Dans un monde en constante évolution, les entreprises ont entièrement repensé leurs process. Fini le management top-down, bonjour le collaboratif et le lean management ! Les espaces se décloisonnent et le manager devient un véritable coach. Une révolution marquée par un mot clé : confiance !

 

crédits Monde des grandes écoles

L’entreprise évolue, le management aussi. Dans une étude menée par l’Ifop et LIPSE [Laboratoire d’innovation social et de la performance économique de l’école IGS-RH, NDLR] fin 2018, une majorité de cadres décelaient une réelle transformation dans leur entreprise en matière de communication et de comportement. Conséquence : une nouvelle relation s’installe avec le supérieur hiérarchique, totalement décomplexée et plus ouverte. Un pari gagnant pour les entreprises. L’enquête met en effet en lumière le fait que les collaborateurs se sentent mieux au travail. Un résultat qui découle d’un allègement des process. De plus en plus, les employés décident de l’organisation de leurs tâches et grandissent, accompagnés par leur employeur, en développant leurs compétences. Petits structures et grands groupes n’hésitent d’ailleurs plus à adopter un management plus souple, en se souciant du bien-être du salarié, à l’image de Saint-Gobain. Une entreprise de plus de 350 ans qui n’a pas hésité à se réorganiser entièrement, cassant les silos et basant son management sur 3 valeurs : empowerment, collaboration et confiance. Et cette révolution n’est pas qu’un vecteur de satisfaction pour les collaborateurs. « Ces valeurs défendues par Saint-Gobain répondent aux attentes des employés. Mais elles améliorent aussi la performance qui se situe à la croisée de l’empowerment, de la collaboration et de la confiance. Sans confiance, vous créez un environnement toxique pour vos collaborateurs », explique Frank Bournois, Dean d’ESCP Europe.

Raz-de-marée numérique dans les organisations !

Mais si nous connaissons des mutations managériales, c’est aussi parce que les modes de travail évoluent grâce à la transformation numérique. Les nouveaux outils de communication comme Skype ou les chats d’entreprise facilitent le télétravail ou même le flex office. Selon l’étude de l’Ifop et LISPE, le numérique est au cœur des changements dans l’entreprise. Les cadres apprécient ainsi la mise en place d’une organisation plus souple et d’une information de meilleure qualité.

Séduire les talents

Outre l’amélioration du bien-être au travail pour tous, cette transformation des entreprises françaises est aussi nécessaire pour attirer des jeunes diplômés. « Aujourd’hui, les carrières sont beaucoup moins linéaires. Les salariés restent moins longtemps dans la même société. Le fait de valoriser la confiance et la collaboration permet de fidéliser les talents », analyse le Dean d’ESCP Europe. Ce renouveau managérial est aussi clé dans un univers où la concurrence se fait de plus en plus rude, tant à l’international qu’au plan national, avec l’émergence de startups beaucoup plus agiles. Un cercle vertueux se crée alors. La souplesse managériale incite les talents à rester et permet de rester compétitif face aux nouveaux acteurs du marché !

L’innovation : moteur de la transformation

La clé de la métamorphose de l’entreprise : l’innovation. Ce mot, utilisé à tort et à travers revêt plusieurs réalités.

Denis Cavallucci, professeur en ingénierie de l’innovation à l’INSA Strasbourg nous explique ce qui se cache derrière ce terme aujourd’hui dévoyé.

 Sur un marché de plus en plus international, l’innovation est l’atout number one des entreprises pour se démarquer. Mais qu’est-ce que l’innovation ? « Ce mot s’est complètement vidé de sa substance. Mais il se caractérise par une notion clé : le résultat. » Denis Cavalluci voit ainsi l’innovation comme une chanson à succès. « Si vous composez un morceau dans votre chambre, vous ne savez pas encore s’il fera vibrer le public. C’est sa popularité qui déterminera qu’il s’agit d’un tube. C’est pareil pour l’innovation ! »

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Entrez dans la course contre les hackers avec Vade Secure

Vade Secure fait office de véritable exception à la française dans la cyber sécurité. De start-up, elle est devenue leader mondial dans la sécurité prédictive des emails.

Advitam distribution, la distribution autrement : proximité, nature et valeurs sont au cœur de notre entreprise

« Votre dynamisme et votre passion dans une entreprise, ancrée sur son territoire, aux valeurs humaines fortes » assure Mélanie Masse, DRH Advitam distribution.

Avec Michaël Jeremiasz, le handicap monte au filet

Quadruple médaillé paralympique, le tennisman français Michaël Jeremiasz fait de l’inclusion son cheval de bataille. Rencontre avec un champion qui conjugue sensibilisation et action

Allez droit au but avec Direct Assurance !

Comme l’explique son PDG Olivier Mariée, Direct Assurance, née du changement, s’adapte idéalement aux changements grâce à son agilité naturelle…

Notre top 5 des podcasts de l’été

Culture, humour, voyages, interviews… Ecoutez sans modération sur la plage, dans l’herbe ou partout où vous vous sentirez bien cet été, ces 5 podcasts, écoutés et approuvés par la rédaction.

« inwi, l’innovation au service de l’inclusion numérique »

Véritable challenger dans le secteur des télécoms au Maroc, inwi offre un environnement innovant et approprié pour développer les talents à l’ère digitale. Témoignage de Nadia Fassi-Fehri (X 90), Présidente Directrice Générale de inwi.

Le grand témoin – Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées

« En 2020, l’accès à l’emploi reste un de nos plus grands combats ». Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées revient sur les derniers engagements du gouvernement

[#PopTaCulture] Les Enfants loups, Ame et Yuki

Sarah Bousnina, responsable cinéma du Bureau des Arts d’ICN Business School, nous partage sa passion pour les animés et nous présente l’un de ses préférés : Les Enfants loups, Ame et Yuki.

[Sup vs Covid] Communication de crise mode d’emploi

Basculer en 100 % distanciel en moins de deux semaines : les grandes écoles et universités ont relevé le défi que le confinement leur a imposé ! Un défi pédagogique et technique qui n’aurait pas pu être tenu sans une communication de crise ultra efficace....