Dès la 1ère année, les 300 étudiant.e.s de l’Ense3 développent leurs compétences au travers d’un Apprentissage Par Problèmes (APP) innovant, élaboré avec le soutien de l’équipe PerForm*. Propos recueillis par Aurélie Feron, conseillère pédagogique à PerForm*, auprès de Stéphane Guillet, responsable de l’APP de 1ère année à Grenoble INP – Ense3.

 

Sur 10 semaines, ils.elles imaginent des solutions, en groupes de 6, autour de 3 problèmes pluridisciplinaires : une hydrolienne de rivière, une conduite hydraulique ou un véhicule intelligent. Tout est transformé, du rôle des enseignant.e.s** jusqu’aux présentations dans l’Agora de l’école !

C’est quoi l’Apprentissage Par Problèmes ?

L’APP est une méthode pédagogique où les étudiant.e.s travaillent en groupes pour résoudre un problème complexe. Au travers de cette résolution, ils développent des compétences scientifiques, organisationnelles et sociales. Comme il n’y a pas de solution unique, chaque groupe le résout à sa manière.

Pourquoi l’Apprentissage Par Problèmes ?

Il existe des projets depuis très longtemps dans les écoles d’ingénieur.e.s. L’APP est comme un projet : il faut résoudre un problème. Et, pourtant c’est différent, car tous les étudiant.e.s apprennent les mêmes choses, personne ne devient l’expert d’un sujet… Or, on avait besoin de développer, pour tous les étudiant.e.s, des compétences communes et interdisciplinaires.

Comment ces APP ont-ils été mis en place à Grenoble INP – Ense3 ?

Avec PerForm*, on a construit un scénario pédagogique. On a dû imaginer 3 problèmes différents, car les étudiant.e.s vont s’orienter vers 8 filières en 2èA :

  • Concevoir une hydrolienne de rivière (mécanique des fluides, transmission mécanique, électricité, énergétique)
  • Concevoir une conduite hydraulique (mécanique des solides et des fluides, thermique, énergétique)
  • Concevoir un véhicule intelligent (capteur, moteur électrique, simulation, régulation, mécanique)

Et pour que les séances d’APP soient régulières et bien placées dans l’année, il a fallu faire évoluer la maquette pédagogique.

Comment cela-t-il se passe concrètement ?

Les groupes hétérogènes de 6 à 7 étudiant.e.s travaillent sur leur problème pendant 40h avec :

  • des moments de travail en groupe et de travail personnel
  • des séances de questions-réponses
  • des rendus intermédiaires pour donner des feedbacks aux étudiant.e.s
  • un rapport de synthèse de leur solution
  • un poster et une présentation dans l’Agora de Grenoble INP – Ense3 où les groupes sont mélangés entre les APP

Qu’en pensent les étudiant.e.s ?

Les étudiant.e.s sont parfois déroutés, car qu’ils.elles doivent créer des données, émettre des hypothèses, trouver des méthodes de résolution…
«Ce projet est très formateur, le fait de réunir plusieurs cours pour trouver des solutions change des formations classiques par CM*** et TD.»
«Dimensionner et choisir sur du matériel disponible est un exercice auquel nous ne sommes pas habitués.»
«J’ai beaucoup aimé le fait qu’un effort ait été fait pour mixer les amphis ! Cela m’a permis de rencontrer de nouvelles personnes, et d’apprendre à travailler avec des gens que je ne connais « que » à travers ce projet.»
«L’APP a été un des meilleurs enseignements de cette année : interdisciplinaire, mêlant communication et technique.»

[extraits des questionnaires d’analyse de dispositif]

Qu’est-ce que cela change pour les enseignant.e.s ?

Nous travaillons en équipes de 3 pour 50 étudiant.e.s avec des compétences disciplinaires complémentaires. Nous avons changé de rôle, on est tuteur.rice pour aider chaque groupe d’étudiant.e.s à trouver sa solution, ou expert.e dans les séances de questions-réponses. On a appris à répondre aux questions des étudiant.e.s par des questions, avec les ateliers organisés par PerForm. La directrice des études et le directeur adjoint y participent aussi !

* PerForm : équipe de soutien à l’enseignement de Grenoble INP
** Équipe enseignante : S Guillet, H Khennouf, C Bourgeois, J-Y Voyant, J-L Schanen, T Nagel, L Missemer, R Chassagne, J-L Amen
*** CM : cours magistraux, TD : travaux dirigés

Generix Group : d’une entreprise française to be au BtoB à l’international

Generix Group édite des logiciels pour la supply chain pour les écosystèmes industriels, logistiques et du retail du monde entier. Success story.

Service civique : le bon plan insoupçonné

Engagement, alternative au stage, accomplissement personnel, expérience professionnelle… Toutes les raisons sont bonnes de tenter un service civique.

Intégrer le monde des Nanotechnologies avec Mentor, une société du groupe Siemens!

Leader mondial de l’EDA, Mentor, une société du groupe Siemens conçoit et vérifie des circuits électroniques et des logiciels embarqués, explique Bruno Garnier, Director Operational Programs.

DORIS Engineering : Rejoignez les architectes de l’énergie en mer

DORIS Engineering construit sa réputation sur le design de superstructures pour le monde maritime. Rencontre avec Xavier Grandiaud, Directeur Général Délégué et Olivier Benyessaad, Head of Business Développement.

CLIMESPACE : rejoignez une entreprise rafraîchissante !

Filiale d’ENGIE, CLIMESPACE développe et exploite le réseau de froid urbain de la Ville de Paris depuis 1991. Jean-Charles Bourlier, le directeur général, nous parle des projets de son entreprise.

Sofimac Investment Managers : la création de jeunes pousses, c’est l’avenir !

« Le nouvel eldorado, c’est la création de start-up ! », assure Pascal Voulton, Président de Sofimac Investment Managers

Avec GSK, devenez le leader de votre carrière

Comment GSK fait la différence ? Entretien avec Frédéric Martin (CentraleSupélec 2003), VP & Commercial Director Oncology de GSK.

Rejoindre Veolia Eau d’Ile-de-France, ça coule de source !

Filiale du leader de la gestion optimisée des ressources, l’entreprise produit l’eau potable pour 151 communes en Ile-de-France et 4,6 millions d’habitants.

Elekta ose pour la bonne cause !

Cette compagnie suédoise fondée ne 1972 par un neurochirurgien est à la fois une jeune entreprise agile et un expert historique de la radiothérapie. Objectif : lutter contre le cancer.

Talkwalker & Société Générale : la tech made in Luxembourg

Respectivement CEO de Talkwalker et Global Head of Market Solutions and Digital Transformation Officer à la Société Générale, Robert Glaesener et Bertrand Kauffmann ont deux points communs : l’innovation et le Luxembourg.