Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Où trouver un job à la rentrée 2021 ?

Où trouver un job à la rentrée 2021 - Crédit Unsplash
Crédit Unsplash

Trouver un job à la rentrée 2021 : mission impossible ? Certainement pas ! Non seulement les indicateurs sont encourageants mais en plus, les solutions se multiplient pour vous accompagner dans cette épreuve du feu. Nos pistes et nos tips pour vous aider à décrocher le job de vos rêves dans les prochains mois.

Bonne nouvelle ! « Si l’employabilité des diplômés des grandes écoles est en baisse, cette baisse est moins forte qu’attendue. Cette année, le taux d’emploi à moins de six mois des jeunes diplômés des grandes écoles s’élève à 79.1 % (vs 88.1 % en 2020) et reste au-dessus des chiffres des dernières crises, notamment celle des subprimes en 2010 (76.5 %) » constatait Nicolas Glady Président de la Commission Aval de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) et Directeur de Télécom Paris lors de la publication de la 29e édition de l’enquête de la Conférence des Grandes Ecoles sur l’insertion professionnelle des jeunes diplômés en juin 2021.

Des offres d’emploi un peu moins nombreuses, mais des emplois proposés toujours de qualité. En baisse cette année, la part des CDI reste toutefois largement majoritaire (77.1 % vs 82.2 % en 2020). Même constat au niveau de la rémunération, avec un salaire moyen (hors prime) de 35 433 euros. « Le salaire d’embauche étant déterminant pour la suite de sa carrière, cette stabilité est un signal positif pour l’avenir » précisait alors Nicolas Glady. Autre indicateur encourageant : la durée de recherche d’emploi. 57.4 % des diplômés 2020 ont trouvé un emploi avant la fin de leurs études, 77.7 % en moins de deux mois après l’obtention de leur diplôme et 91 % en moins de 4 mois. Mais quelles voies ont-ils utilisées ?

>>>> Où trouver un job à la rentrée 2021 ? Dans un des 11 secteurs qui recrutent en France et à l’international bien sûr !!

Les sites incontournables

Pôle emploi, Cadremploi, Apec, JobTeaser, le CIDJ… on ne fait plus les présentations. Ces job boards renferment des dizaines d’offres d’emploi qui matchent avec votre profil… mais aussi avec le profil d’autres candidats. Pour vous diriger dans cette jungle au bout de laquelle se trouve votre premier job, votre projet professionnel est votre boussole. Faites une liste de vos centres d’intérêt, des missions que vous souhaitez accomplir, des responsabilités que vous voulez avoir, des secteurs qui vous font vibrer… et laissez faire les algorithmes. Vous n’aurez plus ensuite qu’à décliner tous les outils must-have pour vous démarquer en ligne.

>>>> Vous êtes encore étudiant ? Vous pouvez aussi trouver le job qu’il vous faut (et compatible avec vos études !) sur Jobaviz, le site de Crous Emploi. Près de 50 000 emplois sont disponibles dans plus de 4 500 villes de France.

Trouver un job à la rentrée 2021 ? Le gouvernement accompagne les jeunes à trouver une solution 

« Dès juillet 2020, nous avons lancé le plan « 1 jeune, 1 solution » qui concerne directement les jeunes diplômés qui ont pu bénéficier de la prime à l’embauche de 4 000 € versées aux entreprises jusqu’en mai 2021 pour inciter les employeurs à recruter des jeunes en contrats de plus de trois mois. L’objectif de ce plan est clair : aider les jeunes à faire face à la crise en permettant à chacun de trouver une solution adaptée à ses besoins, qu’il s’agisse d’un emploi, d’une formation ou d’un accompagnement renforcé pour ceux qui sont les plus en difficulté. Un an après son lancement, les résultats sont là : plus de 2 millions de jeunes ont d’ores et déjà trouvé une solution. 1,8 million de jeunes de moins de 26 ans ont été embauchés entre août 2020 et mai 2021. C’est quasiment autant qu’avant la crise à la même période » indique Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

Misez sur votre école

Le service emploi carrière de votre école est également là pour vous aider. Stage, alternance, VIE mais aussi premier job : des centaines d’offres vous attendent. Des offres mais aussi des services, du coaching, de l’aide à la rédaction de CV ou de lettre de motivation : poussez la porte, vous ne serez pas déçus.

42 000 offres disponibles sur l’intranet de votre école : c’est possible !

AlumnForce a noué un partenariat exclusif avec Welcome to the Jungle afin d’étoffer ses solutions carrière et de mettre à disposition de ses écoles, universités, associations et entreprises partenaires un Career Center nouvelle génération. « Une plateforme dédiée aux écoles et aux universités avec du contenu ciblé et segmenté. Un parfait équilibre entre des logiciels très puissants développés par AlumnForce et notre capacité à créer des contenus pertinents et ciblés afin de mieux répondre au besoin des étudiants et des diplômés de mieux connaître le monde du travail. Chez Welcome to the Jungle, nous avons des offres que les autres n’ont pas, ainsi qu’une « patte » particulière très appréciée par la cible des 20 / 35 ans. Une approche différente qui nourrit aussi la stratégie marketing des universités et des écoles : en adossant une partie de leur intranet à Welcome to the Jungle, ils proposent à leur communauté une expérience tout à fait adaptée aux usages d’aujourd’hui. Au final, nous créons un « Career center augmenté » qui allie le meilleur des deux mondes : permettre aux établissements de disposer du meilleur logiciel possible et aux étudiants et diplômés d’avoir accès à du contenu éditorial de qualité » présente Pierre-Gaël Pasquiou, Head of Business &  Associate chez Welcome to the Jungle. Un dispositif qui concerne aujourd’hui 250 établissements en France (soit un potentiel de 5 millions d’étudiants), 3 500 entreprises et 42 000 offres (CDI, stages, alternances…).

Pour trouver un job à la rentrée 2021, jouez la carte du réseau

Autre atout dans votre poche pour trouver un job en 2021 : le réseau… ou plutôt LES réseaux. On pense bien sûr d’abord aux réseaux sociaux et en particulier à LinkedIn, devenu le réseau social professionnel par excellence. Des réseaux sociaux qui vous permettent de candidater, de répondre à des annonces, mais aussi, si ce n’est surtout, de découvrir des entreprises. Car celles-ci sont de plus en plus nombreuses à raconter leurs coulisses sur les réseaux sociaux. Facebook, LinkedIn, Twitter, Instagram, Snapchat, TikTok, Twitch ou même Tinder (la créativité n’a pas de limite !) sont ainsi devenus des relais incontournables de leur marque employeur.Les 16-25 ans ont d’ailleurs jeté leur dévolu sur Instagram (81 % d’utilisateurs en 2020, + 8 points par rapport à 2019) et Snapchat (74 % d’utilisateurs, + 1 point par rapport à 2019). Quant à Facebook,  moins d’un tiers des 16-25 ans utilisent encore ce pionner des réseaux sociaux modernes, alors qu’ils étaient encore 50 % en 2019. Autre challenger en vue : Tik Tok, l’application la plus téléchargée en 2019.

Autre réseau à ne pas négliger : les alumni de votre école. Un réseau que vous pouvez d’ailleurs rejoindre avant même de chercher votre premier emploi, certaines associations de diplômés proposant aux étudiants d’adhérer alors qu’ils sont encore en formation.  

Agilité, résilience, adaptabilité : ce n’est pas du bullshit !

La crise Covid a changé vos plans pour trouver votre premier job ? N’y voyez pas une source de déception mais plutôt une formidable porte ouverte sur votre avenir ! Celle de découvrir des jobs ou des secteurs auxquels vous n’auriez peut-être jamais pensé mais qui sont pourtant bourrés d’opportunités. Pas de CDI à l’horizon pour l’instant ? Ne boudez pas un CDD ou une mission d’intérim : c’est une occasion en or de découvrir IRL et sans risque un nouveau secteur ou un nouveau métier. De même, ne vous focalisez pas uniquement sur les grands groupes. Avec la crise Covid, les ETI, les PME et les TPE ont besoin de jeunes diplômés comme vous pour relever les nombreux défis (et la croissance) qui s’ouvrent à elles. Breaking news : les TPE et les PME sont même les premiers employeurs des diplômés des grandes écoles. Selon la dernière enquête insertion de la CGE, près de 45 % des diplômés des grandes écoles en 2020 travaillent dans une entreprise de moins de 250 salariés (36.6 % dans les PME et 8.3 % dans les TPE). Prêts à tenter l’expérience ?

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter