Une passionnée à la tête de la direction des systèmes d’information du Groupe Bel. Depuis deux ans, Malika Mir (INSEAD 15), CIO du groupe agroalimentaire, fait de la place du numérique dans les entreprises son cheval de bataille. Un monde dans lequel les femmes ont toute leur place. Interview. 

 

© Groupe BEL

Pharmaceutique, automobile, informatique et depuis deux ans agroalimentaire : Malika Mir, CIO du Groupe Bel, est passée par de nombreux secteurs d’activité au cours de sa carrière. Mais toujours avec le même objectif en tête. « J’ai fait le choix de travailler pour des entreprises en transformation qui identifiaient le département informatique comme un outil pour accélérer leurs évolutions », explique-t-elle.

Sans le digital point de salut ?

Et chez Bel, connu pour ses cinq marques cœurs, La Vache qui rit®, Mini Babybel®, Kiri®, Leerdammer® et Boursin®, c’est bel et bien le cas ! L’entreprise a en effet décidé en 2018 de mettre en œuvre sa propre mue. « Son objectif ? Un engagement fort sur une alimentation saine et responsable pour tous, expose Malika Mir. C’est la transformation du groupe qui m’a attiré à venir conduire la transformation du département Informatique. » La CIO a également été convaincue par les valeurs du groupe. « Bel a depuis très longtemps la volonté de se développer durablement et ce dans le respect d’une économie solidaire et durable, affirme-t-elle. Elle est par exemple l’une des premières entreprises à payer davantage les producteurs laitiers afin de créer un cercle vertueux entre eux et l’industriel que nous sommes. »

« Les femmes ont leur place à la DSI »

Un engagement social et sociétal que partage Malika Mir, une CIO ayant à cœur de promouvoir les métiers de l’IT auprès des femmes. « Le fait d’être une « minorité » dans un monde très masculin nous oblige à devenir plus visibles, notamment pour attirer d’autres femmes et leur montrer que la technologie revêt de multiples métiers ». Son message est clair et déconstruit les clichés. « Aujourd’hui, il n’est plus nécessaire d’avoir un niveau technique très élevé pour rejoindre une direction des systèmes d’information. Si vous aimez les interactions, la gestion de projets, la communication, conduire des équipes… Les métiers de l‘IT sont faits pour vous ! lance-t-elle. Sans compter que c’est un secteur porteur, dans lequel il y a très peu de chômage et où les salaires sont élevés. »

La CIO a d’ailleurs crée l’association French Women CIO en 2018. « Pour certaines femmes, être visibles est accessoire et ne fait pas partie de leur gestion de carrière. C’est vraiment un tort ». Au sein de sa DSI, Malika Mir tient d’ailleurs un discours engagé. « Lors des recrutements, je demande à mes collaborateurs de faire des efforts pour chercher des femmes ». Une volonté qui s’est aussi concrétisée un an et demi après son arrivée chez Bel par l’atteinte de la parité au sein du Codir. « Mon objectif n°1 ! » sourit-elle.

>>>> Retrouvez aussi l’interview de Malika Mir, CIO du Groupe Bel dans notre dernier numéro de Monde des Grandes Ecoles

JobBoard

La direction des systèmes d’information de Bel recrute ! Une trentaine de postes sont à pourvoir en 2021 sur les profils variés : technique, chef de projet, digital… « Nous sommes à la recherche de talents, qui ont une véritable ambition à conduire des projets très axés innovation ». Autonomie, audace, responsabilité… Si vous vous reconnaissez, foncez ! D’autant plus qu’à partir de cette année, le groupe Bel recrute dans toute la France en proposant des postes en télétravail.

Malika Mir se prête au #GiveMeFive

Pourquoi l’INSEAD ?

« J’ai suivi un Executive Program à l’INSEAD sur l’innovation de rupture. Pour moi, il est essentiel, lorsqu’on travaille dans des métiers technologiques, d’avoir un réel impact sur le modèle business et de ne pas rester dans son seul domaine de compétence. A l’INSEAD, j’ai beaucoup apprécié la qualité des intervenants, des personnes d’expérience qui nous ont donné des exemples très concrets d’innovation de rupture. Cela m’a permis de réfléchir et d’identifier des potentiels pour l’entreprise dans laquelle je travaillais. »

Chiffres clés : Plus de 3 milliards d’euros de CA / 6 000 salariés / 37 usines dans le monde / Présent dans une centaine de pays /

Contact : mmir@groupe-bel.com