Non contente d’être la marque automobile connaissant en Europe la plus forte croissance, SEAT est également celle possédant la clientèle – et les équipes ! – les plus jeunes du secteur. Au moment où le constructeur déploie un grand « Plan produits » Sébastien Guigues (Kedge Business School 2000), Directeur Général de SEAT France, explique en quoi cette « jeunesse » est également gage d’innovation et de… succès ! Rencontre.

 

Quand on demande à Sébastien Guigues ce qui, selon lui, pourrait rendre SEAT particulièrement attractive aux yeux des jeunes diplômés, il n’hésite pas une seconde : « Non seulement, SEAT est la marque qui progresse le plus en Europe aujourd’hui, mais nous déployons actuellement un grand plan produits prévoyant la sortie d’une nouveauté tous les 6 mois jusqu’en 2020, y compris un modèle 100 % électrique ! Enfin, last but not least, SEAT est la marque possédant la clientèle la plus jeune » (44 ans de moyenne soit 10 ans de moins que le second)…

Ici et maintenant

Des points de suspension en forme de teasing qui vous incitent à approfondir la question : le fait d’être une marque « jeune » impacterait-il par hasard son mode de fonctionnement ?… «  Naturellement ! répond Sébastien Guigues. Dans notre manière de penser comme de nous organiser. Nous avons la chance d’être une « petite » marque du premier groupe mondial : hiérarchie courte, transparence et agilité animent notre quotidien. Concrètement, nous avons été les premiers à commercialiser des véhicules via Amazon, les premiers à proposer la comparaison avec la concurrence et encore les premiers à organiser des ventes privées digitales. »

La situation de Business Unit agile accolée à un groupe leader (Volkswagen) présente de nombreux avantages. « Chez nous, on accède plus vite à des postes managériaux (j’étais moi-même directeur commercial à 34 ans). L’encadrement est quasi paritaire entre hommes et femmes et la moyenne d’âge du Comité de Direction doit avoisiner les 40 ans ; c’est assez parlant. Quant à ceux qui aiment bouger, sont attirés par la mécanique ou le luxe, aucun groupe automobile ne saurait rivaliser en termes de diversités des propositions : de Bentley à Porsche en passant par Lamborghini, Bugatti, Ducati (les motos) M.A.N. ou Scania (camions), le choix dans la mobilité : marques, fonctions, continents et pays, est très large. »

Ici et demain

Pas étonnant donc d’apprendre que Sébastien Guigues a personnellement effectué tout son parcours professionnel (18 ans) dans le Groupe VOLKSWAGEN (dont 15 ans chez SEAT). « Parce que ce groupe me convient. Et la marque SEAT en particulier. Rien ne me semble d’ailleurs plus important dans la vie professionnelle que de choisir une entreprise dont on partage les valeurs. C’est à mes yeux la clé n°1 du succès : être en adéquation avec l’esprit de l’entreprise, s’y sentir chez soi et en être passionné, amoureux pratiquement ! »

Un indicateur auquel Sébastien Guigues et ses équipes se réfèrent en période de recrutement ; communication, marketing et vente sont les principaux métiers proposés par SEAT France. « Plus que le CV ou le background, c’est d’abord l’état d’esprit de la personne que nous choisissons, fait d’envie, de curiosité d’agilité… et d’une réelle capacité à s’intégrer dans un collectif et la vie d’équipe. Car, davantage qu’un buteur vedette, ce sont les grands passeurs qui nous intéressent. »

Participation et connectivité

Ayant occupé, jeune, des postes à responsabilités, Sébastien Guigues partage son expérience et a intégré à sa philosophie du management « un état d’esprit collectifQuand vous n’êtes pas le plus expérimenté, vous devez en revanche être plus participatif et savoir profiter de toutes les expertises mises à votre disposition. Le débat autour d’une décision à prendre est toujours sain, voire même une légère contestation. Mais une fois la décision prise, finies les discutions. Il convient de faire bloc pour défendre l’engagement retenu et de passer, tous ensemble, à l’action. »

Quant à ceux qui trouveraient que le secteur automobile a un petit air vieillot… « Certes, le secteur est ancien, plus d’un siècle, mais depuis quelque temps, il est entré en révolution comme jamais. Conduite autonome, électrification, connectivité des véhicules, ou digitalisation du retail. Ces grands chantiers représentent pour chacun autant d’opportunités de trouver la place qui lui convient. Toutes les marques du Groupe VOLKSWAGEN travaillent sur ces 4 sujets en ayant la possibilité d’intégrer les progrès effectués par les autres. Etant donné notre clientèle jeune, c’est d’abord sur le thème de la connectivité que nous allons proposer des choses innovantes. Considérant le grand  plan produits que nous venons de déployer et que le facteur clé d’une vie professionnelle épanouie, dans le commerce, est, au final, très souvent les produits que vous proposez, je peux affirmer que chacun trouvera chez SEAT tous les atouts nécessaires pour faire ses preuves ! »

En quoi votre école vous a-t-elle préparé à cette culture du changement permanent et de l’agilité devenue la règle aujourd’hui ?

« En faisant du multiculturalisme un point fondamental. Le programme Erasmus de l’époque consistait à effectuer la moitié de ses études à l’étranger. Se retrouver à 18 ans dans un pays inconnu vous ouvre certes à quelques réalités formatrices !… La débrouillardise d’abord. La relativité des cultures ensuite et l’ouverture sur le monde (vous vous retrouvez entouré de personnes venant des quatre coins de la planète). Enfin, il y a les compétences dans une autre langue qui m’ont, personnellement, permis de trouver du travail dans ce nouveau pays, l’Espagne, 14 ans durant ! »

Avez-vous déjà eu l’impression de « casser les codes » que suivaient vos aînés…

« Personnellement, je ne l’ai jamais ressenti comme cela même si mon entourage professionnel assurait que c’était le cas. Pour moi, il s’agit simplement d’être de son temps, de vivre avec son époque. En utilisant Whatsapp de manière informelle avec mes collaborateurs par exemple ou encore en leur envoyant chaque vendredi par mail une sorte de newsletter faisant le point des actualités et temps forts de la semaine. L’information, on le sait, c’est le pouvoir. Or il s’agit non pas de garder cette information pour soi comme certains le pratiquaient, jadis, mais au contraire de la partager, pour avancer, ensemble, plus vite. Et plus loin. »

« SEAT est la marque possédant la plus forte croissance et la clientèle la plus jeune d’Europe »

Des chiffres et des êtres : 300 M€ de CA / 15 000 collaborateurs / 500 000 véhicules vendus chaque année / Présents dans 80 pays (5 continents) / Production dans 4 pays : Espagne, Portugal, Tchécoslovaquie, Slovénie (et bientôt Allemagne)

Contact : sebastien.guigues@seat.fr

 

Chaires : un chemin d’expertise

Une Chaire, c’est le passeport pour entrer du bon pied dans le monde de l’entreprise. Choisissez la vôtre !

L’Urban Trail de Cergy-Pontoise est de retour !

L’Urban Trail de Cergy-Pontoise, organisé par l’association Raid ESSEC, revient pour sa 7e édition le 14 juin 2020.

La rentrée des écoles d’ingénieurs se dessine – Le point de la Cdefi

A quoi va ressembler la rentrée 2020 dans les écoles d’ingénieurs ? Après deux mois de mobilisation des établissements et de leurs communautés, la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieurs (CDEFI) est revenu le 20 mai 2020 sur la gestion de la crise du Covid-19 par ses écoles membres. Elle lève le voile sur les actions qui seront mises en place dans les prochains mois.

L’American Business School of Paris sur tous les fronts pour préparer la rentrée 2020

Comment la plus américaine des business schools de France fait-elle face à la crise du Covid-19 ? Alors qu’elle accueille chaque année 80 % d’étudiants étrangers, quel plan d’attaque met-elle en place pour préparer la rentrée ? L’éclairage de son directeur Fady Fadel.

Rennes School of Business lance sa mini web-série humoristique « Lockdown with Rennes SB »

Ces dernières semaines, Rennes School of Business a produit et diffusé en interne une mini web-série humoristique sur la mise en oeuvre des cours en ligne, du télétravail ou encore des examens à distance. Les quatre premiers épisodes sont désormais disponibles publiquement sur les réseaux sociaux de l’école.

L’American Business School of Paris dans les startings block avec la création de son Bachelor in Sports Management

L’American Business School of Paris, école du Groupe IGS, lance un Bachelor in Sports Management en septembre 2020.
Qui n’a pas rêvé d’allier la passion du sport à ses études ? L’American Business School of Paris, école de commerce et management international, propose à ses futurs étudiants sportifs de faire de leur passion, un métier d’avenir proche.

ICN BS : la 14e business school française triple couronnée fait face à la crise

ICN Business School vient tout juste de décrocher l’accréditation AACSB et devient ainsi la 14e école de management française triple couronnée. L’occasion pour sa directrice Florence Legros de revenir sur les atouts de l’établissement et sur son plan...

Excelia Group se mobilise pour l’apprentissage

Ce 1er avril a marqué la rentrée de la première promotion d’apprentis du tout nouveau Centre de Formation des Apprentis (CFA) d’Excelia Group. Marquée par le contexte inédit de crise sanitaire, cette rentrée s’est effectuée en 100% distanciel. Les écoles du groupe ont aussi assuré la continuité pédagogique à l’ensemble de leurs alternants. Avec le dévéloppement de ce CFA, Excelia Group ouvre la totalité des formations de ses écoles à l’apprentissage. Ses équipes sont fortement mobilisées pour renforcer le lien avec les parties prenantes de l’alternance : apprenants actuels et futurs, entreprises, financeurs. Une démarche qui contribue à projeter chacunes d’entre elles dans une dynamique positive et nécessaire.

[Episode 2] Grandes écoles : elles sont solidaires

Pendant la crise sanitaire, les grandes écoles françaises n’ont pas hésité à mettre en place des projets solidaires pour apporter leur aide aux étudiants, personnels soignants et entreprises.

Excelia Group consolide le déploiement de ses programmes à Tours

Un an après l’implantation de son Master Grande École à Tours, Excelia Group poursuit le déploiement de ses programmes sur son site du Val de Loire. Il répond à la volonté des acteurs du territoire de renouer avec le haut niveau de formation qu’assure une institution membre de la Conférence des Grandes Écoles. L’année académique 2020-2021 verra ainsi les programmes suivants dispensés à Tours : le Bachelor Business de La Rochelle Business School et les programmes Bachelor et MSc de La Rochelle Tourism & Hospitality School. Le Master Grande Ecole y sera également proposé dans son intégralité. Excelia Group a pour objectif d’accueillir plus de 1200 étudiants à l’horizon 2025 pour l’ensemble de ses programmes.