Christophe Laure (INSEAD 2013) est General Manager de l’hôtel 5 étoiles InterContinental Paris Le Grand et Area General Manager Paris IHG Brands. C’est avec humilité et conviction que le Président de l’UMIH Prestige (1) nous parle de l’hôtellerie de luxe et des attraits qu’elle offre aux jeunes diplômés.

 

Les atouts des métiers de l’hôtellerie chez IHG® ?

Christophe Laure crédits Eric Thierry

InterContinental Hotels Group, c’est près de 5 600 hôtels dans plus de 130 pays sous une quinzaine de marques. Quand on pense hôtellerie, on évoque souvent la réception, la restauration, le service des étages, etc. C’est bien sur cela : un métier de passion et de vocation. Mais il y a aussi pour les jeunes diplômés des écoles de commerce des métiers plus transversaux et extrêmement importants. Je pense aux fonctions RH, commerciales / marketing, communication / réseaux sociaux avec l’explosion d’internet, mais aussi aux directions financières de grands hôtels qui sont en fait de véritables PME, ou enfin, au lean management désormais intégré dans l’hôtellerie.

Une grande école hôtelière, est-ce la voie royale pour rejoindre vos équipes ?

Pas forcément pour les métiers fonctionnels que je viens de citer. Il y a les codes du luxe, bien spécifiques, adaptés à nos métiers. Mais ce qu’il faut avant tout, c’est la passion et l’amour du métier. Un hôtel, c’est souvent du « 24h/24, 7j/7 », surtout dans les opérations. Cela nécessite une certaine vocation et une certaine abnégation par rapport à la vie privée, surtout quand vous aspirez à des fonctions de leader.

Justement, quelle est votre signature de leader ?

Un leader inspire les autres, donc ses équipes. Je reprendrais à mon compte l’expression « born to serve ». Je suis né avant tout pour servir les autres. Après le reste en découle !

La différence InterContinental Paris le Grand dans le monde des hôtels de luxe parisiens ?

Inauguré en 1862 par l’impératrice Eugénie et voulu par Napoléon III, cet hôtel est un écrin d’histoire où les codes du luxe ont été inventés. Il y a beaucoup d’établissements 5 étoiles à Paris, mais nous sommes « Paris dans un 5 étoiles » avec le décor d’exception du Café de la Paix ou le salon Opéra, construit par Garnier lui-même, qui révèlent une authentique âme parisienne.

Qu’appréciez le plus dans votre métier de passion et d’engagement ?

Nous évoluons dans un environnement international. Ce que j’aime dans nos entreprises ? Cette mobilité nous permettant de côtoyer d’autres cultures et le courage de prendre des risques et de sortir de sa zone de confort. C’est ce que j’appelle le « leadership journey », pour s’améliorer, évoluer et inspirer les autres.

Privilégiez-vous le « savoir-être » ou le  « savoir-faire » ?

Un doux mélange des deux ! Le savoir-faire de l’hôtellerie de luxe et de la gastronomie française est fondamental et explique notre réputation dans le monde. Mais le « savoir-être » l’est tout autant. Car l’hôtellerie est une histoire de relations humaines et de services personnalisés aux clients. Une histoire qui exige des vrais valeurs : écoute, respect et rigueur.

Les skills incontournables pour travailler dans l’hôtellerie de luxe ?

Nous sommes dans un métier d’hommes et de femmes, mais aussi de services. Il s’agit donc surtout d’une question d’aptitudes humaines, d’empathie, d’intelligence émotionnelle et d’humilité.

Votre vision de l’excellence hôtelière ?

La constance avant tout… et le travail en équipe pour maintenir une haute qualité standardisée. Plus l’endurance que le sprint donc ! Je citerai pour cela Nelson Mandela : « If you want to go fast, go alone. If you want to go far, go together. » Ce qui vous vient à l’esprit quand vous pensez à l’INSEAD ? L’excellence académique, la camaraderie, la fraternité et le travail. C’est une véritable marque française internationale. (1) L’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie Prestige fédère les palaces, hôtels 5 et 4 étoiles de luxe, restaurants étoilés. Contacts : parhbjobs@ihg.com