Pas besoin de sortir de l’école pour être une jeune recrue. Martine Carlu (IÉSEG School of Management, 1993) a ainsi rejoint Intériale le 22 octobre 2019 en tant que directrice générale. Elle vous présente la mutuelle des agents du service public comme elle-même a pu la découvrir récemment.

 

Votre premier défi en tant que DG ?

J’en ai deux en réalité. Le premier repose sur le management. Mon ambition de créer du lien et de donner du sens au sein des équipes s’est développée très vite grâce à la mise en place de pratiques fondées sur la confiance, l’engagement et sur cette dynamique entrepreneuriale compatible avec notre taille.

Mon deuxième enjeu : accompagner la transformation de nos métiers à un moment de l’histoire où la place et le rôle des mutuelles sont à réinventer complètement. Et c’est très positif !

Racontez-nous votre « première fois » chez Intériale…

Intériale était cliente de ma précédente entreprise. J’avais alors constaté à quel point ils étaient en avance sur leurs marchés, avec un ancrage important sur les thématiques de prévention qui m’animent personnellement. Ce qui m’a convaincue ? C’est un acteur engagé, pionnier et dont la taille humaine permet une réelle agilité et une forte proximité terrain. Six mois après mon arrivée, je reste bluffée par l’engagement des collaborateurs. Leur implication constitue la clé de notre positionnement novateur, de notre capacité à inventer des modèles nouveaux et à agir.

Une nouvelle direction de la Transformation et du Capital humain Parmi les premières décisions de Martine Carlu : la création de la direction de la Transformation et du Capital humain, qui lui est directement rattachée. « Son principal objectif ? Insuffler de nouvelles méthodes de travail pour rendre chacun acteur de la stratégie d’entreprise et contributeur à notre projet global. Nous capitalisons sur les compétences de nos collaborateurs pour les faire grandir… au service de nos adhérents. »

Le + des jeunes talents dans cette aventure ?

Nous avons inversé notre approche managériale. Moins de top-down et plus de bottom-up, à travers des ateliers participatifs et des séminaires plus ludiques, pour inciter les collaborateurs à sortir du cadre par exemple. Et dans cet esprit, les jeunes talents sont moteurs. Je crois beaucoup à tout ce qui tourne autour du style : ce qui fait la différence, c’est que chacun se sente autorisé à dire les choses. En cassant les barrières, on encourage la transversalité.

Vous recrutez en 2020 ?

Nous recrutons dans de nombreux secteurs : conformité juridique, commercial, optimisation du parcours adhérent autour du marketing et du digital. Ce que je regarde en priorité chez un candidat ? La manière dont il va s’intégrer dans l’équipe, challenger nos modèles et être force de proposition avec des idées nouvelles…

De la place pour les jeunes dip’ de l’IÉSEG ?

Bien sûr. J’en ai d’ailleurs déjà recruté quelques-un.e.s et je n’ai jamais été déçue ! La formation est très complète. Sa force selon moi, c’est le couplage entre la dimension économique d’une part, et managériale d’autre part. C’est assez unique et ça vous octroie une structuration intellectuelle qui vous permet d’évoluer dans tout type d’environnement et de vous adresser à n’importe quel profil. Si c’était à refaire, je ne changerais rien… à une exception : j’essaierais de rentrer plus tôt dans des réseaux féminins !

Une femme de réseau

Martine Carlu est membre de MutElles et de Parité Assurance. « J’ai été énormément soutenue dans le cadre de ces réseaux de femmes. En tant que femme, nous avons une vraie tendance à nous isoler car nous devons souvent assumer plusieurs fonctions : manager, mère, épouse… Le fait de s’ouvrir aux autres et de partager des expériences est fondamental. C’est même une posture personnelle que l’on doit avoir au quotidien. »

 

« Ouvrez-vous aux autres et ne campez pas sur vos convictions. Si vous abordez le monde de l’entreprise sous le prisme de l’échange, alors le dialogue sera bien plus riche. »

Contact : martine.carlu@interiale.fr

Applications responsables : des éco-gestes à portée de main

Gratuites et disponibles sur IPhone et Android, téléchargez ces applications mobiles 100 % green et faites un pas vers un style de vie plus écolo.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Entrez dans la course contre les hackers avec Vade Secure

Vade Secure fait office de véritable exception à la française dans la cyber sécurité. De start-up, elle est devenue leader mondial dans la sécurité prédictive des emails.

Advitam distribution, la distribution autrement : proximité, nature et valeurs sont au cœur de notre entreprise

« Votre dynamisme et votre passion dans une entreprise, ancrée sur son territoire, aux valeurs humaines fortes » assure Mélanie Masse, DRH Advitam distribution.

Avec Michaël Jeremiasz, le handicap monte au filet

Quadruple médaillé paralympique, le tennisman français Michaël Jeremiasz fait de l’inclusion son cheval de bataille. Rencontre avec un champion qui conjugue sensibilisation et action

Allez droit au but avec Direct Assurance !

Comme l’explique son PDG Olivier Mariée, Direct Assurance, née du changement, s’adapte idéalement aux changements grâce à son agilité naturelle…

Notre top 5 des podcasts de l’été

Culture, humour, voyages, interviews… Ecoutez sans modération sur la plage, dans l’herbe ou partout où vous vous sentirez bien cet été, ces 5 podcasts, écoutés et approuvés par la rédaction.

« inwi, l’innovation au service de l’inclusion numérique »

Véritable challenger dans le secteur des télécoms au Maroc, inwi offre un environnement innovant et approprié pour développer les talents à l’ère digitale. Témoignage de Nadia Fassi-Fehri (X 90), Présidente Directrice Générale de inwi.

Le grand témoin – Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées

« En 2020, l’accès à l’emploi reste un de nos plus grands combats ». Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées revient sur les derniers engagements du gouvernement

[#PopTaCulture] Les Enfants loups, Ame et Yuki

Sarah Bousnina, responsable cinéma du Bureau des Arts d’ICN Business School, nous partage sa passion pour les animés et nous présente l’un de ses préférés : Les Enfants loups, Ame et Yuki.