Stars de nos petits déjeuners, nous connaissons tous les céréales Kellogg’s. En backstage, c’est une communauté de passionnés au service de marques iconiques, engagés pour la transition alimentaire. Comme son PDG Produits Alimentaires, Eric Le Cerf (ESSEC Global BBA 91).

 

crédits KelloggCompany

« Nous sommes une entreprise dont l’ambition est de proposer des produits de qualité pour un monde plus sain. » Telle était la devise de Will Keith Kellogg, fondateur visionnaire de Kellogg’s en 1906. Un leitmotiv plus que jamais d’actualité.

Pour un monde plus healthy

Le géant céréalier continue en effet toujours d’améliorer ses produits pour qu’ils restent délicieux, sains et de qualité en respectant son savoir-faire centenaire. « Toutes nos céréales sont sans colorants, sans arômes artificiels et beaucoup moins sucrées. Nous avons, par exemple, réduit de 50 % le sucre de nos Coco Pops : ces céréales chocolatées sont les moins sucrées du marché ! » se félicite le PDG. Objectif 2020 : performer encore plus au Nutri-score.

Fidèle à son héritage, moderne dans sa RSE

Kellogg’s s’engage aussi sur le plan environnemental. « Nous travaillons avec 355 000 agriculteurs dans plus de 40 pays, sur des pratiques agricoles de plus en plus durables. Nos ingrédients sont certifiés et nous nous engageons à ce que nos packaging deviennent réutilisables, recyclables ou compostables à 100 %, d’ici 2025 » Et sur le plan sociétal ? « En 2019, nous avons donné aux Restos du Cœur et aux Banques Alimentaires l’équivalent de 5,6 millions de petits déjeuners » donne pour exemple le dirigeant. Pour sûr, les initiatives RSE font partie de son ADN. « Nous sommes aussi très engagés du côté de la diversité et de l’inclusion », ajoute-il, fier d’en être le PDG.

PDG, sa vocation ?

« Plutôt une aspiration » modère Eric Le Cerf. « Je voulais faire la différence en travaillant en équipe au service d’un succès collectif. Il n’y a rien de plus motivant ! » C’est pourquoi il définit son job de président-directeur général comme une opportunité incroyable de servir l’entreprise, une communauté et ses clients. « Pour que notre activité soit pérenne, je dois impulser une dynamique et mobiliser toutes nos parties prenantes externes / internes afin d’atteindre nos objectifs. » Sa force ? « Mes collègues me reconnaissent une certaine énergie et un focus sur les grandes priorités qui font la différence. »

« La compétence insoupçonnée de mon métier ? La recherche du bon équilibre entre exigence du résultat et bienveillance. »

Recrutement en vue

Aux côtés du PDG, de nombreuses opportunités de carrières vous attendent chez Kellogg’s. Le spécialiste des petits déjeuners propose des postes en stratégie commerciale, marketing, force de vente, supply chain, finance, RH ainsi qu’au département nutrition (R&D, qualité, veille réglementaire…). Les étudiants en recherche de stage sont aussi les bienvenus. « 80 % des jeunes de notre entreprise sont d’anciens stagiaires », précise le PDG. « L’industrie alimentaire est essentielle et plus que jamais au cœur des enjeux de la société. C’est passionnant. Rejoignez-nous, participez à cet élan pour un monde plus sain, plus juste et plus inclusif ! »

#PDGTousEngagés

« Faire que chaque jour compte. Impacter positivement le business quand je suis avec mes équipes et passer de précieux moments en famille. »

Le saviez-vous ?

La gamme de produits Kellogg’s s’étend aussi aux barres de céréales, aux céréales bio Verivalet aux chips Pringles.

Chiffres clés Kellogg’s France : 325 millions € de CA / 160 collaborateurs / 40 % de parts de marché des céréales / 2e sur les barres de céréales / Leader des tuiles dans la catégorie apéritifs salés

Kellogg’s monde : Leader des petits déjeuners / 2e producteur de snacks salés / Présent dans 180 pays / 13,5 milliards $ de CA

Contact : eric.lecerf@kellogg.com

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.