Enseigner à des professionnels en formation continue requiert une posture beaucoup plus exigeante que pour des étudiants en formation initiale. L’usage de ressources variées et la mise en œuvre d’une pédagogie active permettent de réconcilier théorie et pratique. Par Olivier Thual, Julie Albagnac et Ludovic Cassan, Enseignants chercheurs de l’Institut National Polytechnique de Toulouse, en collaboration avec Thomas Expert, Ingénieur formateur de l’Unité de proFessionnalisation pour la Performance Industrielle du Groupe EDF.

 

L’Institut National Polytechnique de Toulouse (Toulouse INP) et l’Unité de proFessionnalisation pour la Performance Industrielle (UFPI) du Groupe EDF sont associés pour animer un stage de formation continue en « Hydraulique Fondamentale ». Le défi qui consiste à aborder des notions théoriques avec des professionnels opérant sur des aménagements hydroélectriques est relevé en faisant cohabiter des ressources pédagogiques sur mesure avec des travaux pratiques et des études de cas en lien direct avec leur métier.

Une collaboration entre l’ENSEEIHT et EDF pour la formation continue

L’École Nationale Supérieures d’Électrotechnique, d’Électronique, d’Informatique, d’Hydraulique et des Télécommunications (ENSEEIHT) est une composante de Toulouse INP, qui possède une longue histoire en hydraulique, entre autres domaines. L’Unité de proFessionnalisation pour la Performance Industrielle (UFPI) du Groupe EDF forme, depuis plus de 50 ans, les agents intervenant pour l’exploitation, la maintenance et l’ingénierie de ses aménagements hydroélectriques. Ces deux organismes ont décidé d’organiser conjointement une formation en « Hydraulique Fondamentale » pour aborder les notions essentielles de l’hydraulique en charge ou à surface libre. Il est prévu d’organiser deux stages de formation d’une semaine par an, le premier ayant eu lieu en septembre 2018.

Des ressources pédagogiques numériques et expérimentales

Pour garantir le succès de cette formation, de nombreuses ressources pédagogiques ont été mises en place. Dans un premier temps, un ouvrage d’une centaine de pages a été rédigé spécifiquement [1]. Ce livre, que les stagiaires gardent à l’issue de la formation, constitue une trace écrite qui contribue à fixer la mémoire des notions acquises. En amont de la formation, les stagiaires sont invités à visionner une ressource pédagogique numérique de type MOOC [2], composée d’une cinquantaine de courtes vidéos exposant, sous forme de cours magistral, le contenu du livre. En parallèle, plusieurs dispositifs expérimentaux ont été mis en place pour proposer des travaux pratiques illustrant les notions de ce cours d’hydraulique. C’est le cas, par exemple, d’une maquette mobilisant 4 m3 d’eau en circuit fermé pour mesurer le débit à travers des orifices, à l’image des évacuateurs de crue des barrages (figure ci-dessus). Enfin, des études de cas, illustrant des situations concrètes rencontrées dans l’exploitation des aménagements hydroélectriques, ont été soigneusement choisies pour faire le pont entre les notions théoriques abordées dans la formation et la réalité du métier des apprenants.

Des interactions riches et appréciées

 La première instance de la formation a montré que les interactions avec des professionnels en formation continue étaient très différentes de celles que les enseignants ont l’habitude de développer avec les étudiants en formation initiale. Dès les premiers cours, il est apparu que l’enseignement transmissif traditionnel, consistant à décrire les équations mathématiques de la modélisation hydraulique, devait être remplacé par une pédagogie active permettant aux apprenants une plus grande contrôlabilité sur le déroulé du cours. Le programme théorique étant couvert dans le livre et les cours magistraux de la ressource pédagogique, la semaine de formation s’est déroulée sous la forme de cours inversés où les formateurs répondaient à un feu nourri de questions en lien direct avec des applications pratiques. Ces interactions, appréciées par les stagiaires, ont été très enrichissantes pour les enseignants et leur ont permis de faire évoluer leurs pratiques pédagogiques auprès des élèves ingénieurs en formation initiale. Désormais, ils ont toujours le réflexe d’évoquer des applications pratiques en face de chaque nouveau concept, comme si des professionnels expérimentés étaient présents dans l’amphi. Leurs enseignements évoluent vers des « Apprentissages par Problèmes et par Projets » en s’éloignant progressivement des cours magistraux.

Pour en savoir plus, c’est ici :

[1] Livre de référence du cours : O. Thual, Hydraulique pour l’ingénieur généraliste, Cépaduès Éditions, 2018.

[2] Ressource pédagogique numérique de la formation « Hydraulique Fondamentale »

[3] La Pédago’Tech de Toulouse INP et la page professionnelle d’Olivier Thual.

 

[EXCLU ICN] Travailler dans le numérique : des opportunités à saisir pour les jeunes diplômés !

Une table ronde sur les métiers du numérique animée par Nathalie Dagorn s’est tenue avant le Covid à ICN Business School Nancy

[#PopTaCulture] Jimi Hendrix : « Un rêve inachevé »

Passionnée de musique, Nicole Le Rouvillois, professeur de management d’ICN Business School, nous fait (re)découvrir ce génie incontestable du 20e siècle.

[Expert MINES SAINT-ETIENNE ] « Le développement durable et la responsabilité sociétale au cœur de notre stratégie »

Avec le vote en juin de sa stratégie DDRS, Mines Saint-Etienne veut renforcer son engagement historique sur sa reconnaissance internationale.

[#PopTaCulture] Sherlock Holmes et Miss Marple : les experts du “sensemaking”

Miss Marple et Sherlock Holmes : détectives et managers ? Analyse de ces deux célèbres personnages de fiction par un professeur d’IMT Business School.

[Exclu] Les directrices et directeurs RSE, futur-e-s DG ?

Besoin d’une directrice générale ou d’un directeur général pouvant inspirer, piloter et incarner ce changement de modèle.

[EXPERT GRENOBLE INP] La crise de la COVID-19 : une révolution numérique dans les pratiques pédagogiques ?

La situation inédite de la période de confinement a amené l’enseignement supérieur à s’adapter en urgence à l’enseignement à distance.

[EXPERT ESILV] L’apprentissage pour monter rapidement en compétences

L’apprentissage est le fruit d’une longue tradition de formation : en artisanat, restauration, boulangerie, hôtellerie, comme dans tous les métiers de l’industrie

[EXPERT AUDENCIA] De Chief Financial Officer à Chief Value Officer : la transformation du DAF

Les professions du chiffre opèrent leur transformation à grand pas. D’une part, les formations intègrent les enjeux sociétaux et environnementaux, d’autre part, les professions s’allient pour hybrider leurs compétences.

[EXPERTS] Mettre la nature au cœur du métier de directeur immobilier

Dans son annuaire de 2020, l’association des directeurs immobiliers (ADI) note que 65 % des directeurs immobiliers sont rattachés à la direction générale, confirmant le rôle stratégique de ce poste.

[ANALYSE] Les étudiants-entrepreneurs, de plus en plus concernés par le monde de demain

Protéger l’environnement ou encore aider les autres : près de 75% des projets de startups des étudiants du PULV ont une dimension responsable !