Biomédical, IA, numérique, télémédecine : le secteur de la santé n’a jamais eu autant d’énergie. Comment ce domaine éminemment humain fait-il du digital son meilleur allié pour demain ? Quelles compétences et quels profils pour les pros de la santé du 21e siècle ? Comment adapter les formations aux nouveaux besoins ? Sciences, éthique et technologie : comment résoudre l’équation ?

 

Aujourd’hui en France, la santé c’est 200 métiers et 223 571  médecins.  Un secteur éminemment central mais faisant face à une crise économique et démographique certaine. « Nous observons une révolution de la thérapeutique et de prise en charge ménageant une large place à l’ambulatoire, à la prévention, et à l’émergence de nouveaux métiers de la recherche et du soin adaptés à ces enjeux » introduit le professeur Pierre Wolkenstein, Doyen de la Faculté de Santé de Paris Est Créteil.

L’innovation sur ordonnance

Aussi humain soit-il, le secteur de la santé n’échappe pas en effet à la connexion croissante des personnes et des objets. « Le développement de la télémédecine et de la télé expertise, la multiplication des applications mobiles et des dispositifs médicaux connectés témoigne de la place croissante des technologies dans la santé et leur influence sur l’évolution des pratiques professionnelles » ajoute-t-il.  Mettre des outils numériques performants au service de tous constitue d’ailleurs une des priorités du plan « Ma Santé 2022 » du ministère des Solidarités et de la Santé. De nouvelles voies de traitement sont également envisagées. « Les biomédicaments comptent parmi les enjeux du secteur. Ces médicaments à la structure complexe sont exclusivement fabriqués à partir de cellules vivantes et ont notamment permis des progrès non négligeables dans la lutte contre les cancers. »

Digital et éthique : nouveaux poumons de la santé

Digital et santé font désormais la paire. « Les outils numériques vont profondément modifier les prises en charge en facilitant le suivi des patients en ambulatoire par exemple. L’intelligence artificielle permettra d’optimiser les diagnostics cliniques, biologiques ou d’imagerie. Les algorithmes repéreront des sujets cibles pour développer des systèmes de prévention plus performants ». Cette nouvelle donne nécessite de renforcer les liens entre sciences humaines et sociales afin de garantir l’usage éthique de ces innovations. « La réflexion éthique doit accompagner le changement et les doubles cursus seront les garants du résultat humain de l’équation, sciences, éthique et technologies. »

 

Quelles compétences et quels profils pour les pros de la santé ?

Le secteur de la santé est extrêmement large et PACES n’est pas la seule porte pour accéder à ces métiers.

Le développement de technologies de plus en plus pointues nécessite des besoins d’experts : ingénieur biomédical, biomécanique, robotique médical ou big data.

La santé génère également un important vivier d’emplois dans le secteur de l’industrie pharmaceutique. La France est le 4eme producteur de médicaments en Europe. Ses 271 entreprises produisent un chiffre d’affaires de 55,9 milliards d’euros, en croissance chaque année, et emploient 98 694 salariés. Dans un marché très concurrentiel, ces industries ont un besoin constant de personnels qualifiés.

Le secteur des biotechnologies, en pleine croissance, enregistrent un fort besoin en profils à double compétence scientifique/commerciale.

Focus sur la silver économie

Selon les chiffres du Ministère des Solidarités et de la Santé, les 60 ans et plus devraient représenter 20 millions de personnes en France d’ici 2030. L’économie à destination des seniors pourrait générer un chiffre d’affaires de plus de 130 milliards d’euros dans 3 ans. Garantir une forte affinité générationnelle de la technologie, prendre en compte le couple aidant/aidé, se développer dans les pays “silverphiles”, bien choisir son canal de distribution…tels sont les principaux enjeux de la silver économie.

Un vivier d’emplois

Auxiliaires de vie, aides-soignants et infirmiers figurent parmi les métiers qui gagneraient le plus d’emplois à l’horizon 2022, avec environ 350 000 créations nettes en dix ans. Les technologies, les objets connectés et les plateformes constituent une innovation disruptive dans le secteur des Services à la personne. Le secteur de l’habitat et du logement offrira également des besoins d’aménagement et créations de logements pour le maintien de la qualité de vie des séniors.

 

Groupama Gan Vie : dépoussiérez la relation client !

« Venez exprimer vos idées et casser les codes du secteur ! » assure Jean-François Garin, (Ponts ParisTech, 92), Directeur général adjoint du Groupe Groupama en charge des activités Vie

British American Tobacco France : une entreprise multiculturelle et multipotentielle

Présent dans 180 pays, le fabricant international de tabac et de nicotine se réinvente pour construire un avenir meilleur.

Mettez votre talent au service de la lutte contre le cancer

Unique réseau hospitalier français dédié à 100 % à la lutte contre le cancer, Unicancer comprend 18 centres répartis sur le territoire vise l’excellence dans la prise en charge des patients, la recherche ou encore l’enseignement. Jean-Yves Blay (Université Claude-Bernard 90), en est l’actuel président.

KparK : venez tester vos idées

« Développez vos idées, vous avez le champ libre ! » lance aux jeunes talents Nicolas Gandy, Directeur général de KparK

Learning Tribes : rejoignez la tribu de la formation !

En deux questions, Valéry Nguyen General Manager EMEA de Learning Tribes vous explique pourquoi ce spécialiste de la formation est fait pour vous.

Framatome : de l’énergie bas-carbone pour demain

Loin des clichés sur le nucléaire, Framatome se tourne vers l’avenir et recrute 1000 personnes explique Lionel Gaiffe, Senior Executive Vice President de la Business Unit Combustible de Framatome.

Cdiscount « Parce que chacun est différent, nous avons besoin de tous les talents »

De la startup bordelaise au leader français du e-commerce, l’entreprise n’a jamais perdu ses valeurs d’inclusion et de diversité.

Faites la paix économique, pas la guerre !

La paix économique : autre regard sur le monde du business. Mais quel rôle les top managers ont-ils à jouer dans la diffusion de ce nouvel avenir économique ?

Le management interculturel en questions

Alors que l’interculturalité est devenu un must-have pour la quasi-totalité des entreprises, comment le management interculturel peut-il s’adapter dans le monde d’après.

Checkout.com : challengez la Data !

« Vous êtes passionnés de Data et créatifs, bienvenus chez nous ! » assure Valentin Vincendon, VP Business Intelligence at Checkout.com