Entreprise digitale ultra dynamique, L’Oréal vous offre une carrière de toute beauté une fois recruté.es par Irène Ducroizet (Master de psychologie, Ecole de Psychologues Praticiens 89, IFA, Audencia Business School 18), Global IT Human Resources Director du groupe.

 

Quel impact la transformation digitale a-t-elle sur les ressources humaines ?

L’impact se ressent à tous les niveaux : dans l’organisation du travail, de plus en plus flexible et mobile ; dans la collaboration qui impose un management transversal et non plus vertical ; et dans l’accès à l’information via le web et les réseaux sociaux. Désormais, les consommateurs comme les candidats ont de plus en plus le choix. La relation s’est aujourd’hui inversée. À nous de nous montrer attractifs.

En quoi les relations sont-elles, elles aussi, bouleversées ?

Les nouvelles technologies, notamment les réseaux sociaux, ont changé la donne. Elles offrent de nouveaux modes d’apprentissage à travers les communautés, les formations en ligne… Nous évoluons dans une logique « d’apprendre à apprendre », qui implique de la curiosité et de l’autonomie, et dans une démarche de personnalisation alors même que l’on s’adresse à des milliers, voire des millions d’individus.

Comment alors se démarquer ?

Prime à l’originalité, à l’agilité et à la diversité ! Nous cherchons un état d’esprit empreint de créativité et d’entrepreneuriat pour insuffler l’innovation. Au sein de L’Oréal, nous vous acceptons comme vous êtes mais à vous également d’embrasser les règles inhérentes à un grand groupe international.

Et plus particulièrement au sein du département IT ?

Nos métiers évoluent, s’accélèrent et portent toute l’entreprise. Ils nécessitent donc une très forte réactivité et de comprendre aussi bien les enjeux business que techniques. La dimension business est devenue incontournable dans l’IT. Et l’IT est devenue extrêmement complexe avec des enjeux de sécurité de données et de création de valeur très forts. Nos métiers vous ouvrent ensuite les portes de toute l’entreprise en France et à l’international.

L’Oréal vu par la « jeune recrue » Irène Ducroizet : ce qui a motivé Irène Ducroizet à rejoindre le groupe il y a un an ? « Ce sont les rendez-vous très professionnels et bienveillants que j’ai eus. Ici, on laisse beaucoup de place à l’entrepreneuriat et à la créativité. C’est une société très structurée mais aussi très ouverte qui n’hésite pas à confier des responsabilités aux jeunes talents. L’Oréal prend des risques et fait des paris sur les personnes. »

Quelles opportunités sont ainsi ouvertes aux jeunes ?

Nous sommes entrés dans une période de grande transformation pour devenir le leader de la Beauty Tech où IT et business seront complètement imbriqués. Les jeunes talents peuvent nous accompagner en travaillant sur les applicatifs, l’infrastructure, nos plateformes de données, les systèmes informatiques liés à la recherche & innovation, aux opérations, à la supply chain, à la finance, ou aux Relations Humaines. La liste n’est pas exhaustive !

Comment peuvent-ils réussir au sein du groupe ?

Nous avons besoin des jeunes talents, c’est pourquoi nous nous inscrivons davantage dans une démarche de donnant-donnant. Ils ne cessent de me surprendre par leur maturité, leurs expériences mais aussi leur impatience. Mais attention. Lorsqu’on lance un projet, il est important de le suivre jusqu’au bout comme l’indique l’un de nos grands principes : Eat what you cook!

Les conseils d’Irène Ducroizet : « Suivez votre étoile polaire pour savoir où vous voulez aller sans vous figer sur une position. Donc projetez-vous quelque peu mais saisissez les opportunités, soyez flexibles et contrebalancez vos motivations avec les objectifs de l’entreprise. L’époque actuelle est exaltante. Les entreprises s’ouvrent en interne mais aussi sur l’extérieur ce qui rend les métiers passionnants. »

 

Contact : careers.loreal.com/global/fr/

« L’Oréal vous met en position d’apprentissage permanent et vous offre plusieurs carrières au sein d’un même groupe. Impossible de vous ennuyer ! »

StopCovid : les questions que vous vous posez

A partir du 2 juin 2020, le gouvernement français mettra en place l’application mobile StopCovid qui signalera à ses utilisateurs un contact éventuel avec une personne contaminée par le Covid-19.

Les Millennials s’engagent : la preuve sur le terrain

Service Civique, V.I.E. & co : les jeunes français sont au taquet pour se mettre au service des autres tout en gagnant en compétences professionnelles. La preuve !

Le doute : l’arme fatale contre les fake news

Les fake news vous envahissent ? Faites place au doute et célébrez l’esprit critique

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

[La gueule de l’emploi] Les soft skills à maîtriser pour être recruté à coup sûr

62 % des dirigeants et managers sont prêts à recruter principalement sur la base des soft skills. Alors plus question de négliger ses « compétences douces » quand on cherche un job

Avec AKKA Technologies, passez le cap du handicap

AKKA Technologies a fêté en 2019 les 10 ans de sa politique d’inclusion des personnes en situation de handicap. Bilan.

La Banque Postale : les bons comptes font les belles réussites !

Pour Perrine Kaltwasser, Directeur des risques groupe, la finance est un secteur riche en opportunités pour les jeunes diplômés. A vous de les saisir !

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

Sport VS Covid : le match

Comment se portent les métiers du sport en période de crise sanitaire et économique ? C’était l’objet de la table ronde de La Sports Management School sur BeSport.

Reconversion professionnelle : ils ont osé !

C’est décidé, ils ont changé de vie ! Découvrez trois témoignages d’étudiants qui ont décidé de changer leur avenir professionnel.