POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

La Macif, l’assurance d’une carrière solidaire – L’interview de Jean-Philippe Dogneton

Interview Jean-Philippe Dogneton MACIF
(c) Laëtitia Striffling

Au cœur de la transition numérique et des enjeux sociétaux, l’assurance se réinvente et propose des carrières aux multiples facettes où l’ennui n’est pas de mise, explique Jean-Philippe Dogneton (Master de droit, Université de Pau 90), Directeur général de la Macif.

La Macif vient d’être élue marque d’assurance préférée des Français. Une fierté pour vous ?

Interview Jean-Philippe Dogneton MACIF
(c) Laetitia Duarte

Une grande fierté ! Cela reflète bien la valeur de tout ce que nous avons engagé en termes de transformation depuis plusieurs années. Et indubitablement, nos valeurs mutualistes ont joué, puisqu’elles sont porteuses de sens à trois niveaux. Notre raison d’être « Protéger le présent et permettre l’avenir » résonne à la fois avec notre raison de faire (les sociétaires sont associés à l’administration de l’entreprise) et avec notre raison de dire et notre signature « La Macif, c’est vous ». Bref, un positionnement au quotidien par la preuve !

Qu’est-ce qui fait la particularité de l’assurance « mutualiste », dont vous êtes un des leaders en France ?

Mutualiser les risques entre les personnes et partager le sort entre les individus, c’est le principe de l’assurance, que l’on retrouve par exemple dans le régime des catastrophes naturelles. Mais la mutualisation n’est pas qu’un sujet technique, c’est aussi une certaine manière de poser la société, la vie en communauté et le soutien de ceux qui sont en difficulté. Face à une tentation d’individualisation, le modèle mutualiste propose une autre approche entrepreneuriale qui veut que la performance économique est au service d’un projet social.

L’assurance, on y arrive souvent par hasard mais on y reste par passion : êtes-vous d’accord ?

En effet, je ne fais pas exception à la règle ! J’y suis arrivé vraiment par hasard, sans vocation particulière. Mais j’y suis resté par volonté et par passion. Pourquoi ? Parce que l’assurance, c’est d’abord une matière très diversifiée, un monde en soi, qui recouvre tous les aspects de la vie. Ensuite, c’est un secteur où l’on peut très vite accéder à des responsabilités managériales. Et moi j’aime manager, à la fois les personnes et les idées. En outre, il règne à la Macif un état d’esprit particulier, avec une grande place laissée à la promotion interne et la facilité d’exercer de nombreux métiers. Chacun y a la chance de faire ses preuves. Enfin, le mode de gouvernance mutualiste permet de rencontrer les assurés sociétaires sur le terrain, leurs représentants, dans une approche résolument tournée vers le monde réel, pas du tout technocrate. En 32 ans, je ne me suis jamais ennuyé et suis certain que beaucoup de choses restent à explorer.

Quels sont les différents métiers que l’on peut exercer à la Macif ?

Ils sont nombreux ! Contrairement à une idée reçue, l’assurance n’est pas monolithique. Les évolutions de la société comme les nouvelles mobilités, l’environnement ou la santé sont autant de sources d’inspiration et d’innovation qui nous conduisent à accompagner en permanence les risques. Parmi les métiers que nous proposons, je citerais : la relation client, l’actuariat, la data, la finance, la RSE, la modélisation climatique, le marketing, l’accompagnement au changement, le management…

Diplôme ou soft skills : qu’est-ce qui vous interpelle le plus chez un jeune diplômé?

L’important dans une entreprise, c’est de mixer les profils, les parcours, les compétences, les âges… Cette ouverture se retrouve à la Macif et nous n’avons donc pas de critères types. Outre les compétences et l’expertise, nous cherchons avant tout à percevoir chez un candidat un certain état d’esprit. Nous voulons être sûrs qu’il saura se montrer à la fois récepteur et émetteur, à l’écoute et moteur au sein de son équipe.

Votre conseil à un jeune diplômé lors de l’entretien?

Ne préparez pas trop, soyez spontané : c’est ce qui a le plus de valeur ! Et n’hésitez pas à postuler à des postes de terrain afin de faire votre apprentissage du métier. La relation client est par exemple une excellente école pour démarrer son parcours. Ensuite, saisissez les opportunités et laissez-vous embarquer dans l’aventure collective !

La compétence clé dans l’assurance demain ?

Nous sommes dans un monde systémique où les interactions sont permanentes.. Quelle que soit l’école ou l’expertise, la clé sera la polyvalence, à n’en pas douter, cette capacité à faire le lien entre les sujets et les personnes.

1 000 recrutements sont prévus à la Macif en 2022, en CDI, CDD, en alternance et en stage. Tous les profils sont les bienvenus !

https://www.macif.fr/assurance/la-macif/rejoignez-nous

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter