Spécial anniversaire : les 45 ans de l’ISG

 

‘‘Faster Further Freer’’. C’est autour de ce motto très fort que Stéphane Tsassis fédère l’ensemble de ses équipes. Ce diplômé de l’ISG (90), attiré très jeune par l’univers de la parfumerie, est aux commandes de Coty Beauty, l’un des principaux acteurs mondiaux du secteur de la beauté, en qualité de senior vice president commercial.

Stéphane Tsassis (ISG 90), Senior Vice President Commercial Coty Beauty

Stéphane Tsassis (ISG 90), Senior Vice President Commercial Coty Beauty

Après des études de droit, Stéphane Tsassis entre à l’ISG, une des rares écoles à proposer un cursus multinational, qui lui fait découvrir la Chine, le Japon, la Corée et les Etats-Unis. « Cette ouverture vers l’international m’a séduit et conforté dans mon choix de carrière. » A l’ISG, école très proche des entreprises, chaque étudiant accompagne une entreprise tout au long de son cursus. L’un des projets de Stéphane Tsassis sera axé sur la création aromatique dans la parfumerie, il effectuera son stage de fin d’études dans la cosmétique. Du parfum, il passe au champagne, avant de revenir à ses premières amours et de rejoindre Coty, un groupe au spectre large en termes de marques, dont le créateur a voulu très vite démocratiser le parfum.

 

Un leader mondial de la beauté
Leader en parfum masculin et féminin en mass market, n°2 en couleur en mass market, n°2 sur le segment des ongles, Coty est également n°2 en parfum sur le circuit sélectif. Le groupe possède un portefeuille de marques variées, en propre ou sur licence, comme Calvin Klein, Adidas, Chloé en parfums, Sally Hansen et OPI pour les ongles, Rimmel, Astor en maquillage. Cette société jeune, en forte croissance, a une vision très claire de ses objectifs, inspirée par un motto très fort « Faster Further Freer », qui met un accent particulier sur la valeur individuelle et l’aspect entrepreneurial. Présent quasiment dans tous les circuits de distribution de parfums et de cosmétiques, du mass à l’ultra prestige, Coty orchestre son développement autour de 3 piliers fondamentaux, le développement de son portefeuille, de sa part de marché, conjugué à une expansion géographique, la recherche de nouvelles licences et la croissance externe pour se renforcer sur des segments de marchés stratégiques « Mon rôle consiste à participer à la définition de la stratégie de Coty Beauty dans le cadre de plans à 3 ans, à m’assurer de la bonne mise en place de cette stratégie, à challenger, générer de la croissance et créer de la valeur. Mon rôle premier est de communiquer la vision, de la faire partager, d’animer les équipes – 10 000 personnes avec la Chine – et de les faire adhérer, de susciter la créativité. Je suis un homme de distribution, j’aime aller voir les gens sur le terrain. Dans le métier que j’exerce se nourrir du terrain est une des qualités majeures. »

 

A l’ISG, école très proche des entreprises, chaque étudiant accompagne une entreprise tout au long de son cursus.

Un patchwork de nationalités et de cultures
A l’affût de nouveaux ou de futurs talents, Coty recrute en France et à l’étranger des jeunes aux profils internationaux, issus d’écoles d’ingénieur, de commerce ou d’universités, notamment à travers les stages. Coty est un univers très cosmopolite, un patchwork d’origines, de nationalités et de cultures qui contribuent à créer une culture Coty, nourrie également par les acquisitions. Coty suscite la passion et offre des perspectives de carrière aux gens passionnés, aptes au travail en équipe. « Aujourd’hui toutes les écoles proposent des années de césure et recommandent une étape à l’étranger. Pour devenir des managers, les jeunes devront être curieux, écouter, communiquer, avoir des convictions. Ils ne doivent pas oublier qu’ils ont des devoirs, qu’ils doivent passer par une phase d’apprentissage et rester humbles. La courbe de Gauss c’est écouter, apprendre, savoir, faire savoir et savoir être. Aujourd’hui je travaille en France pour une société américaine, hier je travaillais au Japon pour une société française. La terre est ronde et la mondialisation, une réalité. On parle aujourd’hui de « made in France » et Coty fabrique aussi bien en France, qu’aux Etats-Unis, qu’en Espagne qu’en Chine mais je crois que le plus important est le « sold everywhere » ».

 

A.M.

 

Contact
www.coty.com rubrique ‘‘Contact us’’