POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

La MAIF assure côté innovation – Interview de Nicolas Boudinet

Interview Nicolas Boudinet MAIF
CREDITS Mélanie Chaigneau / MAIF

Assureur mutualiste historique, né en 1934, la MAIF a pourtant toujours su innover au cours de son histoire pour rester à la pointe et répondre aux enjeux de société. Un gage pour les jeunes diplômés qui entrent dans la mutuelle niortaise de se challenger au quotidien. Et ce n’est pas Nicolas Boudinet (PSB 94), directeur général adjoint en charge de la Stratégie, de la Marque et des Offres, qui dira le contraire ! Interview.

 

 

S’il y a bien quelqu’un qui connaît la MAIF, c’est Nicolas Boudinet. Le directeur général adjoint en charge de la Stratégie, de la Marque et des Offres est entré dans l’entreprise il y a 25 ans. Son histoire avec l’assureur mutualiste dont le siège se situe à Niort, remonte à la fin de ses études. « Comme beaucoup de salariés, je connaissais la MAIF en tant qu’assuré mais pas spécialement le domaine de l’assurance, je voulais surtout faire un stage près de chez moi ».

A ce moment, Nicolas Boudinet n’a pas dans l’idée de faire sa carrière dans l’entreprise et pourtant, en 25 ans, la routine ne s’est jamais installée. « Je n’ai jamais fait plus de deux ans la même chose. Et puis lorsque qu’on connaît bien une entreprise, sa culture, on apprécie mieux le rythme des transformations », analyse-t-il.

 

Le gène de l’innovation

Et des transformations, il y en a chez cet assureur mutualiste. L’innovation est même « dans les gènes de la MAIF », selon le manager. « La notoriété de la MAIF et ses engagements sont reconnus par le public. Cela est dû à mon sens à une certaine forme de modernité ». L’innovation est d’ailleurs au cœur de l’entreprise depuis sa création. « Elle a tout de suite mis en place une mutuelle sans intermédiaire, modèle qui n’existait pas à l’époque. Puis, elle a créé tout au long de son histoire des produits d’assurance avant-gardistes ». Dernier exemple en date, la MAIF a été une des premières grosses entreprises françaises à devenir « société à mission » en 2020. « Avec l’inscription de ce projet d’entreprise, nous nous engageons à tenir un rôle dans l’évolution de la société Nos produits et placements financent par exemple des projets vertueux à impact positif. »

CREDITS Choukhri DJE / WTJ / MAIF

Un management par la confiance

Aujourd’hui, la MAIF innove encore sur son cœur de métier, mais également dans son management. « Un management par la confiance où chaque salarié est amené à prendre des initiatives. Cela permet d’être plus efficace et c’est plus impliquant ». Les valeurs et l’esprit d’entreprise se reflètent aussi dans le management de Nicolas Boudinet. « Pour moi il est important d’expliquer ses convictions et ses doutes à ses collaborateurs. Être transparent, montrer la complexité des sujets auxquels on est confronté permet de mettre tout le monde à l’aise ».

 

800 recrutements à l’année !

Si la MAIF recherche des collaborateurs dans tout type de métiers, elle recrute principalement :

DANS TOUTE LA FRANCE

– Dans les métiers réseaux : conseillers, téléconseillers, gestionnaires

AU SIEGE À NIORT

– Dans le développement : programmateurs, développeurs

– Des designers

– Dans les métiers liés à la méthode agile

MAIF : Nicolas Boudinet se prête également au jeu de l’interview vidéo  🙂

Candidat idéal, qui es-tu ?

– Tu es convaincu par la mission de la MAIF et tu as envie de travailler dans une entreprise qui porte un projet à impact positif

– Tu sais faire preuve d’initiative et aime avoir des responsabilités

– Tu es réfléchi, à l’écoute, empathique vis-à-vis des sociétaires mais aussi de tes collègues

 

Votre meilleur souvenir à Paris School of Business ?

« Je me souviens que les professeurs et l’enseignement académique étaient très bons. Lors d’un cours de management interculturel, un professeur nous a par exemple fait découvrir le Japon et sa culture. Dans un cours de design et packaging, un autre prof nous avait fait comprendre comment une marque pouvait refléter les caractéristiques de la société. Nous ouvrir l’esprit ça fait partie du job. C’était très intéressant, la preuve je m’en souviens encore 25 ans après ! »

 

Chiffres clés

3,7 milliards d’euros de CA / 7 736 salariés dont 2 366 au siège / 3 092 millions de sociétaires (personnes physiques + associations et collectivités) / 800 recrutements annuels moyens

 

Contact cmrh@maif.fr

 

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter