Le management d’équipes multiculturelles fait partie des nouveaux défis du DG. Dans des entreprises qui sont de plus en plus mondialisées, l’origine géographique des collaborateurs se diversifie. Mais la diversité passe aussi par l’âge des salariés, dont les attentes ne sont pas les mêmes selon les générations. Comment répondre à ces nouveaux enjeux ? Hélène Langinier, enseignant-chercheur à EM Strasbourg dévoile quelques pistes pour mieux manager ces équipes plurielles.

 

Hélène Langinier (crédits Alexis Cheziere)

Le premier obstacle qu’affronte le DG au sein d’une team multiculturelle ? La communication ! Si le manager veut lever les barrières avec ses collaborateurs, il devra avant tout être sensible à leur culture et à leur approche. « La relation à l’autorité sera plus ou moins acceptée selon l’origine des parties prenantes. Il faut apprendre à faire des compromis, mais aussi à reformuler certaines demandes pour ne pas paraître négatifs et se décrédibiliser auprès de son équipe. » Ainsi, le processus de prise de décision est complètement bouleversé. Si les collaborateurs issus de pays scandinaves sont dans le consensus et la concertation, les Asiatiques ont plus tendance à prendre les décisions avant une réunion… qui sera tout de même organisée de façon très formelle ! « C’est une dimension très importante qu’il faut intégrer dans le management interculturel. C’est pourquoi les écoles doivent sensibiliser les étudiants au développement d’un global mindset. »

Manager longue-distance

Autre problématique posée dans cet environnement mondialisé : les équipes ont de plus en plus tendance à s’éloigner, se trouvant parfois dans des bureaux aux quatre coins du monde. Et si le manager peut facilement avoir recours à la technologie pour résoudre cette question, Hélène Langinier met en garde contre cette méthode. « Le manager se doit d’être plus présent au début pour sensibiliser à la culture de l’entreprise et aux process. C’est très important, surtout en Asie où le relationnel est clé. La rencontre physique est incontournable ! »

L’intergénérationnel : véritable défi du DG

Mais les nouveaux enjeux ne se résument pas à la mondialisation. En interne, des défis émergent également. Et si la question de la gestion d’équipes intergénérationnelles ne se posait pas il y a quelques années, les Millennials ont poussé les managers à changer leur fusil d’épaule. Comment satisfaire leurs attentes tout en n’oubliant pas les profils seniors ? Si de nombreux managers plus âgés ont avoué avoir eu des problèmes à manager les Millennials, le Crédit Agricole a peut-être trouvé LA solution. « Cette banque a décidé de créer des tandems managériaux qui allient jeune diplômé et collaborateur expérimenté pour sensibiliser les juniors à la culture d’entreprise et accompagner les plus seniors dans la maîtrise des codes et technologies actuels. »

Parce que c’est notre projet !

Car le travail avec des teams multiculturelles comporte de nombreux avantages, notamment sur le plan de l’innovation. « Plusieurs travaux ont prouvé que ces équipes stimulent la créativité et offrent la possibilité de nouer des relations internationales plus solides qui permettent de mieux s’adapter à la demande des clients. L’Oréal a très bien intégré cette dimension, notamment au sein de son département R&D. » Comment le manager peut-il fédérer ses équipes composées de collaborateurs aux profils parfois très différents ? La méthode d’Hélène Langinier : le projet ! « Il a été prouvé que travailler ensemble autour d’une expertise technique permet d’aller au-delà des problèmes interculturels et de se focaliser sur la problématique à régler. »

Tirez la langue aux idées reçues Vous devez manager une équipe plurielle et vous pensez utiliser l’anglais ? Attention cependant aux quiproquos ! La langue comporte de nombreuses expressions liées à la culture du pays d’origine et peut donc être source de nombreux malentendus, comme chez SMART. « Un projet de recherche de l’entreprise réunissait des collaborateurs allemands et français. Le choix de l’anglais pour échanger s’est fait naturellement. Mais très rapidement, les équipes sont repassées à leur langue maternelle. Les malentendus dus au choix de la langue ont causé de nombreux problèmes. »

Le saviez-vous ? Aujourd’hui, la question de la diversité relève du droit commun. En effet, l’article 214 de la loi relative à l’égalité et à la citoyenneté du 27 janvier 2017 oblige les recruteurs des entreprises de 300 salariés ou plus et les organisations spécialisées dans le recrutement à se former au recrutement sans discriminer tous les 5 ans.

Generix Group : d’une entreprise française to be au BtoB à l’international

Generix Group édite des logiciels pour la supply chain pour les écosystèmes industriels, logistiques et du retail du monde entier. Success story.

Service civique : le bon plan insoupçonné

Engagement, alternative au stage, accomplissement personnel, expérience professionnelle… Toutes les raisons sont bonnes de tenter un service civique.

Intégrer le monde des Nanotechnologies avec Mentor, une société du groupe Siemens!

Leader mondial de l’EDA, Mentor, une société du groupe Siemens conçoit et vérifie des circuits électroniques et des logiciels embarqués, explique Bruno Garnier, Director Operational Programs.

DORIS Engineering : Rejoignez les architectes de l’énergie en mer

DORIS Engineering construit sa réputation sur le design de superstructures pour le monde maritime. Rencontre avec Xavier Grandiaud, Directeur Général Délégué et Olivier Benyessaad, Head of Business Développement.

CLIMESPACE : rejoignez une entreprise rafraîchissante !

Filiale d’ENGIE, CLIMESPACE développe et exploite le réseau de froid urbain de la Ville de Paris depuis 1991. Jean-Charles Bourlier, le directeur général, nous parle des projets de son entreprise.

Sofimac Investment Managers : la création de jeunes pousses, c’est l’avenir !

« Le nouvel eldorado, c’est la création de start-up ! », assure Pascal Voulton, Président de Sofimac Investment Managers

Avec GSK, devenez le leader de votre carrière

Comment GSK fait la différence ? Entretien avec Frédéric Martin (CentraleSupélec 2003), VP & Commercial Director Oncology de GSK.

Rejoindre Veolia Eau d’Ile-de-France, ça coule de source !

Filiale du leader de la gestion optimisée des ressources, l’entreprise produit l’eau potable pour 151 communes en Ile-de-France et 4,6 millions d’habitants.

Elekta ose pour la bonne cause !

Cette compagnie suédoise fondée ne 1972 par un neurochirurgien est à la fois une jeune entreprise agile et un expert historique de la radiothérapie. Objectif : lutter contre le cancer.

Talkwalker & Société Générale : la tech made in Luxembourg

Respectivement CEO de Talkwalker et Global Head of Market Solutions and Digital Transformation Officer à la Société Générale, Robert Glaesener et Bertrand Kauffmann ont deux points communs : l’innovation et le Luxembourg.