POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Posez vos valises chez Val d’Oise Habitat – L’interview de Séverine Leplus

Interview de Séverine Leplus, directrice générale de Val d’Oise Habitat
crédits Val d'Oise Habitat

« Osez ! » C’est le challenge que lance Séverine Leplus (ESG 94), directrice générale de Val d’Oise Habitat aux jeunes diplômés dans son interview. L’office public leur ouvre les portes d’une entreprise pleine de projets, engagée dans le Val-d’Oise, et qui œuvre pour les habitants. Rencontre.

 

Val d’Oise Habitat en un pitch ?

Nous sommes un office public départemental de l’habitat créé en 1969, avec une histoire particulière. Avant 2016, il y avait d’un côté Val d’Oise Habitat et de l’autre l’Opievoy, office public interdépartemental, à cheval sur les Yvelines, l‘Essonne et le Val d’Oise. Avec la loi ALUR, l’Opievoy a été dissout en décembre 2016 et Val d’Oise Habitat a récupéré le patrimoine et les collaborateurs de l’Opievoy pour la partie Val d’Oise. Nous sommes donc un organisme qui a récemment fêté ses 50 ans qui a pris un vrai nouveau départ en 2017, en doublant le nombre de logements dont nous nous occupons.

Le plus gros dossier sur votre bureau cette année ?

Après la réussite de l’intégration du patrimoine ex Opievoy (dévolution), nous avons maintenant pour but d’inscrire cette nouvelle structure dans le temps avec un modèle économique viable tout en assurant notre mission de service public et de partenariat local référent des territoires du Val d’Oise.
Concrètement ? Continuer à se développer dans le respect de nos valeurs, de solidarité notamment, tout en prenant en compte les problématiques des territoires. Nous ne pouvons pas par exemple construire à tout-va dans une ville qui n’aurait pas les moyens de développer l’infrastructure nécessaire à une hausse de la population.

Votre fierté de directrice générale, quatre ans après votre arrivée ?

Avoir constitué une équipe soudée, avec des gens à haut niveau de compétences et qui partagent des valeurs d’intérêt général. Les salariés restent grâce à ces valeurs humaines et des enjeux qui leur permettent de s’épanouir.

Prouvez à un jeune dip’ que le secteur du BTP promet de belles carrières.

D’abord, on n’est pas prêt d’arrêter de construire car les gens auront toujours besoin d’un toit ! C’est d’autant plus vrai aujourd’hui. Dans un contexte de crise, il faut repenser nos métiers car les paramètres sociaux, les ressources, la vie de famille évoluent beaucoup. Val d’Oise Habitat travaille par exemple sur des modèles d’habitat évolutifs pour répondre aux besoins des familles recomposées.

Le plus de Val d’Oise Habitat, c’est aussi l’alliance des avantages d’une société à taille humaine où l’on se côtoie tous les jours et d’un niveau d’exigence et de compétences attendues aussi élevé que dans d’autres structures.

SI vous deviez convaincre une jeune femme de rejoindre le secteur du BTP ?

Interview de Séverine Leplus, directrice générale de Val d’Oise Habitat
Réhabilitation en cours de la résidence Puits-La-Marlière à Villiers-le-Bel : 17 bâtiments, 68 halls d’entrées, 874 logements Crédits GCC

Je lui dirais d’abord qu’il ne faut jamais avoir d’idées reçues quand on démarre une carrière ! Moi-même je n’imaginais pas travailler dans le BTP. Ensuite, je pense que lorsque l’on est honnête avec les gens, qu’on a un objectif clair, partagé et crédible, quel que soit le sexe, la légitimité est naturelle. La vraie réussite : que le genre ne soit pas un sujet !

Votre message pour les jeunes qui débutent une carrière aujourd’hui ?

Osez ! Osez vous faire confiance, osez partager vos doutes. Avec la période que nous traversons, plein de choses vont être à imaginer, à réinventer mais aussi à préserver. Pour les jeunes, c’est un avenir entier qu’il faut créer. Avec du travail et de l’adaptabilité, il n’y a pas de raison que cela se passe mal.

#JobBoard

Trois jobs au top pour débuter chez Val d’Oise Habitat

Chargé de programme. A la direction de la maîtrise d’ouvrage, vous suivrez les programmes de travaux et de construction en tant que référent pour les entreprises qui réalisent ces travaux et comme garant du respect du planning, des objectifs, des coûts, etc.

Chargé de territoire. Vous serez au cœur de la gestion locative notamment sur le suivi de la qualité de service aux locataires.

Chargé de développement urbain et social. En charge de la politique de la ville, vous travaillerez avec les collectivités et les associations sur des problématiques sociales, de quartier, de travaux …

Chiffres clés

100 millions d’euros de CA / 22 000 logements / 400 collaborateurs / 20 725 logements, 84/100 à l’index de l’égalité professionnelle femmes-hommes (pour 2020)

 

Contact

emploi@valdoisehabitat.fr

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter