Entre chatbots, assistants virtuels et objets connectés, petit à petit l’IA fait son nid. Dans les « entreprises augmentées », l’intelligence artificielle assiste et augmente les processus techniques et managériaux. Le manager bientôt remplacé par une machine ? Jamais ! Son arme : ses émotions.

 

« On peut apprendre à un ordinateur à dire « Je t’aime », mais on ne peut pas lui apprendre à aimer », disait très justement le biologiste, généticien et essayiste français Albert Jacquard. Alors qu’avant on voulait que les êtres humains puissent travailler comme des machines, aujourd’hui on se recentre sur l’humain au milieu de toutes ces machines !

Se recentrer sur l’humain, c’est le nouveau rôle du manager. Il doit dompter l’IA (pas l’inverse !) pour contribuer au bien-être de ses équipes. Comment ? Éléments de réponse avec Michelle Veyssière, consultante indépendante en RH, et Roland Robeveille, chargé de cours à l’ESCE, auteurs du livre Manager l’IA.

A l’échelle des entreprises, quel est l’impact de l’IA sur le management ?

Plus rapides, plus précises et jamais fatiguées, ces machines intelligentes imposeront de plus en plus leur rythme de travail. Mais une présence humaine sera toujours nécessaire pour le contrôle des données, leur analyse et les actions complémentaires. Si les tâches manuelles diminueront, les tâches « immatérielles » augmenteront avec probablement un accroissement du stress et de l’incertitude.
L’organisation du travail doit donc s’adapter, le système hiérarchique remis en question par l’automatisation des tâches et les responsabilités reprises par l’IA. De même pour les managers qui adoptent des postures plus fédératives pour faciliter les relations entre les travailleurs et les machines. Les managers ne seront donc plus des « chefs », mais des accompagnateurs du changement.

Les 3 compétences indispensables du manager de demain ?

Les compétences purement techniques deviennent moins recherchées que les soft skills : tête bien pleine versus tête bien faite. Un récent rapport de ManpowerGroup – « Révolution des compétences 2.0 », a identifié les compétences les plus recherchées par 20 000 employeurs dans 42 pays : la résolution de problèmes, la communication et l’organisation et enfin, la collaboration. Aujourd’hui, les entreprises essayent plutôt de déceler chez les candidats des potentiels d’adaptation vers des emplois différents de ceux déjà exercés, voire des emplois qui n’existent pas encore.

Des risques à se laisser manager par l’IA ?

Nous avons observé à travers des études qu’un risque de dépendance pouvait exister face à l’omniprésence de l’IA. L’utilisation de robots dont le physique rappelle (de loin) un visage humain ou qui sont programmées pour « surjouer » l’empathie ou répondre à toutes les questions (Cortana par exemple) engendrent des relations particulières. Les concepteurs tentent en effet de reproduire les comportements humains afin de faciliter cette proximité. Pouvoir s’épancher avec un interlocuteur qui écouterait les « états d’âme » sans juger est une facilité à laquelle certains pourraient céder ! Des relations affectives aux effets néfastes sur la psychologie de la personne.

Generix Group : d’une entreprise française to be au BtoB à l’international

Generix Group édite des logiciels pour la supply chain pour les écosystèmes industriels, logistiques et du retail du monde entier. Success story.

Service civique : le bon plan insoupçonné

Engagement, alternative au stage, accomplissement personnel, expérience professionnelle… Toutes les raisons sont bonnes de tenter un service civique.

Intégrer le monde des Nanotechnologies avec Mentor, une société du groupe Siemens!

Leader mondial de l’EDA, Mentor, une société du groupe Siemens conçoit et vérifie des circuits électroniques et des logiciels embarqués, explique Bruno Garnier, Director Operational Programs.

DORIS Engineering : Rejoignez les architectes de l’énergie en mer

DORIS Engineering construit sa réputation sur le design de superstructures pour le monde maritime. Rencontre avec Xavier Grandiaud, Directeur Général Délégué et Olivier Benyessaad, Head of Business Développement.

CLIMESPACE : rejoignez une entreprise rafraîchissante !

Filiale d’ENGIE, CLIMESPACE développe et exploite le réseau de froid urbain de la Ville de Paris depuis 1991. Jean-Charles Bourlier, le directeur général, nous parle des projets de son entreprise.

Sofimac Investment Managers : la création de jeunes pousses, c’est l’avenir !

« Le nouvel eldorado, c’est la création de start-up ! », assure Pascal Voulton, Président de Sofimac Investment Managers

Avec GSK, devenez le leader de votre carrière

Comment GSK fait la différence ? Entretien avec Frédéric Martin (CentraleSupélec 2003), VP & Commercial Director Oncology de GSK.

Rejoindre Veolia Eau d’Ile-de-France, ça coule de source !

Filiale du leader de la gestion optimisée des ressources, l’entreprise produit l’eau potable pour 151 communes en Ile-de-France et 4,6 millions d’habitants.

Elekta ose pour la bonne cause !

Cette compagnie suédoise fondée ne 1972 par un neurochirurgien est à la fois une jeune entreprise agile et un expert historique de la radiothérapie. Objectif : lutter contre le cancer.

Talkwalker & Société Générale : la tech made in Luxembourg

Respectivement CEO de Talkwalker et Global Head of Market Solutions and Digital Transformation Officer à la Société Générale, Robert Glaesener et Bertrand Kauffmann ont deux points communs : l’innovation et le Luxembourg.