrée prochaine, au terme d’une année de crise sanitaire, sociale et économique. Un très grand nombre de ces futures étudiantes et futurs étudiants ont fait le choix de l’université.

C’est dans ce contexte que la CPU a souhaité recueillir les attentes qu’ont les Françaises et les Français vis-à-vis de l’université, et leur perception de ses transformations. Les résultats de ce sondage, riche d’enseignements, seront présentés ce jour à l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, dans le cadre du colloque annuel de la CPU dont l’objectif est de préparer l’avenir de l’université.

Sondage CPU : les principaux résultats

La principale donnée est que 69% des Français ont une bonne (61%) ou très bonne (8%) opinion des universités.

Les personnes sondées plébiscitent la qualité et la variété des formations dispensées (73%), la qualité de la recherche scientifique qui y est réalisée (74%), et leur rôle dans le développement économique des territoires (72%). Confirmant l’attractivité des universités françaises, cette opinion se traduit par le chiffre élevé de celles et ceux qui recommanderaient l’université pour faire des études (73%).

Les personnes sondées reconnaissent que le lien formation-recherche fait la spécificité des universités : pour 67% des répondantes et répondants, les universités sont le premier opérateur de recherche du pays. 82% pensent également que la recherche universitaire doit être une priorité du prochain mandat présidentiel et, dans la même proportion, que la recherche scientifique crée les emplois qualifiés et les métiers de demain. Enfin, 78% des sondés estiment que les moyens alloués à l’université sont aujourd’hui insuffisants.

Manuel Tunon de Lara, président de la Conférence des présidents d’université et président de l’Université de Bordeaux : « Ces résultats sont un grand motif de satisfaction. Les Français placent très haut l’importance de la formation de la jeunesse et de la recherche scientifique, en particulier pour atteindre les objectifs de développement durable. Ils sont aussi lucides sur l’insuffisance des moyens alloués à nos universités pour accomplir leurs missions. Cette enquête, qui nous indique également des marges de progression, nous invite à travailler encore plus, à accélérer nos transformations et à mieux faire connaître nos réussites et nos points forts. La CPU entend répercuter ces enseignements auprès des pouvoirs publics et dans le cadre des débats à l’occasion de l’élection présidentielle. »

La Conférence des présidents d’université (CPU) rassemble les dirigeants exécutifs des universités et d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche afin de porter la voix et les valeurs des universités dans le débat public. Représentant plus d’1,8 million d’étudiants et 200 000 personnels, la CPU est force de proposition et de négociation auprès des pouvoirs publics, des différents acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, des partenaires économiques et sociaux et des institutions territoriales, nationales ou internationales.

A lire aussi :

Career Services Day 2021 : un évènement inédit organisé par JobTeaser (mondedesgrandesecoles.fr)

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter