Puiser des orientations stratégiques dans la culture populaire : de la science-fiction ? Eh bien oui ! Vecteur d’innovation et de création, catalyseur de discussion : le design fiction se met aujourd’hui au service de la stratégie des plus grands leaders. Eclairage.

 

Créativité, prospective : les moyens ne manquent pas pour se projeter et ouvrir des voies vers le futur. Ou plutôt des futurs, probables, préférables, vertueux ou plus risqués. Et quoi de mieux pour les matérialiser que d’utiliser la science-fiction ? Formalisé dans les années 2000 par Bruce Sterling, auteur de SF américain, le design fiction consiste à mettre en scène et à maquetter ces futurs pour confronter ceux qui les manipulent à un monde possible. Ou quand la projection dans le futur permet de choisir de nouvelles orientations pour agir.

 

La fiction, c’est du sérieux

« Le design fiction utilise un terrain de jeu stratégique classique en y ajoutant des imaginaires à partir desquels on construit des fictions. On maquette des possibles et on définit le futur préférable », introduit Nicolas Minvielle, directeur du Ms Marketing, design et création d’Audencia. Mais ce n’est pas parce qu’on parle science-fiction que ce n’est pas du sérieux ! Bien au contraire. Le design fiction est aujourd’hui utilisé, entre autres, par de grands groupes aéronautiques ou récemment, par le Parlement anglais, sur un sujet lié à l’accompagnement des personnes âgées.

Arbitrez le futur !

Mais pas de design fiction sans écosystème plausible. « On n’embarque pas les gens avec un PowerPoint de plan stratégique. Il faut construire un monde croyable en multipliant les acteurs et les mises en scène. « Lors du dernier Hello Tomorrow Global Summit, mon collectif s’est inséré dans les pitchs des startups devant 500 stars de la R&D mondiale. Notre pitch : grâce à nous, mesurez le taux de pollution dans l’air en prenant une photo avec votre smartphone. En fonction de ces données, votre banque pourra pondérer vos taux d’intérêt et Tinder vous trouvera des matchs sains. A la fin de la journée, nous avions sept demandes d’embauches ! Le design fiction est un moyen de lancer le débat et de générer de la conviction. Grâce à lui, vous pourrez arbitrer sur des futurs », conclut-il.

Quand la réalité dépasse la fiction  Nous connaissons tous le bruit des sabres laser lors des combats spatiaux de Star Wars… alors même que nous savons qu’en l’absence d’oxygène, aucun son ne peut être réellement émis. Une situation qu’on retrouve « dans la vraie vie ». Lorsqu’on leur tire dessus, les pilotes d’hélicoptères ne peuvent pas entendre le bruit des projectiles, couverts par celui des pales et du rotor. Une entreprise a donc créé un siège qui reproduit la zone et la puissance de l’impact. « On dit qu’on n’imagine plus rien mais je ne suis pas d’accord. On a certes tué les grands mythes mais on peut encore imaginer avec passion sur de plus petites choses », insiste Nicolas Minvielle.

 

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.