« Venez bousculer le modèle coopératif agricole français ! » C’est le cri du cœur de René Bartoli (Ensaia Nancy 78), Directeur général d’EMC2. La coopérative agricole de Lorraine et Champagne-Ardenne est en pleine transformation et accueille les talents qui veulent inventer un nouveau business modèle pérenne. Et si c’était vous ?

 

Le modèle coopératif agricole français n’a pas dit son dernier mot ! C’est le message de René Bartoli qui mouille sa chemise depuis 17 ans pour défendre les 3 000 agriculteurs d’EMC2, une des coopératives françaises les plus performantes via la production de blé, d’orge de brasserie et de colza.

Ubérisation de l’agriculture

Cette arme fatale de l’agriculture française doit pourtant se réinventer. En cause, l’uberisation qui touche aussi le secteur agricole. « Avant, l’agriculteur allait chercher ce dont il avait besoin dans l’un de nos 38 silos et en profitait pour regarder les cours des céréales et discuter avec ses collègues. Les nouveaux comportements d’achats et les évolutions législatives nous obligent à bouleverser les circuits de commande et de distribution et à privilégier les technologies digitales. »

Aladin, coup de génie ?

À l’instar de la plateforme digitale Aladin, qui privilégie les circuits directs et couvre 100 % des besoins des agriculteurs en matière de conduite de leurs exploitations : gestion des commandes, achat, information, conseil. « Aladin nous permet surtout de collecter une masse de données considérable. C’est la gestion de ce big data qui nous conduit à recruter des têtes bien faites ! »

 Des geeks aux petits oignons

Chez EMC2, les développeurs informatiques sont donc rois. « Ces talents qui ont entre 25 et 32 ans, sont capables de prendre n’importe quel problème et de le traiter. J’essaye de les garder au chaud car les concurrents veulent nous les piquer ! Je les aime profondément car ils amènent des idées et des méthodes nouvelles et nous permettent de gagner en productivité, en efficacité et en innovation. »

Opportunités tous azimut

Et chez EMC2, les talents sont attendus à tous les étages car l’entreprise change ses habitudes en profondeur. « Nous avons besoin de compétences en agronomie, commerce, informatique, comptabilité, logistique et supply chain. Nous recrutons aussi des conducteurs de projets qui doivent faire respecter les plannings et les tâchesUn jeune peut vraiment s’éclater ! »

Filières d’avenir

Last but not least, EMC2 recrute des diplômés pour travailler dans les filières d’avenir que sont les bio-intrants et la chimie verte. « Ces ingénieurs et chimistes peuvent rejoindre notre centre de recherche pour travailler sur les matières végétales du futur qui remplaceront les produits phytosanitaires actuels. L’avenir de l’agriculture française et globale, c’est chez nous que ça se passe ! »

La passion de la terre « Mon père était agriculteur et ingénieur agronome. Il a été directeur de coopérative pendant une douzaine d’années. Je suis donc un enfant de la coop. Les agriculteurs sont une espèce en voie de disparition. Il faut les écouter et les conseiller dans la durée. Quand ils comprennent que nous sommes leur bras économique, ils sont reconnaissants et s’engagent à fond. »

#TousEngagés « Dans le cadre du projet « Mieux Travailler ensemble » (MTE), nous avons envoyé des questionnaires à nos 680 salariés pour connaître leurs conditions de travail. Résultat ? Un taux de réponse de 93 % et la création de groupes de travail transversaux pour repenser l’organisation des postes ou de certains départements. »

Chiffres clés : 600 millions € de CA / 650 salariés à temps plein / 63 points de collectes pour les céréales / 1 million de tonnes de céréales collectées

Contact : rene.bartoli@emc2.coop

Bonduelle : une boîte qui conserve sa fraîcheur

Légumes en conserve, frais ou surgelés, Bonduelle est une marque familiale, historique et iconique en France mais aussi à l’international.

Aéronautique & défense : qui sera le nouveau Thomas Pesquet ?

Travailler à la NASA ? Un rêve devenu réalité pour Alexandre Kling, diplômé de l’ENSMA. Zoom sur une filière aux multiples défis.

Recrutement, des lendemains qui chantent

Emploi des cadres : tous les indicateurs sont au vert, notamment pour les jeunes diplômés qui représentaient une embauche cadre sur 5 en 2019. Les tendances à ne pas rater en 2020.

{TRIBUNE} « Nous y voilà, nous y sommes »

Je le dis ici sans aucun cynisme : merci coronavirus pour ce coup de pied au cul aussi violent que salutaire Tribune de notre journaliste Jérôme Bourgine

Faites de votre marque une championne des réseaux sociaux !

Tuto des pros de l’agence digitale Braaxe : comment gérer les réseaux sociaux d’une marque ? Leurs 7 conseils.

Influenceurs : le marketing derrière vos écrans

Blogueur, Youtubeur ou Instagrameur, les influenceurs font rêver les Français. Mais qui sont-ils ? Coup de projecteur sur un nouveau métier.

E-tourisme : votre destination de rêve dans la poche !

Le tourisme aussi connaît sa révolution digitale. Comment les géants du tourisme se sont adaptés aux nouveaux modes d’achat et de consommation ? Eléments de réponse.

ENGIE Impact : construire un avenir zéro carbone !

Pilier essentiel de la stratégie zéro carbone du troisième groupe mondial dans le secteur de l’énergie, ENGIE Impact offre de belles opportunités aux jeunes ingénieurs dans la data et le conseil comme en témoigne Mathias Lelièvre, son CEO depuis avril 2019.

Sinomed : l’innovation, méthode ENS

Des Cours Florent à Sinomed, il n’y a qu’un pas ! Christophe Bureau (ENS 94), Vice-Président stratégie innovation du groupe nous partage sa passion pour la recherche et le développement de nouvelles innovations au sein du leader mondial des dispositifs médicaux.

Kaufman & Broad : devenez promoteur de vos idées

« Découvrez le métier de promoteur et rejoignez un groupe qui vous fait confiance » assure Virginia Bernoux, Directrice Générale chez Kaufman & Broad