Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Covéa : le contrat de confiance avec les jeunes talents – L’interview d’Amaury de Hauteclocque

Amaury de Hauteclocque, directeur général des Coopérations humaines de Covéa
@Poly

Gérer des hommes, Amaury de Hauteclocque (DEA de droit pénal, Université Panthéon-Assas 1991 – École nationale supérieure de la Police 1994) en a fait une expertise et une force. Ex-responsable du RAID et actuellement Directeur général des Coopérations humaines de Covéa, il partage sa vision du management.

Amaury de Hauteclocque, directeur général des Coopérations humaines de Covéa
© Raphaël Dautiny

Qu’est-ce qui peut bien pousser un haut dirigeant de la Police Nationale à rejoindre un groupe mutualiste. « L’assurance est un rouage essentiel pour que la vie en société puisse fonctionner de façon équilibrée. Choisir ce métier, c’est être au cœur de la vie économique et de l’évolution des comportements sociétaux. C’est être aussi au cœur de ce pacte de confiance et de fidélité noué avec le sociétaire. »

RAID dingue de ses équipes

L’aventure humaine ! Voilà le fil conducteur de la carrière d’Amaury de Hauteclocque. Parmi les valeurs communes à une unité d’intervention et à un groupe mutualiste : l’écoute, le partage, le sens des actions menées et la culture de l’exigence. « Les valeurs d’engagement et d’équipe que j’ai pu mettre en œuvre auparavant ont un prolongement assez fort avec la culture managériale au sein de notre groupe mutualiste : le collectif doit primer.  L’une des richesses de Covéa  est l’importance accordées aux voix dissonantes qui composent justement ce collectif. C’est pourquoi, les jeunes talents occupent une place centrale dans notre transformation. Par leur approche coopérative et leur demande de sens, ils nous poussent à agir différemment. »

Faire confiance aux jeunes talents

Le manager ne doit pas seulement relever les défis : c’est l’essence même de son métier. Il doit surtout maintenir l’engagement de ses collaborateurs au fil des jours, et voilà finalement son vrai défi.

« Il ne faut jamais dire que la confiance se gagne. La confiance se donne ! Et pour être nourrie en retour, elle implique un certain niveau d’exigence. Le monde de l’assurance évolue et devient plus complexe. Désormais, les dossiers doivent être pris en charge par un collectif et non un expert isolé. C’est en échangeant et en confrontant les idées que vous faites ressortir la plus grande des richesses. »

Le sens de l’engagement

Qu’on se le dise, Covéa est un groupe mutualiste engagé ! Engagé pour ses sociétaires mais aussi pour ses collaborateurs. Un accord a notamment été signé afin d’ancrer l’organisation hybride du travail autour de trois jours en présentiel et deux jours à distance. « Nous sommes aujourd’hui une entreprise unique offrant une mobilité sur tout le territoire français à travers nos trois marques. Notre positionnement offre ainsi tout le confort nécessaire pour évoluer dans la culture de la confiance. »

Entre 1 500 et 2 000 recrutements par an 

Comment cette confiance s’exprime-t-elle en interne ? En donnant l’opportunité, à qui témoigne de l’envie, d’occuper des responsabilités… sans attendre le poids des années. L’ambition d’Amaury de Hauteclocque : pouvoir reconnaître celles et ceux qui s’engagent au profit de l’entreprise, quel que soit leur métier. « Les jeunes que nous recrutons ont une vraie appétence à travailler de façon matricielle et en communauté. C’est très enrichissant. Ils ont une exigence en termes d’outils, une utilisation naturelle des réseaux sociaux, une réelle quête de sens… Ils nous questionnent sur nos dispositifs et sur les raisons pour lesquelles nous avons adopté telle position et non une autre. Nous attendons d’eux qu’ils nourissent cette culture de la collaboration et de la coopération. »

Le coup de jeune de Covéa

En réponse à la crise sanitaire, le groupe a mis en place un plan d’action en faveur des jeunes talents. Objectif : accélérer l’accueil des alternants et des stagiaires. L’entreprise ouvre ainsi ses portes à plus de 400 alternants dès septembre 2021. Et tous les métiers sont concernés : juridique, actuariat, marketing, RH, finance, gestion de projet, data science, IA… En 2022, plus de 500 postes en alternance seront proposés ainsi que 500 stages, soit le double par rapport à aujourd’hui.

Contact : amaury.de-hauteclocque@covea.fr

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter