POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Obratori, un tremplin unique et innovant pour les entrepreneurs – L’interview d’Amaury Godron

interview Amaury Godron Obratori L’Occitane
Crédits Obratori

Depuis plus de trois ans, le groupe L’Occitane accompagne des entrepreneurs sur des projets à impact pour les hommes et la planète au sein d’Obratori, L’Occitane Innovation Lab, un fonds d’investissement et accélérateur de startups situé au cœur de la Cité de l’Innovation et des Savoirs Aix-Marseille (CISAM), à Marseille. Amaury Godron (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne 96, IMD 2015), son directeur général nous en dit plus. Interview réalisée en juillet 2022.

Présentez-nous Obratori L’Occitane Innovation Lab.

interview Amaury Godron Obratori L’Occitane
crédits Obratori

Obratori est le fonds d’investissement corporate du groupe L’Occitane. Mais nous offrons bien plus que cela puisque nous accompagnons des entrepreneurs ou porteurs de projets pour les aider à se structurer et à s’organiser. Nous sommes une structure hybride, « multiservices ».

De quelle manière les accompagnez-vous ?

Avec, tout d’abord, la mise à disposition de 950 m2 de locaux qui comprennent deux laboratoires de prototypage, des salles de réunions, des bureaux individuels, une creative room… Mais aujourd’hui c’est aussi et surtout de réseaux dont les entrepreneurs ont le plus besoin, pour profiter de conseils juridiques ou en propriété intellectuelle, de contacts de fournisseurs, de points de vente, de sociétés de communication… Nous leur fournissons un accompagnement à la carte, en fonction des besoins de chacun.

Quelle est votre valeur ajoutée par rapport à un accélérateur de startups ?

Le fait d’être un fonds d’investissement. Nous prenons une participation dans la société et sommes donc actionnaire minoritaire (entre 100 000 et 250 000 euros investis). Nous sommes là dès l’amorçage, en tant que primo-investisseur, seul ou en co-investissement, dans un rôle bienveillant pour aider la startup à se développer. Nous ne suivons pas aux tours suivants, mais les aidons à trouver les partenaires adéquats.

Quels types de startups accompagnez-vous ?

Nous accompagnons aujourd’hui 16 startups. Des projets jeunes, au stade de l’amorçage : soit des entrepreneurs qui ont une idée et cherchent des partenaires pour se lancer, soit des entreprises qui ont déjà un produit lancé sur le marché et qui souhaitent accélérer le déploiement. Ensuite, nous aimons dire que nous accompagnons des projets qui répondent au critère : « Tout ce qui est bien pour l’Homme et pour la Planète ». Nous ne sommes pas un fonds à impact mais nous pourrions, je pense, répondre à la plupart des critères. Enfin, nous accompagnons des startups en rapport avec la cosmétique bien sûr de par les activités du Groupe L’Occitane, mais pas que ! Pour vous donner quelques exemples de la diversité des startups accompagnées, nous avons Healphi, spécialisée dans le déploiement et la logistique de solutions de télémédecine, Medene, expert en aromathérapie sur-mesure, Le Rouge Français, spécialiste de maquillage de luxe certifiée Bio & Vegan , Bocoloco, la première boutique connectée zéro déchet, Melifera, du gin premium à la base d’immortelle, fabriqué artisanalement…

Quels sont les critères les plus importants pour vous dans la sélection des startups ?

Nous aimons rencontrer et cerner l’équipe fondatrice qui porte le projet. L’idée et l’innovation sont évidemment à prendre en compte, mais ce sont eux les exécutants. On challenge donc les entrepreneurs : leur capacité à faire face au défi qu’est l’entrepreneuriat, la création et la vie d’une société. On regarde ensuite si le projet en lui-même est cohérent, s’il y a un marché et, bien sûr, si on peut leur apporter quelque chose afin de leur permettre de créer de la valeur. Nous sommes très sélectifs, puisque sur 100 dossiers reçus, un seul est sélectionné. Précision importante : nous sommes situés à Marseille mais nous accompagnons des startups dans toute la France, en Europe et même au-delà puisque nous avons au portfolio une startup, Paper Cosmetics, basée à Los Angeles.

Quel est l’intérêt pour un groupe comme L’Occitane de lancer un tel projet ?

Reinold Geiger, fondateur d’Obratori et PDG du Groupe  L’Occitane, est à l’origine du projet. C’est un vrai entrepreneur qui a créé plusieurs entreprises dans sa carrière et qui regrettait qu’il n’existe pas de structure telle que la nôtre quand il a débuté. Pour lui, les grands groupes comme L’Occitane ont un rôle sociétal à jouer pour soutenir les entrepreneurs à créer, à se lancer, à prendre des risques et franchir les premiers caps décisifs. De fait, nous estimons avoir un rôle de transmission, de coaching, de bienveillance. Nous y trouvons également un intérêt : celui de partager avec des entrepreneurs qui ont des idées neuves et, pourquoi pas, de trouver aussi des synergies entre elles et le Groupe L’Occitane..

>>> A voir : Amaury Godron répond à nos 5 questions en moins de 5 minutes. #GiveMeFive

Chiffres clés

Juillet 2022 : 16 startups accompagnées depuis la création / 950 m2 d’espaces / 150 000 euros investis en moyenne dans  chaque startup.

Contact

Contact@obratori.com

Pour candidater : www.obratori.com/nous-rejoindre/

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

PGRpdiBjbGFzcz0iX2JybGJzLWZsdWlkLXdpZHRoLXZpZGVvLXdyYXBwZXIiPjxpZnJhbWUgdGl0bGU9IkFtYXVyeSBHb2Ryb24gLSBPQlJBVE9SSSwgTCYjMDM5O09DQ0lUQU5FIElOTk9WQVRJT04gTEFCIDogJnF1b3Q7RW50cmVwcmVuZXVycywgbm90cmUgcG9ydGUgZXN0IG91dmVydGUgISZxdW90OyIgd2lkdGg9IjgwMCIgaGVpZ2h0PSI0NTAiIHNyYz0iaHR0cHM6Ly93d3cueW91dHViZS1ub2Nvb2tpZS5jb20vZW1iZWQvWl9YX2ZhRVJhNWc/ZmVhdHVyZT1vZW1iZWQiIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvdz0iYWNjZWxlcm9tZXRlcjsgYXV0b3BsYXk7IGNsaXBib2FyZC13cml0ZTsgZW5jcnlwdGVkLW1lZGlhOyBneXJvc2NvcGU7IHBpY3R1cmUtaW4tcGljdHVyZSIgYWxsb3dmdWxsc2NyZWVuPjwvaWZyYW1lPjwvZGl2Pg==
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter