Des bancs de la Sorbonne à la tête de Leo Burnett, Hélène Meinerad (Master Géopolitique université Paris-Sorbonne, 99), vice-présidente de Leo Burnett et de Chemistry, n’a eu de cesse d’évoluer au sein du 3e groupe mondial de communication. Sa motivation ? Placer l’humain au cœur des compétences… et des performances !

« Leo Burnett ouvre le champ des possibles à tout talent qui s’y exprime. » Hélène Meinerad

Quelle est la spécificité de Leo Burnett ?

Leo Burnett est l’une des agences les plus primées et les plus créatives au monde. Notre ADN repose sur un pilier central : les gens ! Nous partons toujours de ce qui touche les gens pour les amener à évoluer. Notre devise : What helps humans helps business. La créativité est centrale car elle relie les individus à la marque. Elle est essentielle dans un contexte de digitalisation qui change la façon de penser les campagnes.

Vos challenges en tant que VP de Leo Burnett et de Chemistry ?

Mon 1er challenge est avant tout humain ! Ce qui m’anime : faire grandir les gens et progresser les talents. Ce qui m’intéresse, c’est la personnalité. En tant que vice-présidente, je véhicule les valeurs de solidarité et de liberté propres à Leo Burnett. Mon 2nd challenge : l’excellence ! Voilà pourquoi je suis au contact direct du terrain et de mes équipes.

Ce sont ces valeurs qui vous ont permis d’évoluer ?

J’ai eu la chance d’avoir croisé des gens ouverts d’esprit dès la sortie de l’université. Mon 1er patron m’a permis d’apprendre les ficelles du marketing relationnel sur le terrain. Au sein de Publicis, j’ai retrouvé cette même liberté d’esprit et d’entrepreneuriat. En 15 ans chez Publicis, j’ai touché un peu à tout : pub, data, digital… On m’a toujours permis d’évoluer avec bienveillance et une grande ouverture. J’ai même été augmentée le jour de mon départ en congé maternité !

Entre Hélène Meinerad et Publicis, c’est une histoire d’(al)chimie « Ce qui me rend la plus fière dans ma carrière, c’est la création de l’agence Chemistry au sein de Publicis il y a 7 ans. Nous n’étions que 20 au départ. Aujourd’hui, elle intègre une centaine de collaborateurs. Je me suis totalement épanouie dans ce projet et je suis émue lorsque je vois que les talents que j’avais recrutés en stage sont montés en compétences et sont aujourd’hui chef de groupe ou directeur de clientèle. »

Qui sont les « gens » qui peuvent évoluer au sein de Leo Burnett ?

Nous recherchons de l’envie, de l’énergie, de la diversité à travers les formations, les cultures, les nationalités, les âges, les expériences… et les genres. Publicis a toujours été pionnier en matière de mixité dans les comités exécutifs. Un seul credo : être jeune dans sa tête. Voilà l’esprit Leo Burnett : nous nous nourrissons de tout et surtout de l’humain.

Quelles qualités attendez-vous d’un jeune talent ?

La curiosité et l’agilité restent des indispensables dans ce secteur « bouleversé » par la data et le digital. Il est donc nécessaire de comprendre l’approche liée à ces nouvelles technologies qui impliquent de travailler en équipe. L’intelligence collective est une ressource naturelle inépuisable. C’est pourquoi nous n’hésitons pas à nourrir leur créativité avec des projections de création, des rencontres avec des photographes, des producteurs… Car la créativité, c’est aussi réinventer la technologie.

Le conseil d’Hélène Meinerad « Faites-vous confiance, suivez vos envies et tout sera possible. Mes études à la Sorbonne m’ont donné cette autonomie et cette ouverture d’esprit qui m’ont ensuite permis de toujours faire ce que je voulais. Donc respectez-vous et respectez les autres pour vous épanouir tout au long de votre parcours. En ce sens, le choix de votre manager est clé autant que celui de l’entreprise. » Avis aux managers : ne vous attachez pas trop au diplôme et ouvrez-vous sur l’humain !

 

 

Contact : helene.meinerad@leoburnett.fr

 

 

[Expert] Confinement et parité : accélérateur de progrès ou révélateur d’inégalités ?

Le 17 mars 2020, la France entrait en confinement et certaines se sont prises à rêver. Est-ce que le partage des tâches au sein de la cellule familiale entrait dans une nouvelle ère ?

Nomination de Nicolas PEJOUT au Directoire d’emlyon business school, en tant que Directeur de la stratégie et du développement.

emlyon business school poursuit le renouvellement de son équipe de direction pour accélérer le déploiement de la stratégie du groupe early makers. À partir du 1er décembre, Nicolas PEJOUT rejoint l’École comme Directeur de la stratégie et du développement ;  à ce titre, il sera membre du Directoire.

IMT Atlantique ouvre un Master européen commun de gestion et d’ingénierie de l’environnement et de l’énergie + (ME3+) labélisé Erasmus Mundus

Ce programme d’études d’excellence piloté par IMT Atlantique, en partenariat avec quatre universités européennes, a vocation à former les leaders de demain dans les domaines de l’intégration des énergies renouvelables, de l’environnement, de l’économie circulaire, des villes intelligentes et de l’industrie 4.0.

[EXCLU] Et si tout devenait possible après le BAC ?

Un jeune sur deux déclare ne pas avoir été bien accompagné par son établissement au sujet de l’orientation (Crédoc pour le Cnesco, 2018).

L’EMLV lance le Bachelor hybride Digital & International Business avec l’IIM.

L’EMLV, école de management du Pôle Léonard de Vinci, s’associe à l’IIM, la grande école du digital du groupe, pour créer à la rentrée 2021 un Bachelor Digital & International Business. L’enjeu : former en trois ans des spécialistes des transformations liées au digital et à la data. Pour préparer aux enjeux internationaux, ce nouveau Bachelor proposera une 3e année à l’étranger dans l’une des universités partenaires de l’école et permettra ainsi aux étudiants de ce nouveau programme de décrocher un double diplôme

Réseau ScPo – Concours commun 2021 : date et modalités dévoilées

Le concours d’entrée en 1re année à Sciences Po Aix, Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg, Saint-Germain-en-Laye et Toulouse aura lieu le samedi 24 avril 2021, dans le respect des normes sanitaires en vigueur. L’ensemble de la procédure passera par ParcourSup.

TEMA (NEOMA BS) devient partenaire de l’Ecole Supérieure de Design Nantes Atlantique

Le programme TEMA de NEOMA BS a signé le 14 octobre 2020 un partenariat avec l’Ecole Supérieure de Design Nantes Atlantique

[EXPERT] La transformation digitale : aimer le problème, pas la solution !

En ces temps d’incertitude, nous sommes inévitablement transformés par cette crise que nous vivons. Malgré ses conséquences dramatiques à bien des niveaux, elle offre néanmoins l’opportunité de remonter le temps, d’appuyer sur pause, pour se demander ce qui a vraiment changé, depuis le grand plongeon dans le bain du digital.

HEC Paris et Le Groupe Bouygues créent ensemble la chaire « Smart city et Bien commun »

Pour contribuer à la réflexion sur les grands défis sociétaux et du monde contemporain, le groupe Bouygues et HEC Paris annoncent la création de la chaire « Smart city et Bien commun ».  

Le concours pour intégrer Audencia en cycle Master évolue

Devant les incertitudes liées à la crise sanitaire actuelle, Audencia fait évoluer, avec l’accord du MESRI, les modalités de son concours d’admissions parallèles pour 2021. Compte tenu des incertitudes liées au contexte sanitaire sur la bonne organisation des centres d’examens écrits pour l’épreuve d’analyse de situation du concours d’admission sur titre (AST) du Master Grande Ecole, l’établissement nantais remplace ses écrits par une sélection sur dossiers et une exigence renforcée de tests. Un choix qui lui permettra notamment une plus grande flexibilité, une meilleure maîtrise du calendrier et du recrutement des étudiants.