3 questions à Frédéric Thivet, directeur adjoint et directeur de la recherche d’IMT Mines Albi

 

IMT Mines Albi promeut une recherche orientée, de quoi s’agit-il ?

Notre recherche est orientée au niveau scientifique vers les meilleurs standards internationaux. Mais surtout, elle vise des objectifs socio-économiques. Dès le départ nous identifions des partenaires pour nos projets de manière à ce qu’ils soient in fine utiles à la société et à l’industrie, répondent aux usages. IMT Mines Albi est attachée à aller au-delà de la production d’idées et de connaissances, en les concrétisant dans la société et dans les entreprises. Pour cela nous travaillons main dans la main avec des industriels, nos territoires, la société.

Est-ce difficile de faire entendre la contribution de la science au profit de la société ?

Il y a 30 ans c’était une évidence que la science est vectrice de progrès pour la société. Aujourd’hui, c’est moins le cas et chez certains l’évidence est même inverse ! Cela est en contradiction avec le fait que nous sommes tous utilisateurs d’objets développés grâce à la science fondamentale, aux technologies. En tant qu’établissement supérieur d’enseignement et de recherche, nous avons un rôle à jouer dans la prise de conscience de cela dans la société. Notre démarche tient aussi compte de l’interpénétration des sujets éthiques et scientifiques, par exemple cruciaux lorsque l’on parle santé et technologie, climat, agroalimentaire, etc. La dimension éthique et de diffusion de l’information scientifique et technique au plus grand nombre sont d’ailleurs des critères des candidatures aux appels d’offre européens.

Comment IMT Mines Albi diffuse-t-elle la culture scientifique ?

Au travers de manifestations qui engagent tant nos personnels que nos étudiants : Fête de la science, accueil de 1 000 lycéens par an dans nos laboratoires, Nuit européenne des chercheurs (speed dating avec des chercheurs, mini-conférences, pitch de thèses, expériences avec les enfants…, 2 000 visiteurs), Cordées de la réussite (depuis 7 ans 100 élèves engagés auprès de lycéens), conférences de grands noms de la science ouvertes au grand public, actions vis-à-vis des politiques. Ces contacts sont très riches. Les gens démystifient la science et s’avèrent bien souvent fascinés par ce que nous faisons. En montrant à quoi sert la science, nous contribuons à ouvrir les esprits de nos concitoyens, à l’évolution de la perception dans la société de ce qu’est la science. Ces échanges poussent nos chercheurs à la prise de recul, à s’ouvrir à d’autres points de vue sur leurs travaux, à garder contact avec le réel.

 

Sybille hisse sa voile pour sensibiliser au cancer

Traverser l’Atlantique à la voile pour sensibiliser au cancer. C’est le pari qu’a pris Sybille Pillet, étudiante à NEOMA Rouen, elle-même touchée par la maladie.

Et si vous vous inscriviez sur le « Tinder des métiers » ?

Diplômée du PGE Audencia en 2013, Juliette Roubaud est aujourd’hui CEO de Génération Zébrée, une application web en mode Tinder des métiers !

Adopte un entrepreneur grâce à OneFive !

OneFive est une startup fondée par deux étudiants qui propose une application de networking destinée aux étudiants-entrepreneurs.

Hanna Bendjador, sur la bonne longueur d’ondes

Portrait d’une jeune doctorante du laboratoire Physics For Medecine de l’école ESPCI Paris, primée par le Prix Jeunes Talents France 2020 de L’Oréal-UNESCO.

Colombe Julia navigue vers les JO 2024

Portrait de Colombe Julia, étudiante à l’ENSTA Bretagne et sportive de haut niveau, sélectionnée en équipe de France junior de voile pour les Jeux Olympiques.

ESCP : Elles vont faire le tour de l’Europe pour repenser l’alimentation de demain

Comment nourrir 10 milliards de personnes en 2050 tout en préservant la planète, sa santé, son porte-monnaie et son plaisir gustatif ? Notre équipe « 10 Milliards à table ! » va essayer de répondre à cette question en partant travailler, de janvier à juillet 2021, auprès d’acteurs européens dans un parcours en 4 étapes suivant le cycle du produit, depuis la fourche jusqu’à la fourchette !

J’ai testé pour vous… VocaCoach, l’appli de coaching à l’expression orale

Savoir prendre la parole à l’oral n’est pas chose aisée. Et ce, qu’on soit étudiant ou managers d’une entreprise. C’est pourquoi VocaCoach propose un coaching personnalisé à l’expression orale.

Et si Thomas Pesquet jardinait dans l’espace grâce aux étudiants de l’Université Toulouse III ?

) Depuis plus d’un an, six étudiants de l’université Toulouse III et de l’école de design de Nantes se préparent à envoyer une plante dans l’espace. Un beau projet made in le CNES !

Green Phoenix fait renaitre les déchets de leurs cendres

Daniel Monjaraz Perez fait partie des cofondateurs de Green Phoenix, la startup étudiante qui valorise les biodéchets. Portrait.

Let Me Think : la startup qui libère votre esprit

Let Me Think est une startup spécialisée dans le bien-être numérique. Son totem connecté permet de se créer une bulle de travail.