Jean-Charles Deconninck (HEI 86) n’est pas seulement le Président de Generix Group. C’est surtout l’entrepreneur qui a fait de cet expert de la supply chain collaborative un acteur mondial coté en bourse ! Success story.

 

En quoi Generix Group est un game changer pour les entreprises ?

©Mat Beaudet

Generix Group édite des logiciels pour les opérations supply chain des acteurs des écosystèmes industriels, logistiques et du retail. Notre mission est d’aider nos clients à tenir la promesse faite à leurs clients. Un exemple : pour les entreprises de e-commerce, nous proposons des solutions de gestion des flux de produits, de l’approvisionnement jusqu’au stockage, en passant par le transport. Nous sommes sur un marché international en BtoB.

Vous avez fait renaitre Generix Group de ses cendres !

J’ai en effet repris la société en 2005 avec un associé financier alors que celle-ci était en très grande difficulté. Nous avons investi beaucoup d’argent et de temps pour la repenser et la restructurer afin de lui donner le second souffle qu’elle méritait. C’est ainsi que Generix Group est né sur de nouvelles bases en 2008.

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans cette aventure entrepreneuriale ?

J’ai eu plaisir à développer l’entreprise et favoriser la création d’emploi. C’est un rôle social qui me tient particulièrement à cœur. Il est aussi nécessaire de gérer sur le long terme l’équilibre du triptyque de l’entreprise, composé du client, du collaborateur et de l’actionnaire. C’est une épopée passionnante de prouver qu’une entreprise française au savoir-faire innovant peut se faire une place dans le jeu mondial. Generix Group connait notamment un très beau développement en Amérique du Nord.

A quoi carbure Generix Group ?

A l’innovation et à la matière grise de nos ingénieurs. Ils nous accompagnent dans le déploiement de nos solutions et vitalisent l’entreprise. C’est pourquoi, nous mettons tout en place pour qu’ils se sentent bien accueillis chez nous : télétravail, modèles agiles, mobilité internationale…

Quelles sont les soft skills qui vous donnent le coup de foudre pour un candidat ?

Curiosité, force de proposition, créativité, sens du collectif, engagement et ouverture d’esprit.

Votre secret pour anticiper les mutations et permettre à vos équipes d’avoir toujours un coup d’avance ?

Il faut savoir écouter, rester humble et frugal pour continuer d’apprendre et de rester ouvert sur le monde. Je dirais qu’il faut aussi savoir rêver et oser faire de ses rêves une réalité.

Le projet du moment ?

Nous travaillons par exemple sur des services innovants qui permettront à nos clients de travailler à distance grâce à la réalité augmentée. Le monde change à vitesse grand V et nous ne cessons d’essayer de trouver des solutions adaptées.

Que vous a apporté votre diplôme d’HEI ?

Je suis très heureux d’avoir choisi cette école qui porte des enseignements de grande qualité et regroupe des enseignants très proches de leurs étudiants. La force de cette formation est sa vision humaniste, essentielle à tous les jeunes ingénieurs pour réussir dans le monde professionnel.

Qu’avez-vous conseillé aux étudiants quand vous étiez parrain d’une des promos ?

Je leur ai dit d’avoir confiance en eux, d’oser entreprendre en entreprise ou en créant une nouvelle société de A à Z. Soyez soucieux de faire quelque chose de beau. La formation vous le permet. En tant qu’ingénieur, vous avez un rôle important dans la transmission et la création d’un monde meilleur.

#JobBoard

Generix Group recrute des ingénieurs développement logiciel, algorithme et intelligence artificielle et des data analysts. L’entreprise ouvre également plusieurs postes en alternance (60 alternants en 2019 !).

Chiffes-clés : 81,1 millions € de CA (dont 60 % à l’international et 13 % consacré à la R&D) / Présence dans plus de 60 pays / 6 000 clients / 600 collaborateurs

Contact : vberjonneau@generixgroup.com