Si la transition énergétique est aujourd’hui sur les lèvres de tous les industriels, ENGIE Cofely, filiale très active du groupe ENGIE, n’a pas attendu qu’elle soit à la mode pour l’inscrire dans son ADN. Jean-Pierre Moneger (Arts et Métiers ParisTech 82), son Directeur Général, nous en dit plus sur la place de choix que ce pionnier de l’efficacité énergétique fait aux jeunes ingénieurs.  – Par Clarisse Watine

 

 

ENGIE Cofely et la transition énergétique : une belle success story ?

L’efficacité énergétique s’est popularisée à travers quatre phénomènes récents : la dérégulation des marchés, la décarbonisation, la décentralisation et la digitalisation de l’énergie. Chez ENGIE Cofely, nous avons pour objectif d’offrir un maximum de services aux utilisateurs des bâtiments que nous gérons via nos 3 métiers : la production locale d’énergie à partir d’énergies renouvelables, l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments, la maintenance multi technique et le facility management. La transition énergétique est donc depuis toujours une de nos priorités.

 

Cela implique une grande diversité de missions pour vos ingénieurs ?

La transition énergétique revêt en effet de nombreuses dimensions. L’audit énergétique des bâtiments bien sûr, via l’installation de capteurs capables de transmettre et de gérer les données collectées (aujourd’hui 16 millions / jour et ces chiffres croissent de manière exponentielle). Il faut aussi développer des algorithmes pour traiter ces données et évaluer les réactions des bâtiments pour optimiser leur consommation énergétique. Dans cette optique, nous nous inscrivons d’ailleurs de plus en plus dans la conduite et la maintenance prédictives, où le numérique joue un rôle crucial. Conduire nos installations sur le terrain, informer nos clients en temps réel et aider les utilisateurs à faire des économies d’énergie font enfin partie de leurs missions. Ceci passe également par une sensibilisation, un travail sur les comportements des usagers des bâtiments par lesquels on peut atteindre jusqu’à 10 % d’économies d’énergie.

« Pourquoi rejoindre ENGIE Cofely quand on est ingénieur(e) ? Pour contribuer à rendre la planète plus verte ! »

 

Et la transformation de leurs compétences ?

ENGIE Cofely est une entreprise d’ingénieurs. Si l’aspect compétence technique y est encore et toujours essentiel, notre métier est un métier d’hommes et de femmes où l’ingénieur doit aussi être un manager. Il doit agir sur 4 dimensions : la relation humaine, la technique, le commercial et la finance.

 

Vous développez aussi des projets à la pointe de l’innovation ?
Dans le cadre d’un contrat de performance énergétique, nous avons équipé 140 écoles de la Ville de Paris en mettant en place un écosystème digital regroupant l’ensemble de l’intelligence de régulation des locaux. Ainsi des capteurs (température, présence) sans pile et sans fil pilotent à distance 6 800 vannes thermostatiques. Ce système, qui communique également avec la supervision de la Ville de Paris, garantit le confort des usagers et la maîtrise des consommations d’énergie. Nous travaillons avec une startup qui a conçu le robot DIYA ONE. Doté de nombreux capteurs de données pour informer les utilisateurs en temps réel, il est capable de purifier l’air en se déplaçant dans le bâtiment : Une première mondiale !

 

Quid des ingénieurEs ?

Une société de services se doit d’être le reflet de la société à laquelle elle s’adresse. C’est pour cela que nous encourageons nos collaboratrices vers des postes à responsabilités et les accompagnons tout au long de leur parcours afin que celles qui ont des projets familiaux ne soient pas freinées dans leur carrière. Comme l’ensemble des top managers d’ENGIE, je suis aussi très attaché à l’égalité salariale : chez ENGIE Cofely, à compétences égales, salaire égal !

© Arnaud Fevrier

© Arnaud Fevrier

Et la révolution digitale ?

Une de mes premières décisions en tant que DG a été d’équiper tous nos collaborateurs d’un IPad. Car dans une société de services, il faut savoir coller à son époque ! Cela a permis de faire évoluer certains modes de management, chacun y trouve des usages dans son quotidien et intègre ainsi la dimension digitale. Nous sommes aussi pionniers du digital reverse mentoring, un dispositif qui rencontre beaucoup de succès chez nos salariés. Chez ENGIE Cofely, on est prêts à accompagner le changement.

 

Contact : Rejoignez-nous ! www.engie.com/carrieres