Leaders, syndicats, collaborateurs, clients, partenaires… qui détient vraiment le pouvoir en entreprise ? Qui sont celles et ceux qui orientent la stratégie et impulsent les décisions ? Entre signaux faibles et actes forts : qui est à la barre du business ?

 

L’horizontalité ou la meilleure façon de rebattre les cartes du pouvoir et de l’influence en entreprise ? C’est en tout cas une tendance qui permet à l’informel de gagner du terrain dans la sphère professionnelle. « Les afterworks, les « moments machine à café » prennent de plus en plus de place dans une journée de travail. Un mouvement de fond favorisé par l’émergence de nouvelles configurations de travail (openspaces, travail à distance…) qui nous poussent à passer beaucoup de temps sous des standards informels. Un nouveau puzzle professionnel se met alors en place, on travaille de plus en plus en asynchrone et le temps de travail n’est finalement plus uniquement le temps passé au travail » constate Isabelle Barth, DG de l’INSEEC school of Business & Economics.

Rejoins ma tribu !

Alors que le formel prend du plomb dans l’aile, de nouveaux réseaux de pouvoir se mettent en place. Des réseaux d’amitié et d’affinités qui ne sont pas sans rappeler la théorie marketing des tribus de consommateurs. « Le fonctionnement des entreprises se rapprochent de plus en plus du mode tribal. Lorsqu’une tribu prend le pouvoir à un moment X, c’est très difficile à repérer dans l’organigramme classique. »

 Sous l’organigramme… des sociogrammes

Ce qui n’est pas sans questionner la place du leader. Car contrairement à ce qu’on pourrait penser, le leadership n’est pas intrinsèquement institutionnel. « Le leader c’est celui ou celle qui détient l’autorité… et ce n’est pas forcément le boss ! Le sympathique gardien de parking qui sait tout de vos déplacements et auquel tout le monde fait des confidences finit par détenir une sorte de leadership. Sous l’organigramme il y a des sociogrammes », insiste Isabelle Barth.

>>> Apprenez à manager votre manager grâce à Isabelle Barth

L’obsolescence des compétences

Une dynamique qui entre parfaitement dans les schémas de Millennials à la recherche de leadership et de légitimité, plus que d’étiquettes. On doit leur prouver sa compétence. Rien n’est acquis et on peut facilement perdre du leadership si on passe à côté d’un renouveau organisationnel par exemple. Un phénomène calqué sur ce qu’on peut observer sur les réseaux sociaux où un leader d’opinion peut être déchu aussi rapidement qu’il a atteint les sommets.

Quand le collab’ se fait consommateur Le boulot c’est aussi de l’affect. Dans un monde de plus en plus distanciel et asynchrone, l’affectif n’a jamais été aussi présent dans la sphère professionnelle. On se tutoie, on s’appelle par son prénom, on attend une entente parfaite avec son N+1… « Les Millennials s’inscrivent de plus en plus dans le mode du salarié consommateur qui veut tout, tout de suite, du plaisir au travail, un patron qu’il aime… ». Avec un effet couperet immédiat : s’il n’est pas satisfait, il se désengage.

CLARINS décline le bien-être au futur – Interview d’Isabel Martins

CLARINS allie état d’esprit familial et groupe international, en prenant soin de la nature et des hommes, explique Isabel Martins, Directrice Marketing Régional Europe

« Le marketing dans l’IT, entre la science et l’art » – Interview de Thu Trang Nguyen, VMware

Derrière 85 % des applications d’entreprise en France se cache cet acteur majeur de la Tech. Interview de Thu Trang Nguyen de VMware.

Colloque National des Journées Nationales de l’Ingénieur 2021

Communiqué de presse : Depuis l’année dernière et à l’initiative de l’UNESCO le 4 mars est la Journée Mondiale de l’Ingénieur (WED : World Engineering Day). Colloque des Journées Nationales de l’Ingénieur 2021 : JNI et WED s’associent ce 4 mars pour proposer en...

DAF, plus F que A

Directeur Administratif et Financier : business, robotisation, RSE, management… Tout ce qu’il faut savoir sur l’évolution de la fonction.

BNP Paribas : un leader mondial au service de l’économie réelle

Nicolas Trimbour explique en quoi œuvrer au service de l’économie réelle (cash management) chez le leader mondial BNP Paribas est pour lui source d’épanouissement…

SMEG: de l’énergie à revendre !

la Société Monégasque de l’Electricité et du Gaz a fait de l’innovation et de l’agilité ses deux forces, comme l’explique Fréderic NICOLAS (X 07), Directeur Financier

Groupe CEME : une ETI pleine d’énergie !

Cette entreprise d’envergure nationale participe à l’avenir du secteur de l’énergie. Présentation par son Président, Jean de Vauxclairs.

St-Valentin : L’amour et le télétravail font-ils bon ménage ?

Si les romantiques vous diront que l’amour se célèbre tous les jours, le 14 février reste la traditionnelle fête des amoureux avec la St-Valentin. Encore faut-il avoir trouvé l’élu de son cœur ! Et pour cela, rien de mieux que… le bureau ! Mais avec le...

Spendesk : une première aventure passionnante !

Comme l’explique son directeur commercial Nicolas Marchais, Spendesk, start-up en hyper-croissance, révolutionne son secteur dans une ambiance tout simplement extra…

Devenez acteurs de la transition énergétique avec NW Groupe !

Acteur engagé de la transition énergétique, NW Groupe propose des solutions innovantes de stockage d’électricité pour répondre efficacement aux besoins du réseau. Explications de Philippe Barbe, son Directeur du Développement.