Poussez les portes de la Maison Vuitton. Gaël Marchand (Master 2 Droit international, Université Paris II Panthéon-Assas 2007), directeur de la Sécurité Monde et des Services généraux de Louis Vuitton, membre du groupe LVMH, vous présente les « secrets » du management du leader mondial du luxe.

 

Avec votre « double casquette », quelles vos responsabilités au quotidien ?

En tant que directeur des Services généraux, je dois, en quelque sorte, gérer un hôtel 5 étoiles en m’assurant de la qualité et de la disponibilité des services proposés à l’ensemble des collaborateurs au siège international : accueil, propreté, environnement, maintenance des équipements, contrôle d’accès au site, logistique, flotte automobile… La direction de la Sécurité Monde de la Maison Vuitton représente quant à elle 75 % de mon activité et s’articule autour de deux périmètres distincts : le retail, à travers la protection des personnes, des biens et de l’information stratégique au sein de nos 460 magasins dans le monde et ensuite l’appui direct aux divers Métiers du Groupe.

Comment abordez-vous votre rôle de manager ?

Le management est un savant équilibre entre les évolutions et les « constantes ». Le spectre managérial étant aujourd’hui très large, il impose de savoir immédiatement différencier l’essentiel de l’accessoire. Le manager doit donc posséder une colonne vertébrale sur laquelle s’appuyer : des convictions fortes mais suffisamment souples pour s’adapter au changement de réalité.

Le théorème de Gaël Marchand « La fonction prime-t-elle sur le grade ? En entreprise, ce théorème est tout à fait vrai car le rythme de plus en plus rapide nous amène à fonctionner en mode projet transverse pour aller directement à l’essentiel. Les échanges et les interactions se multiplient et ce sont ces relations avec les équipes qui représentent l’essentiel ! Notre performance repose sur l’humain, c’est-à-dire sur les personnes qui composent Louis Vuitton et sur leur engagement. »

Comment construire cette conviction ?

Elle se construit tout au long de votre carrière selon vos échecs, vos réussites, vos rencontres, vos collaborateurs et… une très forte dose de travail ! Dans un monde rempli d’incertitudes et en mouvement permanent, cette colonne vertébrale est clé pour déployer une vision, professionnelle comme personnelle. Or avec les jeunes talents, la limite entre ces deux sphères devient de plus en plus fine. C’est pourquoi vous devez sans cesse donner du sens à ce que vous faites. Cette complémentarité entre savoir-faire et savoir-être a toujours existé mais aujourd’hui, elle représente une clé de réussite pour le manager.

Manager, c’est donc donner l’exemple ?

Les attentes des jeunes diplômé.es vis-à-vis de la société mais aussi de leurs managers ont évolué. Cela nous oblige à changer de posture. Un manager se doit à la fois d’être en amont en position de leader pour aller au contact des dirigeants, au centre pour prouver ses compétences mais également en aval pour déléguer et développer. Adopter ces trois postures en même temps est désormais devenu un minima.

Comment cette posture s’exprime-t-elle dans vos relations avec les jeunes talents ?

Comme le dit un proverbe guyanais que j’affectionne particulièrement : « Aller aussi loin que les pas puissent te porter ». Voilà le sens même de votre carrière chez Louis Vuitton : aux managers de pousser les talents et de les faire grandir dans l’entreprise, mais aux jeunes de nous pousser, nous aussi, à nous renouveler sans cesse. Leur flexibilité, leur mobilité et leur agilité font écho à notre expérience et à notre capacité à mobiliser les connaissances.

Comment les jeunes peuvent-ils justement bousculer un Groupe historique ?

Comprenez l’entreprise dans laquelle vous êtes, comprenez votre environnement, comprenez commet la Maison fonctionne, quels sont nos processus et aimez les produits. C’est ainsi que vous développerez votre savoir-faire. J’ai passé de nombreuses heures à mon arrivée dans le groupe dans les ateliers et dans les entrepôts pour comprendre ce qui anime les collaborateurs… Comme à l’armée, vous devez vous imprégner du terrain pour mûrir votre plan d’action.

De l’armée à la sécurité « Mon parcours dans la Gendarmerie m’a apporté ma colonne vertébrale c’est-à-dire une conviction. J’ai ensuite rejoint une entreprise spécialiste de la sécurité privée. Le fait d’avoir évolué au sein de ces deux mondes m’a beaucoup aidé, d’autant qu’ils partagent de nombreuses valeurs : le management fait partie intégrante de la carrière militaire. Pour preuve, le commandement participatif par objectif était déjà appliqué dans les années 70 ! La notion de ressources humaines est indissociable du leadership qu’il soit militaire ou managérial. Dans les deux cas, un leader se doit d’avoir des convictions, de l’empathie et une vision ! »

La clé pour une carrière en or chez Louis Vuitton ?

Faire la différence en entretien par sa volonté ! Je préfère un.e candidat.e moins qualifié.e mais avec une forte volonté, des convictions et un savoir-être aussi important que le savoir-faire. Autre facteur différentiant : l’expérience internationale. Une notion qui reste trop souvent encore peu développée. Un stage ou une année sabbatique passé à exercer un « petit boulot » à l’étranger vous permettra d’acquérir une maturité autre. J’ai moi-même passé trois ans au Canada et comme disait un ami Canadien : « Si tu commences un job et que tu n’es pas anxieux, c’est que tu n’as pas progressé. » Chez Louis Vuitton, nous vous aidons à sortir de votre zone de confort, à cultiver ce goût du risque, à oser… mais nous vous accordons aussi le droit à l’erreur. Cette part d’échec est inhérente à l’esprit d’entrepreneuriat.

Les jeunes talents vus par Gaël Marchand en 3 hashtags

#Compétences #Projet #Durabilité

Louis Vuitton en un pitch ?

En tant que leader de notre secteur, nous sommes des vendeurs de rêve, ce qui implique un engagement au quotidien. Intégrer Louis Vuitton, c’est intégrer un concentré d’intelligence et de volonté. Vous devez « aller chercher votre ceinture noire » c’est-à-dire devenir les champions des challenges qui vous seront proposés, avoir cette vocation à l’excellence. Et en tant que manager, je suis là pour vous accompagner.

Assas, terre d’excellence « Au-delà de la rigueur, les échanges, avec les professeurs et entre étudiants, ainsi que la diversité des profils en M2 m’ont énormément apporté. Nous étions alors quelques-uns à être déjà insérés dans la vie professionnelle au milieu de jeunes qui préparaient des concours administratifs ou qui terminaient leurs études. Cette diversité est un véritable enrichissement. De plus, ma promotion fut la 1re à recevoir son diplôme lors d’une cérémonie officielle. L’occasion de remettre en avant les valeurs d’excellence du Master. »

« Aimer le produit est la clé de votre réussite. »

Gaël Marchand (Master 2 Droit international, Université Paris II Panthéon-Assas 2007), directeur de la Sécurité et des Services généraux de Louis Vuitton

 

Contact : gael.marchand@louisvuitton.com

 

[L’heure du Choix] NEOMA BS – Reims ou Rouen : deux villes, deux ambiances ? Episode 2

Reims ou Rouen : comment départager les deux campus de NEOMA BS ? Deux étudiants partagent leurs meilleurs spots. Episode 2 à Rouen

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Les idées fourmillent à EM Strasbourg

Pendant un semestre, les étudiants du PGE d’EM Strasbourg ont travaillé sur un cas pratique transdisciplinaire : une entreprise fictive de vente d’insectes comestibles.

[L’heure du Choix] NEOMA BS – Reims ou Rouen : deux villes, deux ambiances ? Episode 1

Entre Reims et Rouen mon cœur balance. Comment départager les deux campus de NEOMA BS ? Deux étudiants partagent leurs meilleurs spots.

Audencia et le WWF France : 10 ans de partenariat et un renouvellement pour sensibiliser les décideurs de demain aux questions environnementales

Partenaires depuis 10 ans, Audencia et le WWF France travaillent ensemble pour intégrer le développement durable et la responsabilité sociétale au sein des programmes d’enseignement de l’école, de l’ensemble de ses activités et sur le campus. C’est pour prolonger ces dix années d’efforts dans la formation de la prochaine génération aux enjeux environnementaux que les deux partenaires ont décidé de marquer l’année 2020, année emblématique des 120 ans de l’école, par la reconduction de leur collaboration pour trois ans.

QS Executive MBA 2020 : Audencia intègre le top 100 mondial, et gagne 7 places en Europe

Le 30 juin, QS Rankings a dévoilé son classement mondial et européen des programmes Executive MBA. L’EMBA d’Audencia intègre pour la première fois le prestigieux top 100 mondial. Au niveau européen, le programme gagne 7 places pour se hisser à la 41e place. Le profil de ses participants lui permet même d’obtenir la 6e place mondiale sur ce critère.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

IMT Lille Douai annonce l’ouverture des inscriptions de son Mastère Spécialisé en Ingénierie de l’Économie Circulaire au Maroc pour la rentrée 2020

Cette formation, proposée en collaboration avec l’École Nationale Supérieure des Mines de Rabat (ENSMR), vise à former des experts de l’ingénierie environnementale et de l’économie circulaire, capables de répondre aux nouveaux défis écologiques et d’accompagner les entreprises et les collectivités dans la transition vers un modèle vertueux, basé sur l’économie des ressources naturelles et le recyclage.