Leader mondial de l’Identité Augmentée, IDEMIA invite tous les talents, femmes et hommes, à rejoindre l’aventure de la biométrie. Un univers Tech ouvert à tous. Ea Chaillioux (CNAM 02), VP Global Ecosystem Engagement, et Géraldine Genest (ENSTA Paris 96), Directrice de l’Unité de Recherche et Technologie, témoignent.

 

IDEMIA utilise la biométrie pour faciliter le quotidien. Payer, voyager, s’identifier… L’entreprise développe des solutions technologiques innovantes telles que des solutions d’identité numérique ou la reconnaissance faciale dans les aéroports. « IDEMIA est présent partout, dans votre poche ou votre sac à main, parfois sans que vous le sachiez ! »

Vers le futur

Ea Chaillioux Crédits IDEMIA

Pour préparer le futur, des hommes… et bien sûr des femmes ! Pour Ea Chaillioux, au sein de la Division « Secure Entreprise Transaction », et Géraldine Genest, en recherche et développement, c’est le travail en équipe et la fédération des talents qui importent. La première intervient auprès de l’écosystème existant autour du client pour créer une vision commune sur la meilleure utilisation des nouvelles technologies d’IDEMIA. La seconde anime et accompagne une équipe d’ingénieurs et chercheurs, en leur faisant respecter les exigences commerciales mais sans jamais brider leur créativité. Son équipe a d’ailleurs contribué à réussir la prouesse d’insérer dans l’épaisseur d’une carte bancaire un lecteur d’empreintes digitales ! Toutes deux sont passionnées par leur métier chez IDEMIA. « La pluralité des profils, le plaisir de partager et d’apprendre continuellement, la fierté de travailler pour un acteur innovant qui simplifie la vie de tous » rendent chaque jour différent du précédent.

Géraldine Genst Crédits IDEMIA

Diversité, j’écris ton nom

Les entreprises technologiques, un monde d’hommes ingénieurs ? « Faux ! » répondent-elles unanimement. Chez IDEMIA, la diversité est partout et ce n’est pas un hasard : « avoir des collaborateurs très différents est une richesse individuelle incroyable au service du collectif. On se challenge, on innove, on est plus curieux et efficace » est persuadée Géraldine Genest. Quant à Ea Chaillioux, née au Danemark où « l’égalité femmes – hommes n’est pas un sujet », elle estime que la diversité « apporte beaucoup à l’entreprise mais aussi à chacun, en termes d’authenticité et de confiance en soi. » Finalement, pour IDEMIA, le plus important est de recruter des talents motivés et compétents, femmes ou hommes.

« Il est important de construire le futur au sein d’équipes qui soient le reflet de la diversité du monde. » Géraldine Genest

Faire tomber les barrières psychologiques

C’est le conseil des deux dirigeantes. « Il n’y a pas lieu de faire des différences dans nos métiers entre hommes et femmes. Les dernières barrières sont psychologiques. » La Directrice de l’Unité de Recherche et Technologie parle de sa propre expérience. « Quand j’ai commencé en tant qu’ingénieure, on m’a dit que j’en étais arrivée là parce que je suis une femme. C’était tellement injuste, j’ai voulu leur prouver que je méritais ce poste pour mes compétences. Malheureusement cet état d’esprit continue d’influer négativement sur les choix d’études ou de carrière des jeunes femmes. Elles se brident encore trop. » Elles espèrent ouvrir la voie aux femmes dans l’univers de la Tech. « Nous sommes souvent très (trop ?) exigeantes avec nous-mêmes. N’hésitez pas à prendre des risques, soyez curieuses et audacieuses », préconise Ea Chaillioux. « Un des écueils est d’avoir peur de poser une question qu’on estime « idiote ». Or, c’est une preuve d’intelligence et c’est comme ça qu’on progresse et qu’on prend confiance », ajoute Géraldine Genest. A bas le syndrome de la bonne élève .

#MentorMentor

« C’est un de mes précédents managers. Il m’a aidé à dépasser mes limites car il avait compris que je me mettais moi-même des barrières. Ce rôle du manager qui pousse ses équipes à ne pas rester sur leurs acquis, je m’en inspire encore aujourd’hui. » Ea Chaillioux

« J’ai eu la chance de rencontrer plusieurs personnes dans mon entourage professionnel qui m’ont fait confiance et qui m’ont accompagnée vers ce que j’aime faire, vers mes responsabilités actuelles. Des coups de pouce bienveillants que je n’oublierai jamais. » Géraldine Genest

 

Contact : www.idemia.com/step-inside-world-idemia

 

StopCovid : les questions que vous vous posez

A partir du 2 juin 2020, le gouvernement français mettra en place l’application mobile StopCovid qui signalera à ses utilisateurs un contact éventuel avec une personne contaminée par le Covid-19.

Les Millennials s’engagent : la preuve sur le terrain

Service Civique, V.I.E. & co : les jeunes français sont au taquet pour se mettre au service des autres tout en gagnant en compétences professionnelles. La preuve !

Le doute : l’arme fatale contre les fake news

Les fake news vous envahissent ? Faites place au doute et célébrez l’esprit critique

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

[La gueule de l’emploi] Les soft skills à maîtriser pour être recruté à coup sûr

62 % des dirigeants et managers sont prêts à recruter principalement sur la base des soft skills. Alors plus question de négliger ses « compétences douces » quand on cherche un job

Avec AKKA Technologies, passez le cap du handicap

AKKA Technologies a fêté en 2019 les 10 ans de sa politique d’inclusion des personnes en situation de handicap. Bilan.

La Banque Postale : les bons comptes font les belles réussites !

Pour Perrine Kaltwasser, Directeur des risques groupe, la finance est un secteur riche en opportunités pour les jeunes diplômés. A vous de les saisir !

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

Sport VS Covid : le match

Comment se portent les métiers du sport en période de crise sanitaire et économique ? C’était l’objet de la table ronde de La Sports Management School sur BeSport.

Reconversion professionnelle : ils ont osé !

C’est décidé, ils ont changé de vie ! Découvrez trois témoignages d’étudiants qui ont décidé de changer leur avenir professionnel.