Lafuma Mobilier ou le succès du savoir-faire français

Arnaud du Mesnil (HEC Paris 2001, IEP Paris 2002), Directeur général BU Lafuma Mobilier
Arnaud du Mesnil (HEC Paris 2001, IEP Paris 2002), Directeur général BU Lafuma Mobilier

L’engagement, l’humain et l’industrie sont les maitres mots qui ont guidé le parcours d’Arnaud du Mesnil (HEC Paris 2001), Directeur général de la BU Lafuma Mobilier depuis janvier 2014.

Arnaud du Mesnil (HEC Paris 2001, IEP Paris 2002), Directeur général BU Lafuma Mobilier
Arnaud du Mesnil (HEC Paris 2001, IEP Paris 2002), Directeur général BU Lafuma Mobilier

Après son rachat par le groupe suisse de lingerie Calida, le spécialiste de l’outdoor Lafuma s’est restructuré autours de trois pôles : l’activité textile avec ses marques Eider, Milliet et Lafuma outdoor sur Annecy (Haute-Savoie), le surf avec la marque Oxbow à Mérignac (Gironde) et le mobilier de plein air installée sur le site historique d’Anneyron, dans la Drôme. Cette division autonome produit et distribue des meubles de jardin et de camping sous la marque Mobilier Lafuma et contribue à près de 10 % du CA du groupe helvète, grâce notamment aux exportations en fortes croissances vers les pays européens frontaliers.

 

L’innovation produits ADN de la marque
« L’innovation produit a toujours été au coeur du développement du groupe créé par les trois frères Lafuma dans les années 30 avec la fabrication de sacs à dos, rappelle Arnaud des sacs à dos à armatures métalliques qui associent le confort de la toile avec la résistance du tube. » Lafuma Mobilier est ainsi devenue une marque unique de référence du mobilier de plein air en Europe, leader sur la relaxation, avec l’invention du fauteuil multiposition Relax en 1961 ou du célèbre siège Pop up au pliage parapluie en 1992. Aujourd’hui, 113 employés travaillent dans l’usine modernisée d’Anneyron qui produit annuellement quelque 700 000 articles : relax, transat et autres lits et sièges de camping plébiscités par le grand public.

 

Des meubles aux caractères uniques et authentiques
Depuis avril 2014, Lafuma Mobilier peut apposer sur ses produits de plein air le logo « Origine France Garantie », ce label de traçabilité certifié par le bureau Veritas qui garantit que 50 % du prix de revient du produit est d’origine française. « Dans un secteur du meuble soumis à la concurrence forte des produits d’import d’origine chinoise où la qualité et le confort ne sont pas toujours au rendez-vous, c’est un gage de qualité et de fiabilité incontestable pour les consommateurs, la reconnaissance d’un savoirfaire français et une arme supplémentaire pour vendre nos produits dans l’Hexagone comme à l’export. Ce souci d’entretenir un écosystème local, avec la plupart de nos fournisseurs situés à moins de cent cinquante kilomètres de l’usine, nous fait gagner en flexibilité et réactivité ! » Concilier automatisation et expérience Par ailleurs, l’usine a réalisé d’importants investissements sur des cellules robotisées et cherche en permanence à trouver un juste équilibre qui concilie innovation/automatisation d’une part et savoir-faire/implication de ses salariés d’autre part afin d’assurer la pérennité de vos activités. « Notre mobilier, unique en son genre, est un alliage assez fin de toile et de tube. Il se trouve que la conception de cadres en tube standards permet une automatisation forte. A l’inverse, c’est sur la toile, qui donne le confort et peut être personnalisée par un choix de coloris, que l’on fait appel en partie au savoir-faire humain pour le montage et l’assemblage de nos modèles. »

 

La passion au coeur du développement et de l’activité
Trois mots clefs ont guidé les choix d’Arnaud du Mesnil au fil de son parcours professionnel. Tout d’abord l’engagement dans un projet d’entreprise qui l’a poussé à quitter Ernst & Young où il avait acquis une bonne connaissance des différents secteurs de l’entreprise et France Télécom « où il était confortablement » installé pour se lancer dans l’aventure Lafuma en 2008. « C’était un pari, dans un groupe passionnant, fascinant et fragile où j’ai dû traverser des périodes pas toujours évidentes mais très formatrices. Il faut oser, cela permet de s’épanouir ! » Ensuite l’humain avec des ascendants familiaux patrons d’entreprise qui lui ont toujours inculqué les vertus du dialogue social. Et enfin l’industrie : « La conception, puis le savoir-faire dans la confection d’un produit, m’ont toujours fasciné. C’est vraiment ce qui fait la valeur d’une économie et d’un pays. »

 

B. B.

 

Contact : adumesnil@lafuma.fr

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter