Digitalisation, robotisation, intelligence artificielle… La dentisterie fait elle aussi sa mue technologique. De quoi faire le plein en innovations avec Adélie Courtois-Klisz (IMT Mines-Albi 08), responsable Ingénierie, et Eléa Ney (ENSAIA 2008), chef de projets industriels de Septodont.

 

Vous souhaitez à la fois relever des défis technologiques, vivre une aventure humaine et vous sentir considérés ? Bienvenue chez Septodont, leader mondial de l’anesthésie dentaire.

 

Bienvenue aux jeunes

©Septodont

Laboratoire situé aux portes de Paris, Septodont ne manque pas d’atouts pour un.e jeune ingénieur.e. Ici, vous trouverez une proximité managériale, un esprit collaboratif, une capacité d’écoute et une volonté d’accompagnement qui feront de vous un membre de l’équipe à part entière. Une culture qui a notamment séduit Eléa Ney, jusqu’alors consultante pour des grands groupes pharmaceutiques. « Ce qui m’a attirée, c’est la capacité de Septodont à se donner les moyens de réussir. Lors de mon entretien d’embauche, je ne connaissais pas un certain nombre de technologies. Non seulement cela n’a pas été un frein, mais en plus, l’entreprise a mis en place les leviers nécessaires pour me former. »

 

Passionnée rime avec manager

©Septodont

Passionné.e de technique avec une âme de manager en herbe ? Faites comme Adélie Courtois-Klisz qui anime le service Ingénierie. Au programme : industrialisation de nouveaux produits, conception de machines innovantes, amélioration des équipements de production au service de la qualité et de l’excellence industrielle, automatisation et optimisation des process… « Le portefeuille de projets est très diversifié et chaque projet constitue une opportunité pour exprimer sa créativité et son expertise d’ingénieur.e. Ici, vous êtes clairement soutenu.es et accompagné.es pour monter en compétences. La formation en management d’équipe dont j’ai pu bénéficier, s’est avérée un atout formidable pour débuter en tant que jeune manager. »

 

 

À vous de briller Véritable couteau suisse, vous faites preuve d’une grande flexibilité et vous aimez intervenir sur des sujets variés au sein de secteurs différents ? Votre capacité d’écoute vous permet de vous adapter facilement à votre environnement global ? Alors bienvenue chez Septodont ! « Un jeune talent peut prendre en charge des projets complets d’amélioration depuis la conception jusqu’à la mise en production, et intervenir en support sur des projets plus complexes, précise Adélie Courtois-Klisz. Une de nos apprenties participe ainsi à la mise en place d’une nouvelle machine que nous avons conçue de A à Z. »

Comment Septodont favorise l’innovation

Vous l’aurez compris, chez Septodont, vous bénéficiez d’un investissement privilégié. Au-delà des entretiens annuels et du plan individuel de développement, le spécialiste des solutions dentaires encourage ses collaborateurs à développer leurs connaissances sur des sujets tels que l’intelligence artificielle et à effectuer de la veille technologique. Mesure particulièrement appréciée par Eléa Ney. « Le management témoigne d’une volonté affirmée de benchmarker nos sous-traitants, nos partenaires, nos services internes. J’ai pu assister à des conférences, me rendre sur des salons, visiter des entreprises… pour étendre mon réseau, prendre connaissance d’éventuelles nouveautés et identifier tout point d’amélioration nous permettant d’optimiser nos process.

 

D’ingénieures à ingénieur.e

Avec plus de dix ans d’expérience, quel regard Eléa Ney et Adélie Courtois-Klisz portent-elles sur leur carrière ? Voici les conseils qu’elles vous adressent. « Les jeunes ingénieur.es se focalisent généralement sur les grands groupes. Mais c’est souvent dans une ETI que vous serez reconnu.es pour ce que vous êtes. Alors soyez curieux des entreprises comme Septodont car pour celles et ceux qui ont vraiment envie d’apprendre, c’est la dimension idéale pour évoluer et s’épanouir. »

La cerise sur le gâteau Ce qui anime Eléa Ney par-dessus tout ? Les nouveaux défis et l’ambiance de travail. Une convivialité à laquelle elle participe activement… pour le plus grand plaisir d’Adélie Courtois-Klisz. La raison ? Eléa Ney est la pâtissière « officielle » du service Ingénierie et elle n’hésite jamais à mettre, au sens propre, la main à la pâte dès qu’il s’agit de remonter le moral des troupes !

« Ayez l’ambition et l’humilité de ne pas craindre l’inconnu. Et Septodont n’hésitera pas à parier sur vous ! »

 

Contact RH : agoudiaby@septodont.com

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.