Pour la 2e année consécutive, l’industrie a créé des emplois en 2019. Après 9 500 créations nettes en 2018, 19 000 emplois ont été créés l’an dernier. Zoom sur un secteur en plein renouveau.

 

Are you Industrie-ready ?

  • L’industrie, c’est plus de 213 000 entreprises et près de 3 millions d’emplois.
  • Les 100 plus importants recruteurs parmi les entreprises de l’industrie ou des services à l’industrie prévoient d’embaucher 169 177 personnes en France en 2020, contre 173 600 en 2019 et 141 000 en 2018.
  • 24 % (soit 41 000 recrutements) devraient concerner les jeunes, et 42 % des cadres ou des ingénieurs.
  • 26 % des entreprises recruteront davantage en 2020 qu’en 2019.
  • En 2018, une usine ouvrait ses portes tous les trois jours en France.
  • Un taux d’utilisation des machines en pleine progression : 83 %, synonymes de carnets de commandes quasiment pleins.

(Source : Palmarès de l’Usine Nouvelle, 2020 – Bpi France, 2019 – INSEE, 2019)

 

Le top 5 des recruteurs

  1. LVMH avec 14 700 embauches prévues, dont la plupart dans la vente et le marketing
  2. SNCF avec 13 600 nouveaux collaborateurs attendus
  3. Vinci et ENGIE, avec 10 000 recrutements annoncés chacun
  4. Bouygues et ses 8 542 futures embauches
  5. EDF qui entend renforcer ses équipes à hauteur de 6 000 personnes

 

L’industrie du futur se prépare aujourd’hui

Les nouvelles technologies ont désormais franchi la porte de l’usine 4.0 drainant avec elles de nouveaux métiers ultra dynamiques, notamment liés à l’informatique, à la cybersécurité, à l’intelligence artificielle et à l’analyse de données.

  • Les 3 domaines les plus dynamiques pour les techniciens : machines spéciale, machines-outils et pharmaceutique.
  • Les 3 domaines les plus dynamiques pour les ingénieurs : aéronautique, mécanique de précision et robotique.

(Source : étude Rémunération 2020 de Michael Page)

 

Les 5 métiers les plus en vogue en 2020 pour les jeunes

  • Technicien automatisme / robotique dont le salaire moyen varie entre 21 K€ et 47 K€ pour les plus expérimentés. Également appelé automaticien, il maîtrise tous les équipements automatisés d’une chaîne de production.
  • Technicien SAV, avec un salaire moyen compris entre 20 K€ et 47 K€ selon l’expérience. Il intervient en service après-vente pour les opérations de réparation. C’est le garant de la satisfaction et de la fidélité client.
  • Technicien de maintenancepour un salaire moyen compris entre 20 K€ et 47 K€ brut annuel. Il contrôle, surveille, entretient les équipements et établit un diagnostic en cas de panne pour accélérer la réparation.
  • Chef d’équipe production pour un salaire moyen compris entre 22 K€ et 45 K€. Sa mission : organiser et coordonner le travail de son équipe afin d’optimiser les performances.
  • Concepteur industriel d’objet connecté pour un salaire moyen compris entre 20 K€ et 42 K€. Son rôle : concevoir et réaliser les plans détaillés, dessins industriels et schémas techniques d’un produit.

 

Les 5 métiers émergents les plus dynamiques

  • Ingénieur en cybersécurité industrielle (salaire moyen brut annuel : 38 K€) pour assurer la sécurité des systèmes d’information industriels (un enjeu critique)
  • Technicien automatisme / robotique (voir ci-dessus)
  • Concepteur d’objet connecté (voir ci-dessus)
  • Ingénieur automatisme / robotique (salaire moyen brut annuel : 42 K€)
  • Ingénieur électronique embarqué (salaire moyen brut annuel : 41 K€)

 

Le chiffre clé

Les intentions d’investissements dans l’industrie sont en hausse depuis 5 ans : + 12,5 % d’intentions en juin 2019 vs janvier 2019 !

(Source : Bpi France, 2019)

 

La French Fab

Le numérique a sa French Tech, l’industrie française, elle, a sa French Fab. De quoi s’agit-il ? Lancée le 2 octobre 2017 par Bruno Le maire, alors ministre de l’Économie et des Finances, la French Fab a vocation à réunir l’ensemble de l’écosystème français de l’industrie autour de 4 objectifs majeurs :

› Accélérer la transformation de l’industrie en France

› Unir sous un même étendard les industriels français

› Incarner le futur prospère de l’industrie française et l’attractivité de ses métiers

› Faire rayonner l’excellence de l’industrie française à l’international

StopCovid : les questions que vous vous posez

A partir du 2 juin 2020, le gouvernement français mettra en place l’application mobile StopCovid qui signalera à ses utilisateurs un contact éventuel avec une personne contaminée par le Covid-19.

Les Millennials s’engagent : la preuve sur le terrain

Service Civique, V.I.E. & co : les jeunes français sont au taquet pour se mettre au service des autres tout en gagnant en compétences professionnelles. La preuve !

Le doute : l’arme fatale contre les fake news

Les fake news vous envahissent ? Faites place au doute et célébrez l’esprit critique

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

[La gueule de l’emploi] Les soft skills à maîtriser pour être recruté à coup sûr

62 % des dirigeants et managers sont prêts à recruter principalement sur la base des soft skills. Alors plus question de négliger ses « compétences douces » quand on cherche un job

Avec AKKA Technologies, passez le cap du handicap

AKKA Technologies a fêté en 2019 les 10 ans de sa politique d’inclusion des personnes en situation de handicap. Bilan.

La Banque Postale : les bons comptes font les belles réussites !

Pour Perrine Kaltwasser, Directeur des risques groupe, la finance est un secteur riche en opportunités pour les jeunes diplômés. A vous de les saisir !

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

Sport VS Covid : le match

Comment se portent les métiers du sport en période de crise sanitaire et économique ? C’était l’objet de la table ronde de La Sports Management School sur BeSport.

Reconversion professionnelle : ils ont osé !

C’est décidé, ils ont changé de vie ! Découvrez trois témoignages d’étudiants qui ont décidé de changer leur avenir professionnel.