La France est sous le feu des projecteurs ! Développements technologiques, investissements massifs, éclosion de startups innovantes… notre pays est devenu le nouvel eldorado tech international.

 

En seulement quelques années, la France est revenue sur le devant de la scène internationale grâce au développement du phénomène « startup nation ». Et pour cause, elle abrite bon nombre de startups dont Doctolib, ManoMano ou encore Scality qui pourraient atteindre une valorisation d’1 milliard de dollars au cours des deux prochaines années selon le rapport « Titans of Tech » de GP Bullhound. Mais cela ne suffit pas à détrôner Google, toujours en tête du classement des entreprises préférées des jeunes dip’.

Les GAFAM : l’eldorado des jeunes dip’

Acronyme de Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft. Ces entreprises stars de la Silicon Valley, ont toujours la cote auprès des jeunes. « Les futurs diplômés sont les ambassadeurs de la révolution numérique, de l’économie, du digital et représentent le business core des GAFAM », précise Ouail Oulmakki. Travailler à l’international en début de carrière est l’objectif de beaucoup de diplômés où les GAFAM ont une réelle longueur d’avance grâce à un écosystème de R&D hyper-dynamique. » Mais quelles solutions pour retenir ces jeunes ?

Les startups gagnent du terrain

Pour l’enseignant, tout se joue dans le parcours de formation. « On pourrait imaginer des stages à l’étranger dans les domaines du digital et proposer à nos étudiants de revenir avec une idée de projet à soutenir devant un jury d’experts. Les meilleurs projets dans chaque parcours de formation pourraient par exemple bénéficier d’un accompagnement pour la création de startup » explique d’Ahmed Meddahi, professeur à IMT Lille Douai. « Cinq de nos startups sont parties au CES de Las Vegas dans le cadre du prix Innovation Bercy-IMT, un nouveau dispositif d’accélération de startups proches de la recherche ».

Les 3 pépites de la tech à suivre

Qapa : l’intérim en un clic : QAPA, la plateforme de recrutement par l’intérim rejoint les 120 entreprises françaises les plus prometteuses. Cette année, la startup va accélérer sa croissance et lancer son déploiement à l’international. L’objectif ? Faire travailler plus de 10 000 intérimaires dans les prochains mois.

Les bâtons : l’école de ski digitale : Le ski connecté, vous connaissez ? Les Bâtons propose, en collaboration avec l’ESI, une alternative digitale et connectée. Un concept inédit qui repose sur la personnalisation et la gamification de l’expérience client depuis la réservation jusqu’à l’après-cours.

Mon hébergement animal : Un Airbnb pour votre animal de compagnie, c’est possible ! Cette plateforme permet à son utilisateur de géolocaliser les structures d’accueil pour les animaux et met en valeur tous les hébergements (chenils, pensions, hôtel pour chiens et chats, garderie, crèches, toiletteur pension…)

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.