Phénomène tout droit venu des USA, la « retraite avant l’heure » a.k.a early retirement commence à gagner l’esprit des trentenaires français. A l’heure des débats sur la réforme des retraites ce concept vous fait rêver ? Suivez le guide…

 

Mister Money Mustache, Mister Tako, Justin McCurry, The Green Swan : des nouvelles stars de l’électro ? Des milliardaires américains qui ont fait fortune dans la Silicon Valley ? Pas vraiment. Sous ces pseudos se cachent en réalité des pères de famille trentenaires originaires d’outre-Atlantique qui racontent leur vie de jeunes retraités au monde entier. Ils ont popularisé le phénomène de l’early retirement et égrènent de blog en blog conseils financiers, récits de voyages et photos d’enfants parfaits.

Donner du sens à sa vie

Une vie de rêve pour des Millennials viscéralement attachés à donner un sens à leur vie ? C’est en tout cas ce qui a motivé Mister Money Mustache. « Ma femme et moi avons étudié l’ingénierie et l’informatique au Canada, puis travaillé dans des métiers classiques de l’informatique, enfermés dans un bureau, dans plusieurs villes, de la fin des années 90 au début des années 2000. Puis nous avons pris notre retraite en 2005 pour fonder une famille » explique-t-il sur son blog.

En mode frugal

Facile à dire, mais est-ce vraiment facile à faire ? Consommateurs frénétiques : passez votre chemin ! Pour se la couler douce à 30 ans, encore faut-il accepter de mener au préalable une vraie vie d’ascète. Car sans indépendance financière, point de salut. Il vous faudra ainsi réduire votre train de vie de manière drastique et commencer à économiser dès votre premier euro gagné. « Alors qu’aux Etats-Unis les gens économisent en moyenne à hauteur de 5 %, j’ai réussi à mettre de côté 50 % de mon salaire pendant 10 ans », annonce J.W. Brooks, fondateur de The Green Swan.

 

Se recentrer sur l’essentiel

A en croire les pratiquants du early retirement, réduire son niveau de vie ne serait pas si complexe. Se recentrer sur l’essentiel, voilà la clé. Adieu écran plasma, smartphone dernier cri et sorties hebdomadaires arrosées. Bonjour consommation locale et zéro déchet. Ennuyeux ? Visionnaire et responsable plutôt. « Notre pays semble se livrer à un comportement bizarre : vivre un train de vie incroyablement dépensier, tout en se disant que c’est normal. Et en même temps être ébahi de ne pas avoir d’argent à la fin du mois pour se payer sa propre liberté. Le tout, en étant si occupé qu’on n’a pas le temps de réfléchir et de comprendre pourquoi ces comportements détruisent la belle planète qui rend notre vie possible » s’étonne Mister Golden Mustache, tout en prodiguant des conseils pour « créer une vie bien meilleure que celle que vous vivez aujourd’hui et pour 50 % à 75 % moins cher ».

 

« Work harder, work smarter »

Ça vous fait rêver ? Alors anticipez ! « À l’époque je m’étais dit que si je pouvais finir parmi les premiers de ma classe, je devrais être capable d’avoir un salaire plus important que la plupart de mes camarades. J’ai sacrifié beaucoup de mon temps personnel, j’ai souvent travaillé entre 60 et 70h par semaine, mais c’est un sacrifice qui vaut le coup, pour moi et ma famille » explique d’ailleurs The Green Swan sur son blog. Et si vous vous lanciez dans l’aventure ?

 

Pas encore prêt pour la retraite ? Tentez l’année sabbatique !

Envie de faire le tour du monde ou de profiter de votre vie de famille ? Faites une pause et optez pour le congé sabbatique. Mais avant d’adresser votre demande à votre employeur, checkez ces quelques conditions essentielles. Vous devez travailler depuis au moins 36 mois dans votre entreprise et avoir déjà effectué 6 ans d’activité professionnelle. Votre demande doit parvenir au moins 3 mois avant la date de départ envisagée par courrier postal ou courrier électronique recommandé et ne peut concerner qu’un congé de 6 à 11 mois.

 

 

La Banque de France, c’est 1001 métiers pour vous réaliser !

Les Systèmes d’Information ne sont pas qu’une affaire d’hommes ! Isabelle Thouzery, directrice générale adjointe de la direction des SI à la Banque de France a à cœur d’attirer les talents féminins dans ses équipes.

AXA Group Operations : féminisez les technologies de pointe !

« Venez féminiser nos équipes d’experts » lance Violaine Gomar, Secrétaire Générale & Chief Risk Officer chez AXA GO

AUTOLIV NCS : gonflez votre carrière dans une industrie en pleine mobilité

« N’attendez plus pour rejoindre l’industrie automobile et ses innovations permanentes », assure Hadhoum Hamida, DRH AUTOLIV NCS

AstraZeneca : soigner votre carrière

Le groupe pharmaceutique anglais compte une majorité de femmes dans ses équipes explique Marisol Urbieta, Directrice des Affaires Médicales Oncologie d’AstraZeneca

L’envie et la curiosité : formule active de votre épanouissement chez Astellas Pharma

Regards croisés de Clotilde Jurges, directrice Juridique, et de Justine Foucault Serre, Directrice de l’Excellence Opérationnelle et de la Communication Institutionnelle d’Astellas Pharma.

Aqualande, un groupe coopératif engagé

Emmanuelle Debarbat (CELSA 96) DRH d’Aqualande depuis 2008 vous explique pourquoi ce groupe coopératif aquacole est l’entreprise qui est faite pour vous !

Touchez du doigt votre rêve avec Acrelec !

Cette société Française qui mise sur l’expérience client a inventé les bornes de commande dans la restauration rapide explique Ira Prifti, Chief Strategy Officer d’Acrelec.

Avec APICIL, osez prendre le lead sur votre avenir !

Salariées du groupe APICIL, Marie-Christine Eudes, directrice Innovation & Services et Marie-Eve Saint-Cierge Lovy, directrice marketing participent chaque jour à plus d’égalité femmes/hommes dans leur entreprise

FashionCube : la mode d’après

FashionCube est un écosystème qui abrite sept marques d’habillement : Pimkie, Jules, Brice, Bizzbee, Orsay, Grain de Malice et RougeGorge.

Avec Michaël Jeremiasz, le handicap monte au filet

Quadruple médaillé paralympique, le tennisman français Michaël Jeremiasz fait de l’inclusion son cheval de bataille. Rencontre avec un champion qui conjugue sensibilisation et action