Au cœur de l’économie mondiale et des enjeux commerciaux de millions d’entreprises, Coface est une société de taille humaine, en pleine transformation, qui compte sur les jeunes diplômés pour poursuivre sa croissance. Une culture de la performance fondée sur des valeurs partagées, des challenges et des opportunités à l’international : Xavier Durand (X 83, École des Ponts ParisTech 88), CEO, nous dévoile les nombreux atouts du Groupe.

 

L’assurance-crédit, le secteur idéal pour les jeunes diplômés ? Cet univers challengeant au cœur des problématiques des plus grandes entreprises est assurément le lieu parfait pour les âmes en quête de défis. « Nous couvrons les risques de 3,5 millions d’entreprises présentes dans 200 pays dans tous les secteurs d’activité. Si vous êtes intéressé par l’économie mondiale, animé par l’envie de travailler en équipe et la volonté de faire la différence, vous avez toute votre place chez Coface ! »

 Une culture : l’excellence

Comme en témoignage sa signature « For Trade », Coface est engagé en faveur du commerce, en simplifiant et facilitant les échanges mondiaux. « Le commerce est une force positive pour le monde, créatrice de richesse et de valeur. Les échanges internationaux favorisent également la stabilité économique et politique, des piliers essentiels à l’équilibre de la société. » Pari réussi pour Coface, puisque l’entreprise a été élue « Meilleure Marque d’Assurance-Crédit France 2018 ». La clé du succès pour Xavier Durand ? Plus de 70 ans d’expérience en assurance-crédit et en gestion des risques ! « Outre notre savoir-faire, incarné par notre réseau d’experts, nos clients apprécient  notre accompagnement sur-mesure, notre engagement sur la rapidité et la qualité de nos décisions de crédit, ainsi que l’expertise mondiale que nous leur apportons.»

Des technos qui assurent

Coface traite et analyse des millions de données chaque jour. Ainsi, les spécialistes des nouvelles technologies ont toute leur place au sein du Groupe. « L’une de nos valeurs ajoutées réside dans notre capacité à proposer à nos clients une analyse fine des risques : nous sommes une grande entreprise de datas dans laquelle les grandes innovations récentes trouvent une application naturelle. Le travail autour de la qualité de ces données est d’ailleurs parfaitement intégré dans notre stratégie de développement et d’innovation. Structurer, analyser et partager en temps réel toutes ces données récoltées est un vrai défi ! »

Engagés pour la diversité

Présent dans plus de 70 pays, la diversité est ancrée dans l’ADN de Coface. Cette présence sur tous les continents est un atout pour les jeunes diplômés qui ont des envies d’ailleurs. « Nous recrutons 30 V.I.E. chaque année. Ils se déplacent aux quatre coins du monde. Ils sont ravis de cette expérience qui favorise la fidélité de nos talents. »

Coface va même plus loin en développant une politique volontariste d’échanges de cadres à travers tout le Groupe. « Cette mobilité offre des opportunités à tous nos collaborateurs, de la finance aux ressources humaines, en passant par les commerciaux ou la gestion des risques. » Envie de tenter l’aventure ? Aujourd’hui, Coface recherche avant tout des jeunes diplômés en accord avec les valeurs du Groupe que sont l’orientation clients, l’expertise, , la collaboration, le courage et la responsabilité. Mais Xavier Durand est particulièrement attiré par les talents curieux et ouverts, ayant une appétence pour l’international.

 Vos clés pour évoluer dans ce monde « VUCA »?

« Se doter des outils adéquats pour analyser et traiter l’information rapidement
Être agile
Être expert dans son domaine
Ne pas avoir peur de prendre des savoir parfois privilégier la rapidité à la perfection de l’information, en ayant toujours le client à l’esprit. »

« La réussite de l’X sera collective ! »

 Votre formation à l’X, une carte maîtresse pour devenir CEO ?

« Polytechnique m’a permis de développer des capacités d’analyse et de synthèse qui me servent toujours aujourd’hui. Des qualités importantes dans ce métier, dont l’objectif est de donner du sens. L’X m’a également doté d’une première expérience humaine et managériale acquise durant mon expérience militaire d’un an en Allemagne où j’ai évolué dans un univers inconnu, nouveau, à la fois complexe et dur. »

#MonSuperPouvoir « Ma capacité à aller à l’essentiel. À partir d’informations multiformes, de signaux faibles, j’arrive à cristalliser un projet, une ambition et une stratégie. C’est une qualité qui permet de remporter l’adhésion de tous et d’être pertinent. »

Contact : communication@coface.com

 

Son mantra, son conseil à un jeune dip’, Xavier Durand nous dit tout en vidéo !

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.