Si Novartis a définitivement placé le patient au cœur de sa stratégie, le groupe mise beaucoup sur sa capacité d’innovation pour mener à bien l’ambitieuse mission qu’il s’est choisie. En commençant par offrir à ses collaborateurs tous les atouts pour y parvenir. Rencontre avec Jean Bourhis, son Directeur des Opérations Institutionnelles et Economiques.

 

Travailler dans un groupe pharmaceutique en 2021 c’est…

interview Jean Bourhis NovartisNovartis est une entreprise complètement tournée vers les patients et cette crise nous motive plus que jamais pour leur offrir les meilleurs traitements. Dans un système de santé en tension, nous essayons également d’apporter des solutions chaque fois que possible. Enfin, nous prenons grand soin de nos collaborateurs en leur offrant les conditions de travail les plus optimales possibles (vie privée/vie pro) en dépit des contraintes actuelles.

Les jeunes diplômés recherchent aujourd’hui des emplois ayant du sens : que peut leur apporter Novartis ?

« Réinventer la médecine de demain ! ». Telle est la mission aussi ambitieuse que porteuse de sens que Novartis s’est fixé. Car s’il y a bien une valeur inscrite dans notre ADN, c’est l’innovation. Nous la déclinons d’ailleurs sous toutes ses formes :

Notre pipeline de produits est reconnu comme l’un des plus prometteurs
Le groupe a mis en place un réseau mondial de laboratoires d’innovation digitale, les Biome, où nous craquons des idées, en collaboration avec des startups
L’innovation managériale enfin, avec une capacité de développer le leadership des managers et des équipes pour avancer avec ambition dans nos missionsEet, last but not least, une vague de mesures internes vient de créer des conditions de travail encore plus sereines et bienveillantes

 

Vos trois mesures phares en la matière ?

#1 Le programme « Choisir avec responsabilité » que l’on peut traduire par : « choisissez où et quand vous souhaitez travailler… ». Choix incroyablement précieux pour chaque collaborateur, qui fait que je vous parle en ce moment depuis la Bretagne dont je suis originaire, bien sûr en accord avec les équipes.
#2 « Evolve » Des évaluations individuelles revisitées, transformant ces process annuels en une culture du feedback réguliers, en une relation purement adulte-adulte et des objectifs collectifs ambitieux.
#3 « Spark » enfin : la possibilité d’attribuer des marques de félicitations, de reconnaissance à ses collègues dont a apprécié le travail, la collaboration, etc. Un point qui pourrait paraître anecdotique mais qui s’avère, à l’usage, un outil humain fantastique.

 

Qu’est-ce qui vous a impressionné chez Novartis ?

Le fait d’y être satisfait à tous les niveaux : on m’a toujours accordé la confiance dont j’avais besoin pour réaliser des objectifs ambitieux. Et surtout, je suis entouré par une équipe qui représente une incroyable source d’énergie et avec laquelle nous œuvrons à la mise en œuvre de solutions dans l’intérêt des patients, du système de santé.

Et Novartis prend soin de l’employabilité de ses collaborateurs !

L’envie d’apprendre est un de mes moteurs. Or, depuis que je suis chez Novartis, je n’ai cessé de me former et d’élargir mes compétences en suivant des cursus, entre autre, à Sciences Po, HEC, Polytechnique, etc. Des opportunités formidables de développement.

A compétences égales, à quel type de soft skills êtes-vous attentifs ?

L’intelligence émotionnelle, l’adaptabilité et la capacité de se remettre en question. Et bien sur, le leadership. Nous avons besoin de gens agiles, pour se projeter et anticiper les futurs déterminants de notre environnement de santé.

Vous êtes autodidacte. Avantage et inconvénients ?

Cela génère une motivation sans faille. On est pragmatique, curieux, humble également. Cela offre aussi un regard différent, critique, et une capacité à sortir du cadre et innover. Les inconvénients ? La nécessité (dans les débuts au moins) de faire ses preuves et une propension à en faire toujours un peu plus pour augmenter sa légitimité… Mais ce serait à refaire, je ferai une grande école 😉

Chiffres clés

Pour la France : 3 000 collaborateurs, 3 sites de production, 205 études cliniques avec 5 300 patients

Dans le monde : un programme d’accès aux soins compassionnels touchant 24m de patients.

 

Contact : communication.france@novartis.com