Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Construire l’avenir avec le groupe Fondasol – L’interview d’Antoine Rougier

© Fondasol
© Fondasol

Qui a dit qu’un bureau d’études n’était pas un lieu d’innovation ? Halte aux idées reçues avec Antoine Rougier (Ponts ParisTech 1997), Directeur des Opérations du groupe Fondasol, une entreprise à taille humaine détenue majoritairement par ses salariés, qui recrute 70 postes partout en France.

Comment présenter le groupe Fondasol ?

Le groupe Fondasol est un bureau d’études spécialisé en ingénierie. Initialement concentré sur la géotechnique, le groupe s’est développé et compte aujourd’hui une quinzaine de spécialités. Notre approche est globale : géotechnique, géophysique, topographie, hydrogéologie, environnement, infrastructures, modélisation… Nous travaillons essentiellement avec les maîtres d’ouvrage (grands comptes industriels, promoteurs immobiliers, entreprises publiques, particuliers…). De la maison individuelle au Viaduc de Millau, nous n’avons pas de limite !

Quelle place tient l’innovation dans votre stratégie de développement ?

interview Fondasol Antoine Rougier
© CorineBrisbois

Une place résolument centrale ! Nous innovons dans le but de travailler différemment demain : faire mieux avec moins. Pour atteindre cette frugalité nécessaire, nous sommes en pleine transformation digitale. Cela passe par l’usage de tablettes numériques sur les chantiers et par le développement d’outils de calculs en interne. Nous travaillons également sur le BIM et la maquette numérique, notamment grâce à des relevés 3D de masse issus de « street mapper » et à des outils de scannérisation statique et dynamique. En parallèle, nous nous sommes lancés dans un vaste projet de collecte et de valorisation de nos données historiques, qui deviendra rapidement un outil d’aide à la décision à disposition de nos ingénieurs, mais aussi de nos clients. Enfin, notre service R&D développe un prototype de foreuse électrique autonome avec une technologie pensée pour remplacer les moteurs hydrauliques ou thermiques. L’idée est de réduire à la fois notre empreinte carbone sur les chantiers et les nuisances sonores pour les collaborateurs et les riverains. La géotechnique est une discipline confidentielle, notre défi est justement d’être le fer de lance  des majors du marché, pour pousser l’innovation vers le haut.

Entré jeune ingénieur chez Fondasol, vous en êtes, 23 ans après, Directeur des Opérations. Racontez-nous !

Je me suis tout de suite senti bien dans cette entreprise, et j’ai eu la chance d’y évoluer rapidement. Après seulement un an et demi, j’étais nommé chef d’agence ! Fondasol est un groupe qui laisse sa chance aux jeunes et qui valorise plus les compétences que l’ancienneté. Ici, pas besoin de faire de politique pour trouver sa place. 60 % des actionnaires sont des salariés, un signe fort d’engagement ! J’apprécie d’être dans une entreprise à taille humaine, qui place l’Homme au centre de ses décisions. C’est un choix que j’ai fait dès la fin de mes études, contrairement à nombre de mes camarades qui partaient dans de grands groupes. Et je ne l’ai jamais regretté jusqu’à aujourd’hui !

Restez toujours curieux et humbles, car quel que soit votre parcours académique, vous aurez besoin des autres. Et gardez toujours à l’esprit l’importance du relationnel et du service client, qui ne s’apprennent pas à l’école.

Pourquoi avez-vous besoin des jeunes dip’ pour bousculer votre entreprise ?

Fondasol a près de 60 ans d’existence : nous avons besoin de jeunes talents pour accélérer la transformation de nos métiers dans chacun de nos quinze domaines d’expertise. Nous recherchons des ingénieurs géotechniciens bien sûr, mais nous intégrons également des nouveaux métiers : chef de projet transformation numérique, data-scientist, spécialiste du BIM… ainsi que des fonctions transverses : juridique, communication, commercial… Au total, 70 postes sont à pourvoir sur l’ensemble de nos 35 sites en France et dans le monde, et à notre siège en Avignon.

L’Ecole des Ponts ParisTech pour moi c’est… D’excellents souvenirs avec ma petite promo (nous étions 90 à l’époque) dans les locaux de la rue des Saints Pères. La formation technique très solide m’a permis ensuite d’aborder tous les sujets avec sérénité : j’ai appris qu’aucun problème n’est insurmontable. Et je suis très fier d’avoir organisé l’intégration des 1ères années !

Chiffres clés 2020 : 80 millions d’euros de CA / 800 collaborateurs / 14 000 projets/an / 60 % d’actionnariat salarié5 % du CA investi dans la formation

Contact : drh@fondasol.fr

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter