Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Comment infiltrer le réseau Veolia Eau d’Île-de-France – L’interview de Nathalie Duchevet

Si l’eau est une ressource vitale, les jeunes talents sont essentiels à Veolia Eau d'Île-de-France et à Nathalie Duchevet, sa DG. La preuve dans son interview.
© photothèque SEDIF

Si l’eau est une ressource vitale, les jeunes talents, quant à eux, sont un élément indispensable à Veolia Eau d’Île-de-France. Nathalie Duchevet (INSA Toulouse 88), sa Directrice Générale, vous explique pourquoi.

Si l’eau est un réel enjeu de santé publique, elle n’est pas la seule. « L’eau intègre une forte dimension de développement durable et de performances plurielles d’un territoire. Nous sommes notamment le premier service neutre en carbone et nous avons mis en place un programme d’aide aux familles en situation de précarité. »

Un ServO et des cerveaux

Si l’eau est une ressource vitale, les jeunes talents sont essentiels à Veolia Eau d'Île-de-France et à Nathalie Duchevet, sa DG. La preuve dans son interview.
Nathalie Duchevet (c) Frédéric Prat

Pour relever ces défis sociétaux, Veolia Eau d’Ile-de-France mise en particulier sur les jeunes talents et sur l’innovation. Le ServO, le centre de pilotage global du service d’eau, en est le meilleur exemple. Avec des millions de données quotidiennes issues des usines, du réseau, des compteurs intelligents, il apporte une vision 360 de l’exploitation en temps réel et permet d’améliorer le service en étant au plus près des usages. « Nous attendons des jeunes qu’ils partagent la vision de notre métier mais également qu’ils détonnent. Nous avons ainsi confié la responsabilité de ce centre de haute technologie à un jeune talent d’une trentaine d’années ! »

L’alternance ouvre les vannes du recrutement

Chez Veolia Eau d’Ile-de-France, peu importe votre diplôme ou votre formation. C’est votre vision des enjeux de société et votre envie de vous confronter à de nombreux défis qui comptent au sein d’équipes en mode projet. Ici, pas de niveaux hiérarchiques à n’en plus finir. La simplicité relationnelle est de mise. « J’attends cette capacité de discuter avec tout le monde, d’apprendre et d’apporter sa créativité au-delà de son diplôme. Nous poussons ainsi depuis trois ans l’innovation managériale à travers le principe de pyramide inversée. » L’entreprise mène en parallèle une politique RH très active, notamment en alternance : elle accueille 90 jeunes alternants, du CAP au Master, parmi lesquels elle recrute une vingtaine de CDI chaque année.

Plongez dans Le Grand Bain

Veolia Eau d’Île-de-France a lancé « Le Grand Bain », son incubateur interne d’intrapreneurs. Un projet accompagné par Antropia ESSEC et confié à une jeune collaboratrice de 30 ans. Parmi les 80 volontaires, neuf ont pitché leur projet au ComEx et quatre d’entre eux ont été retenus pour intégrer la première promotion et pour être incubés pendant quatre mois. Les deux premiers projets ont été sélectionnés et seront prochainement déployés au sein de l’entreprise. L’un porte sur un équipement individuel de sécurité et de bien-être au travail dédiés aux équipes sur les chantiers. Un autre concerne une innovation technologique sur le réseau de distribution.

La diversité, source de talents

Ce qui caractérise le plus les talents façon Veolia Eau d’Ile-de-France? Leur diversité ! Convaincue qu’une entreprise avec une seule vision de son métier ne peut avoir toute la richesse nécessaire pour être efficace, Nathalie Duchevet accorde une grande importance à la variété des profils. « Il est essentiel d’apporter de la diversité dans les équipes. Nous privilégions la mixité et l’équilibre de profils et de générations dans les équipes. Notre priorité est de recruter des talents ouverts sur le monde extérieur et sur les nouvelles tendances digitales et sociétales. » Le comité exécutif donne l’exemple en étant paritaire. Nathalie Duchevet a également mis en place des petits-déjeuners en visio pour recueillir les attentes de ses collaboratrices et identifier ensemble les actions à mettre en place et co-construire la mixité de demain.

L’INSA, l’école de la diversité et de l’ouverture

« Selon mon souvenir, l’école était très ouverte sur l’extérieur, à commencer par les activités extra-pédagogiques, sportives ou culturelles, et sur la diversité. Certains élèves venaient de classes prépas, d’autres d’IUT… L’INSA cherchait vraiment à intégrer des profils très ouverts et complets. Mon entretien avait porté davantage sur ma personnalité que sur mon niveau d’études. La vision très large qui en résultait participait pleinement à former des ingénieurs très équilibrés au niveau de leur vie pro et perso. »

« Rejoignez-nous et grandissons ensemble dans une relation gagnant-gagnant. »

Contact : nathalie.duchevet@veolia.com

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter