POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

RS Components : laissez-vous électriser par ce leader out of the box ! – L’interview de Stéphane Maffli

interview Stéphane Maffli RS Components France
© Alexis Delespierre

« En rejoignant RS Components, filiale du groupe Electrocomponents et distributeur mondial de fournitures industrielles et de composants électroniques, vous allez découvrir un mode de management et de travail qui va vous embarquer au-delà de vos espérances », assure Stéphane Maffli (IUT Cachan 95, ESSEC BS 03), Président RS Components France & Head of EMEA Product & Supplier Management. Ce leader qui casse les barrières hiérarchiques va vous bluffer. Vous n’aurez qu’une envie : travailler avec lui !

Une gamme à faire pâlir

Vous avez sûrement du RS Components chez vous sans le savoir. Car ces petits éléments sont partout : dans nos voitures, nos machines à laver, nos ordinateurs, nos lampes, les différents produits que nous utilisons ou voyons tous les jours… Nous sommes un distributeur, proposant une gamme de 650 000 produits, de 2 500 fabricants et des solutions, à 1 200 000 clients répartis dans 80 pays dans le monde, Notre cible sont les personnes travaillant dans le développement, les personnes travaillant dans la maintenance des lignes de productions, des personnes gérant le SAV, des personnes gérant le HSE, la qualité et les acheteurs.

interview Stéphane Maffli RS Components France
© Sarah Notteboom

Focus sur le digital

La raison du succès ? Le web. « Nous avons été les premiers à créer un site il y a plus trente ans. Nous sommes passés du catalogue, au CD rom, puis au web. Aujourd’hui, plus de 70 % de notre chiffre d’affaires passe par des flux digitaux. L’impact de la crise sanitaire a d’ailleurs été minime car nous étions déjà très digitalisés. Nous sommes passés en HomeOffice pour 80 % de nos équipes, nous avons aussi augmenté le stock, appris à travailler de chez nous… résultats, nous avons gagné 25 000 clients, qui n’avaient d’autre choix que de passer par le web. »

L’opérationnel en embuscade

Et qui dit clients, dit recrutements. « Nous embauchons par exemple des product managers qui doivent comprendre notre environnement technique et avoir une fibre commerciale forte pour vendre la « RS Components Touch» à nos fabricants, afin qu’ils choisissent RS en priorité comme canal de distribution. Des commerciaux internes ou externes pour qu’ils vendent aussi RS aux clients de tous secteurs d’activité. » Le conseil de Stéphane Maffli aux jeunes ? « Évitez d’aller trop vite et redescendez de votre échelle diplomatique pour vous mettre au niveau des gensIl faut au minimum six mois pour comprendre le fonctionnement de l’entreprise, même si vous êtes dix crans au-dessus en termes de fonction ou de formation. Tous les managers que j’embauche passent d’ailleurs par l’opérationnel : le service client, le service technique, la logistique… »

Tombez la cravate !

Un passage obligé qui traduit l’état d’esprit inclusif de Stéphane Maffli. « Je ne fais pas de différence entre une personne qui met des pièces dans un carton et une autre qui gère une équipe de 160 personnes. Je vais parfois aider les équipes à remplir les cartons au magasin. Je suis un anti col blanc, un anti costume-cravate et j’interdis le vouvoiement. Autant de barrières inutiles qui sclérosent la vie en entreprise. »

Un leader qui embarque

Ce manager dynamique aime d’ailleurs par-dessus tout insuffler de l’énergie à ses équipes. « Un leader qui ne fait que « leader » vit dans un monde différent. Il doit certes avoir une vision qui emmène les gens, mais aussi être empathique, créer du lien et accompagner des individus parfois en difficulté. Ma règle est simple : j’ai horreur du non. Par principe on va y arriver, c’est juste une question de temps. Je pousse les gens à penser outside the box. Et ça marche ! »

L’entretien d’embauche ? Sous le feu des questions !

« Je ne lis jamais un CV car ce n’est pas l’essentiel ! Je regarde comment la personne se comporte lors de l’entretien. Si elle n’a pas de questions lorsqu’il se termine, c’est mauvais signe. Pour mieux connaître les candidats, je leur demande aussi en amont de travailler sur des thématiques précises pour les faire sortir du cadre et voir s’ils ont de l’appétence pour le job. »

#Rolesmodeles

« Steve Jobs, l’ancien PDG d’Apple et Elon Musk, le fondateur de Tesla et Space X sont impressionnants car ils ont réussi à sortir du cadreQuand j’ai vu que Steve Jobs arrivait en tongs au bureau, je me suis dit : je veux faire pareil. Et je l’ai fait ! »

Contactstephane.maffli@rs-components.com

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter