« Chaque année, en fin de cursus, les étudiants du Programme Grande Ecoles de NEOMA BS sont évalués à travers un jeu de simulation finale. L’enjeu de l’exercice ?Préparer les étudiants à développer leurs soft skills, leurs compétences et non à apprendre un métier.  Suite à la crise du Covid, l’évaluation s’est entièrement déroulée en virtuel, ce qui a rendu l’expérience inédite et innovante.

 

Une nouvelle équipe de direction prend les rênes de Robotix SA, acteur majeur de l’électronique grand public. Le conseil d’administration lui donne 4 ans pour sortir l’entreprise de sa torpeur et la relancer, sur des marchés en plein bouleversement… Chaque directeur sera-t-il à la hauteur ? L’équipe se montrera-t-elle efficace ? solidaire ?

 

S’organiser

Cette équipe est composée de 6 étudiants des différentes spécialisations M2 du PGE de NEOMA Business School. Chacun prend en charge une des 5 directions, sous la responsabilité du directeur général. En raison de la variété de leurs parcours, les membres de l’équipe ne se connaissent souvent pas beaucoup. Les enjeux sont nombreux. Il faut redresser l’entreprise et la développer dans un contexte très concurrentiel, face à 5 autres équipes. Il faut adopter une méthode de travail efficace. Tout cela en rendant régulièrement compte au Conseil d’administration.

Prévoir, décider… et s’adapter !

Tel est le contexte du séminaire final du PGE qui se déroule sur 6 jours consécutifs… sans compter un weekend bien rempli. Au cours de ces longues journées, chaque équipe prend des décisions successives, après avoir analysé les résultats des décisions précédentes et l’évolution de la conjoncture : accroissement ou réduction des capacités de production, entrée sur des marchés étrangers, repositionnement marketing, contrats de sous-traitance passé avec des concurrents qui deviennent ainsi des partenaires…
Très vite, il faut adapter la stratégie initiale lorsque le marché, la concurrence ou les résultats de l’entreprise, produits par un business game, ne sont pas en ligne avec les prévisions. Le temps est compté, et les problématiques ne manquent pas : les commerciaux parviendront-ils à écouler la production de l’usine ? Comment faire face à l’arrivée de concurrents étrangers ? Aura-t-on les moyens de rembourser les emprunts ? Que faire pour restaurer les marges ? Pour écouler rapidement les stocks qui pèsent sur la trésorerie ? Il faudra peut-être prendre des décisions drastiques pour sauver l’entreprise.

Contribuer à la performance et à la dynamique collective

Problèmes très concrets qui réclament de chaque directeur la pleine maîtrise de sa fonction, une capacité à faire des prévisions correctes, une bonne coordination avec ses collègues et, en cas de difficultés, une approche constructive… et du sang froid.
Et c’est là l’un des principaux objectifs pédagogiques de ce séminaire : éprouver la capacité des étudiants à créer puis à maintenir une dynamique collaborative. Et les amener à réfléchir par eux-mêmes, à la fin de chaque journée, à la qualité de leur contribution individuelle ainsi qu’au fonctionnement global du groupe. Cette réflexion, formalisée dans un journal de bord nourrit une réunion quotidienne, pilotée par le DG, sur la qualité du fonctionnement du groupe.
À la fin du séminaire, après une nuit de repos, chaque étudiant réalise un retour d’expérience individuel. Il comprend un bilan des points forts et des points d’améliorations personnels, ainsi qu’une évaluation des contributions des autres membres de l’équipe, comportant des recommandations.

Une mise à l’épreuve source de développement personnel

A quelques semaines du premier emploi, et après une année de spécialisation, cette mise en situation donne aux étudiants l’occasion de revenir à des enjeux transversaux : intégration stratégique, coordination entre directions. Et de tester leurs soft skills. Outre le management d’équipe, la situation exige d’agir vite et de façon pragmatique, de créer des outils adaptés au contexte, qu’il faut s’approprier au préalable. C’est, souvent, l’occasion de se surprendre, de se dépasser, de se découvrir de nouveaux points forts.

Et avec le Covid-19 ?

Cette année, en raison du confinement, ce séminaire s’est déroulé à distance. Cela a ajouté des contraintes et du stress, mais a aussi enrichi la mise en situation. Les étudiants ont ainsi dû s’approprier la plate-forme de travail collaboratif, MS Teams, plus professionnelle que les habituels groupes Facebook et le partage de fichiers sur Google… Sans compter, pour certains, le décalage horaire lorsque des camarades étaient confinés au Vietnam ou au Japon !

 

l’auteur est : François Mangin, professeur associé à NEOMA Business School

ENQUETE – Recrutements et emploi en 2021 : on fait le point !

Passé l’état de sidération provoqué par le premier confinement, les entreprises investissent aujourd’hui pour reprendre le cours de leurs activités avec succès. Oui les conséquences de la crise Covid sont réelles mais non, elles n’ont pas tué le recrutement. La guerre des talents est donc toujours d’actualité en 2021… même si certaines règles du jeu ont changé. Décryptage

ENQUETE – Les 11 secteurs qui recrutent en 2021

Vous cherchez un emploi en 2021 ? Bonne nouvelle : 11 secteurs à la pointe de l’innovation recrutent cette année ! On vous donne toutes les clés pour décrocher le job de vos rêves dans les secteurs qui buzzent.

[Tuto] Comment réussir son entretien en visio ?

Suivez les conseils d’une experte en RH pour bien préparer et passer en toute sérénité votre entretien d’embauche en visioconférence.

Spie batignolles valérian : être à la fois ingénieur et artisan ! – L’interview d’Eric de Balincourt a

« Tout est dans l’art et la manière ! » Partez à la découverte des métiers du terrassement dans l’interview d’Eric de Balincourt, DG de Spie batignolles valérian et de Spie batignolles international

Groupe Lorillard : ouvrez grand le champ des possibles ! – L’interview de Pierre Lorillard

Dans son interview, Pierre Lorillard incite les jeunes talents à découvrir une ETI familiale aux 1001 opportunités.

Quand EDF vous offre des parcours haut de gamme dans les énergies bas carbone – L’interview de Xavier Ursat

Vous avez de l’énergie à revendre ? Dans son interview, Xavier Ursat, directeur exécutif Groupe en charge de la direction Ingénierie et Projets Nouveau Nucléaire EDF vous dit pourquoi il est preneur.

Participez au « chantier du siècle » avec Altitude Infra! L’interview d’Ilham Djehaïch-Mezouar

Dans son interview, Ilham Djehaïch-Mezouar, DG d’Altitude Infra THD exprime comment le sens du collectif, l’agilité et l’audace de l’entreprise, en font un acteur économique majeur des Télécoms, en hyper croissance

Groupe Generali : vous êtes assurés d’y trouver du sens pour votre carrière ! -L’Interview de Philippe Donnet

Dans son interview, Philippe Donnet, CEO Groupe Generali propose aux jeunes diplômés de découvrir les métiers de l’assurance et de l’investissement

FRED : le joaillier de la joie de vivre et de l’audace créative – Interview de Valérie Samuel

Interview de Valérie Samuel, Vice-Présidente, Directrice Artistique et petite-fille de Fred Samuel, le créateur de la marque de joaillerie moderne et créative.

BOUCHERON, tentez l’aventure du luxe – L’interview d’Hélène Poulit-Duquesne

Mélange de la tradition du luxe français et de l’esprit start-up, Boucheron est un groupe en pleine transformation explique Hélène Poulit-Duquesne, CEO de Boucheron.